SteFamille-600x200

Après le lancement en l’église St Pierre, l’Église Saint Jean-Baptiste (21 novembre), l’Église Orthodoxe de France (19 décembre), l’Église Sainte Thérèse (20 février), l’Église Évangélique Libre (20 mars), l’Église Anglicane Saint Andrew (17 avril), l’Église Adventiste (15 mai), l’Église Réformée avec l'ACAT (19 juin), ont reçu la “Prière œcuménique itinérante”. Proposés par les Franciscains, ces moments sont vraiment des moments privilégiés car ils permettent de tisser des liens de plus en plus forts entre les différentes communautés. Tout ceci grâce à la prière, aux silences pour méditer la Parole, aux partages sur les textes, aux chants, à la découverte des autres et à la convivialité, avec le repas partagé...

Puis c'est "la Création" avec une randonnée au plateau du Benou, la guitare de Jean-Michel et la belle voix de sa femme, qui a terminé cette riche année... Hélas, nous n'étions que trois pour partager ce beau moment (17 juillet).


 

Une soixantaine de personnes se sont retrouvées en l’église Ste Thérèse
pour vivre ce temps de communion fraternelle.

Temps de l'accueil

Je veux chanter ton amour, Seigneur, chaque instant de ma vie,
Danser pour toi en chantant ma joie et glorifier ton nom !

1-Ton amour pour nous est plus fort que tout et tu veux nous donner la vie,
nous embraser par ton Esprit. Gloire à toi !

2-Oui, tu es mon Dieu, tu es mon Seigneur, toi seul es mon libérateur,
le rocher sur qui je m’appuie. Gloire à toi !

3-Car tu es fidèle, tu es toujours là tout près de tous ceux qui te cherchent,
tu réponds à ceux qui t’appellent. Gloire à toi !

4-Voici que tu viens au milieu de nous demeurer au cœur de nos vies
pour nous mener droit vers le Père. Gloire à toi !

5-Avec toi Seigneur, je n’ai peur de rien, tu es là sur tous mes chemins,
tu m’apprends à vivre l’amour. Gloire à toi !

Temps de louange avec le psaume 33

Qui regarde vers Dieu resplendira, sur son visage , plus d'amertume.

Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.

Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.
Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.

Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.
Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu.

Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 6, 7-15

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs. Et ne laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, à vous non plus votre Père ne pardonnera pas vos fautes. »

Temps de silence puis de méditation

1. Mon Père mon Père, je m'abandonne à Toi, fais de moi ce qu'il te plaira
Quoi que tu fasses, je te remercie, Je suis prêt à tout, j'accepte tout,

Car Tu es mon père, je m'abandonne à Toi
Car Tu es mon Père, je me confie en Toi

2. Mon Père mon Père, en Toi je me confie, en tes mains je mets mon esprit,
Je te le donne, le cœur plein d'amour. Je n'ai qu'un désir, t'appartenir.

 

Temps d'intercession

1-Nous te prions, Seigneur, pour tous les ignorés
que personne n’aimera jamais, qui n'aimeront jamais personne.

O-o-o-o Jesu Christe, O-o-o-oIn tr confido

2-Seigneur, entends notre prière,
sois attentif à nos paroles et pénètre nos esprits.
Tu nous as inspiré l'amour
qui est la source de notre prière,
et, dans ces quelques mots,
nous voulons rassembler tous nos frères
qui ont besoin plus que tous du secours de ton Esprit.

Notre Père

Envoi

Nous rendons grâce à Dieu pour notre communion avec tous nos frères chrétiens...
Un grand merci aussi à ceux qui ont animé ce temps fort : Jean-Michel et Louis-Marie.

Aimez-vous comme je vous ai aimés, aimez-vous chacun comme des frères,
Aimez-vous, je vous l'ai demandé, aimez-vous, aimez-vous !

1 - Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix
Pour que vous la portiez autour du monde entier.

2 - Soyez témoin d'amour, soyez signe d'amour
Pour que vous le portiez autour du monde entier.

3 - Aimez votre prochain comme un autre vous-même
et sachez pardonner comme Dieu vous pardonne.

 Bénédiction

Montre-nous, Seigneur, à quel point tu nous aimes,
et par la force de ton Esprit, rapproche les chrétiens divisés :
que ton Église apparaisse clairement comme ton signe au milieu du monde,
et que le monde, attiré par sa lumière, croie en jésus, ton envoyé.

 A suivi un très agréable moment de partage pendant le repas,
moment d'échanges, parfois en anglais... pour faire connaissance avec les nouveaux visages,
comme ceux de l’Église anglicane Saint Andrew avec son pasteur (à droite)

ou le pasteur Philippe Reignier de l’Église Adventiste (celui de l’Église Évangélique Libre n'a pu rester)

et bien d'autres visages de l’Église Réformée, de l’Église orthodoxe et de l’Église catholique.

 


C'est toujours avec beaucoup de chaleur que le Pasteur Eric Van Der Does, fidèle à ces temps forts, nous reçoit :

« ... notre Église est dite Évangélique pour mettre l'accent sur la Parole de Dieu et sur la nécessité d'un engagement personnel.
Dans cette Église où nous nous réunissons chaque dimanche, nous essayons de vivre l’Église qui ne serait pas juste une Église du Dimanche... Nous désirons vraiment être une Église tournée vers l'extérieur et souligner notre témoignage d'actualité, la pertinence de la Parole, la Parole de Dieu, la Parole d'Amour de Dieu... Témoigner de cette Bonne Nouvelle de l'Amour de Dieu...
Pour sortir de nos murs, nous avons pour cela le parcours Alpha que nous proposons depuis plus de 15 ans... 200 à 250 personnes ont suivi ce parcours... On le propose aussi à Bizanos... On a aussi l'atelier théâtre...
Donc une Église qui est bien sur ses bases, base de la Parole de Dieu sur l'extérieur, et c'est dans cet esprit d'ouverture que nous participons à la Prière Œcuménique Itinérante... »

C'est donc avec la Parole de Dieu et une méditation sur cette Parole,
que la veillée a commencé.

