SteFamille-600x200

Fête de Pâques

Une très belle vigile pascale avec le baptême

de Nadine et Julien

Une Semaine Sainte très riche en temps forts (articles en préparation)

 

Maison de la Fraternité du Secours Catholique

Elle vous accueille de 15h à 18h30, les 1er et 3ème mercredis de chaque mois et tous les dimanches.

4 rue Pierre et Marie Curie (Tél. 05 59 90 49 19),

une maison ouverte à tous pour lutter contre la solitude et l’isolement,
vivre des temps conviviaux et fraternels, pour que soient valorisés les talents de chacun en agissant ensemble.

Après la fête de la Pentecôte, deux autres fêtes ont été l'occasion de se réjouir et de rendre grâce au Seigneur pour les dons qu'il nous fait.

Le jour de la Sainte Trinité, merci pour Nadine qui a fait son entrée en catéchuménat et pour ces grands jeunes du MEJ qui ont animé la messe de 18h30. Oui, merci pour leur témoignage et pour la belle définition de la Trinité par L'abbé Benoît Nouvel.
Comme pour les autres jeunes qui animent la messe chaque dimanche soir, que la présence du Seigneur en chacun continue d'être une force d'amour et un guide sur leur chemin.

Et aussi, merci au Seigneur pour s'être offert à nous par ton Saint Sacrement.

Retrouvons ces trois moments forts.

Après le lancement en l’église St Pierre, l’Église Saint Jean-Baptiste (21 novembre), l’Église Orthodoxe de France (19 décembre), l’Église Sainte Thérèse (20 février), l’Église Évangélique Libre (20 mars), l’Église Anglicane Saint Andrew (17 avril), l’Église Adventiste (15 mai), l’Église Réformée avec l'ACAT (19 juin), ont reçu la “Prière œcuménique itinérante”. Proposés par les Franciscains, ces moments sont vraiment des moments privilégiés car ils permettent de tisser des liens de plus en plus forts entre les différentes communautés. Tout ceci grâce à la prière, aux silences pour méditer la Parole, aux partages sur les textes, aux chants, à la découverte des autres et à la convivialité, avec le repas partagé...

Puis c'est "la Création" avec une randonnée au plateau du Benou, la guitare de Jean-Michel et la belle voix de sa femme, qui a terminé cette riche année... Hélas, nous n'étions que trois pour partager ce beau moment (17 juillet).