SteFamille-600x200

Dax les 25 et 26 janvier, une session de deux jours intense et d'une grande richesse sur le thème :

« L’Église bousculée, un risque ou une chance ! »

Un thème d'actualité et difficile, mais des intervenants de grande qualité et ouverts à toutes les questions.

Voir le résumé sur le site de l'ATPA en cliquant sur le logo.

Père Michel Garat

« Vogue la barque, souffle l’Esprit »

Introduction : Bousculée, l’Église l'a été dans un passé récent, mais elle a été bousculée aussi depuis les temps bibliques eux-mêmes. Songeons aussi aux deux derniers siècles qui ont vu l'émergence des sciences diverses au service de l'histoire, de l'archéologie et des sciences du langage. Dans le quasi monopole sur l'histoire des origines, l’Église a dû composer et entrer et intégrer le meilleur de l'apport de ces mêmes sciences pour repenser l'apport de la biologie et creuser toujours d'avantage le mystère de la foi, pour le présenter aux temps qui sont les nôtres...

Aussi l’Église se trouve sans cesse dans cette même position, elle doit à la fois comprendre les sociétés dans lesquelles elle est immergée, à la lumière de la révélation et de son identité croyante, et accepter de vivre en décalage avec ces mêmes sociétés, à la lumière de sa foi passée au creuset de la tradition vivante... (suite dans la vidéo)

D'autres vidéos vont suivre