SteFamille-600x200

La lumière de la Paix de Bethléem est arrivée à Pau le dimanche soir 11 décembre. Scouts et Guides de France s'étaient relayés pour l'amener et la transmettre, car c'est une lumière qui ne se garde pas pour soi, elle doit se partager. Les paroisses, les mouvements, les écoles, les aumôneries, les maisons de retraite, les communautés... ont pu la recevoir.

 

Les jeunes du scoutisme, du MEJ et des aumôneries de l'enseignement public avaient lancé l'invitation pour ce temps de joie en l'église St Pierre. Enfants et jeunes étaient nombreux à y répondre.

Et sur le parvis de l'église la lumière est arrivée...
ce qui fait la joie des plus petits : les Farfadets et les Fnou.


2016 Lumière de Bethléem-Arrivée par Chr-Sa-64

 Les Compas, qui ont apporté la lumière, ont déposé leurs sacs à dos près de l'autel.

Abbé Pierre Sallenave : «  Nous allons accueillir la lumière qui est née un jour du temps en Palestine, le jour où Jésus est né. L'accueillir comme un symbole de paix et de partage, tant il est vrai que tout geste de paix ou de partage est une étincelle de lumière qui s'allume dans les ténèbres recouvrant parfois notre monde. Nous l'accueillons dans la joie, mais c'est pour la transmettre et la répandre, car la garder pour soi serait presque la condamner à s'éteindre.

Seigneur, vois tes enfants rassemblés pour accueillir ta lumière, celle de ta Parole donnée aux hommes à travers les siècles et celle du premier Noël de Bethléem. Prépare nos cœurs à vivre ces moments de paix, d'espérance et de partage... »

Une Jeannette interroge les compas sur le pourquoi de leur voyage à Vienne et de cette lumière.

C'est le temps de la Parole de Dieu (Mt 5, 14)
« Vous êtes la Lumière du monde »

Abbé Pierre Sallenave : « Nous fêtons chaque année la naissance unique de Jésus dans uns crèche. Elle est le début d'un fleuve de lumière qui peut irriguer et illuminer le monde. Mais, pour que ce fleuve de lumière continue d'être alimenté  Jésus a besoin de nous.

Ce soir, ces lumières que vous allez tous recevoir sont le signe de la douceur et de la joie de Dieu dans un monde parfois trop dur, dans un monde trop prompt à laisser les petits et les faibles sur le bord du chemin... Jésus nous a appris à donner, partager, réchauffer, soulager, relever...
Que la grâce de Dieu et le geste de transmission de la lumière que vous allez faire vous aide et nous aide tous, jeunes et adultes, à prendre conscience et à réaliser la mission que nous avons reçue de propager la douceur et la joie de Dieu, là où nous vivons. »

-

« C'est un point de départ fabuleux : s'émerveiller, comme Dieu quand il a créé le monde... Mais on voir les attentats, le chômage, les radicalisations, les rythmes de vie qui usent, la planète qui fatigue... Pour autant, le monde est bon ! C'est un acte de foi de le dire. S'émerveiller de ce monde est une clé pour découvrir la paix intérieure, celle qui rend heureux...
Si nous arrivons à dilater suffisamment notre cœur pour y faire entrer le monde, si nous arrivons à élargir suffisamment notre regard pour lui donner ses vraies dimensions, comme les ainés et les compagnons qui font le détour par le lointain pour se rapprocher du prochain, si nous arrivons à être suffisamment amoureux du monde pour rendre amoureux ceux qu'on croise, alors nous devenons « la Lumière du monde ». Et de ce fait nous le sommes : « Vous êtes la Lumière du monde » (Mt 5, 14)
Dilater son cœur, élargir son regard est un chemin. C'est une transformation profonde, c'est même une conversion... »

Isabelle : « Que tes talents soient visibles ou discrets, que tu sois grand ou petit, d'ici ou de l'autre bout de la Terre, ensemble, nous sommes maintenant cette lumière. Chacun des jeunes réunis l'après-midi a traduit sur une bougie de papier ce qu'il trouvait de beau, de bon, ce qui les émerveille, en eux ou chez les autres, ces bougies individuelles qui forment la lumière du monde. »

Ce sont ces bougies qui sont sur les parties du monde dans la fresque.


2016 Lumière de Bethléem-Alleluia et petits mots par Chr-Sa-64

P. Michel de l’Église orthodoxe serbe de Tarbes : « Le Saint Évangéliste Matthieu nous dit : « Vous êtes la Lumière du monde », mais ces Paroles n'auraient pas de poids si avant, Lui le Christ n'avait pas dit « Je suis la Lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres ».
Le Saint Évangéliste nous invite à imiter le Christ, il nous exhorte à être la lumière, à être des apôtres. Pour prêcher la Bonne Parole, il n'est pas nécessaire d'être de grands théologiens, soyons simplement des chrétiens, soyons la lumière pour ceux qui nous regardent. Ainsi, nous les inviterons dans la Lumière du Christ »

Les communautés éducatives, les communautés religieuses, les maisons de retraite,
les mouvements d’Église, les services des autres : paroisses, Chaldéens, prison, secours catholique...
les mouvements de jeunes : scoutisme, MEJ, ACE, aumôneries...
ont été invités à venir chercher la lumière.

 

Chacun a ensuite porté la lumière pour qu'elle se propage dans toute l'église.

Prière de la lumière par les compas (prière de Chrystel Raharijaona  - Scouts et Guides de France- 2016)

Seigneur,
porteurs de la Lumière de la Grâce,
nous te disons MERCI :
Tu nous donnes ce monde plein de merveilles,
dans lequel nous traçons notre route.
Tu fais jaillir des élans de fraternité,
qui permettent à tous de mieux vivre ensemble.
Tu fais grandir nos projets,
pour franchir les frontières
et devenir faiseurs de paix.
Tu allumes notre feu pour que
nous soyons citoyens, engagés et responsables.

Seigneur,
receveurs de la Lumière de la Paix,
nous te demandons PARDON :
Quand nos égoïsmes et nos peurs
engendrent les guerres,
puis le règne de la haine.
Quand la tiédeur de nos engagements
nous rend immobiles ou indifférents.
Quand l’obsession du confort
nous amène à gaspiller et détruire notre Terre.

Seigneur,
transmetteurs de la Lumière de l’Espérance,
nous te PRIONS :
Ouvre nos cœurs pour chercher
ta présence bienveillante dans nos vies.
Élargis nos tentes
pour offrir une place à ceux qui en ont besoin.
Donne-nous de discerner nos talents
pour les mettre au service du monde.
Mets-nous en route, Seigneur,
transforme-nous, différents et unis,
en témoins audacieux de ta Lumière !
AMEN

 

Abbé Pierre Sallenave : « Que la lumière de Bethléem éclaire aujourd'hui nos choix, et qu'elle brille ainsi pour d'autres dans notre maison, dans notre monde. Que le Seigneur nous donne la sagesse de choisir ce qui construit la paix, Lui qui nous aime et nous appelle à rayonner sa lumière. »

C'est dans la joie que s'est déroulée cette célébration et qu'elle se termine.


2016 Lumière de Bethléem-Joie par Chr-Sa-64

 Et un petit vin chaud pour terminer.