En ce temps-là, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes la descendance d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Si donc le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres. » (Jean 8, 31-36)

Méditation sur cette Parole

Après cela, ce sont toujours de beaux chants, des chants très priants qui nous sont proposés.

Dans la maison du Père, nous voici tous rassemblés.
Avec la terre entière, nous proclamons ta bonté.

1. Nous levons nos mains vers toi Seigneur, vers l'auteur de notre joie.
Nous te bénissons, libérateur. Nous t'adorons, notre Roi.

2. A genoux devant ta majesté, nous bénissons ton saint nom.
Prosternés devant ta sainteté, tous émus, nous t'adorons.

3. Alléluia, nous reconnaissons ta grandeur, ta vérité.
Tous unis, nous nous réjouissons, nous célébrons ta bonté.

Psaume 24

Toi, tu nous aimes, source de vie

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme, vers toi, mon Dieu.
Je m'appuie sur toi : épargne-moi la honte ; ne laisse pas triompher mon ennemi.

Pour qui espère en toi, pas de honte, mais honte et déception pour qui trahit.
Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route.

Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi, car tu es le Dieu qui me sauve.
C'est toi que j'espère tout le jour en raison de ta bonté, Seigneur.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, ton amour qui est de toujours.
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ; dans ton amour, ne m'oublie pas.

Il est droit, il est bon, le Seigneur, lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles, il enseigne aux humbles son chemin.

Les voies du Seigneur sont amour et vérité pour qui veille à son alliance et à ses lois.
A cause de ton nom, Seigneur, pardonne mes tords car ils sont grands.

Notre Père

J'écouterai ce que dit Dieu, car il est droit pour qui l'écoute.
Sa paix divine est sur tous ceux qui vont à lui, quand vient le doute,
Fidèlement je veux le suivre. Je veux marcher dans ses sentiers.
C'est la main qui me délivre de la folie de mes projets.

Ta bienveillance, ô Éternel, vaut mieux que tout ce que j'ai vu.
Ma délivrance est sous ton aile, sur le rocher de ton salut.

Sa gloire est proche, son règne vient et le pays est apaisé.
Lorsque la crainte est en chacun, lorsque son nom est exalté,
Marchons en paix suivant son pas, en justice et en vérité.
Recevons tout ce qu'il voudra, ce que sa main veut nous donner.

Un grand merci à chacun

Libres de nos chaînes nous marchons vers Toi. Ta main souveraine affermit nos pas.
Armée de lumière couronnée d'éclat soyons sur la terre messagers de joie.

Alléluia ! Que ton règne vienne ! Maranatha ! Viens,Jésus, règne en moi !

Proclamons Sa grâce au creux de la nuit. Recherchons Sa face au cœur de Sa vie.
Célébrons Sa gloire, bannissons la peur. Chantons Sa victoire, Jésus est vainqueur.

Comme chaque fois, le temps de partage du repas est très apprécié.


C'est Jean-Édouard qui nous accueille chaleureusement en l'absence du Pasteur
qui est en Bretagne pour le synode de l’Église Anglicane.
« Nous avons construit cette veillée comme pour l'office du soir, avec les textes du jour »

 

 Et le fidèle guitariste Louis-Marie est là pour porter nos chants, chaque fois que c'est nécessaire.

 

Bless the Lord, my soul,
Bénis le Seigneur, ô mon âme,

and bless God's holy name.
et bénir le saint nom de Dieu.

Bless the Lord, my soul,
Bénis le Seigneur, ô mon âme,

who leads me into life.
qui m'a conduit à la vie.

Puis prière de confession et prière d'absolution (Gloria)

« ... Pour les paroles de colère que nous avons prononcées, pour les paroles d'amour que nous n'avons pas prononcées, pardonne-nous Seigneur... »

 Psaume 150

Louez l’Éternel ! Louez Dieu dans son sanctuaire !
Louez-le dans l'étendue céleste où éclate sa puissance !
Louez-le pour son extraordinaire façon d'agir ! Louez-le pour l'immensité de sa grandeur !

Louez-le au son de la trompette ! Louez-le avec le luth et la harpe !
Louez-le avec le tambourin et avec des danses !
Louez-le avec les instruments à cordes et la flûte !

Louez-le avec les cymbales sonores ! Louez-le avec les cymbales retentissantes !
Que tout ce qui respire loue l’Éternel ! Louez l’Éternel !

1. De toi, Seigneur, nous attendons la vie, que ma bouche chante ta louange.
Tu es pour nous un rempart, un appui, que ma bouche chante ta louange.
La joie du cœur vient de toi ô Seigneur, que ma bouche chante ta louange.
Notre confiance est dans ton nom très saint ! Que ma bouche chante ta louange.

R. Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.


2. Seigneur, tu as éclairé notre nuit, que ma bouche chante ta louange.
Tu es lumière et clarté sur nos pas, que ma bouche chante ta louange.
Tu affermis nos mains pour le combat, que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu nous fortifies dans la foi ! Que ma bouche chante ta louange.

3. Tu viens sauver tes enfants égarés, que ma bouche chante ta louange.
Qui dans leur cœur espèrent en ton amour, que ma bouche chante ta louange.
Dans leur angoisse, ils ont crié vers toi, que ma bouche chante ta louange.
Seigneur tu entends le son de leur voix ! Que ma bouche chante ta louange.

Deuxième Épitre de Jean (adressée à la dame : Kuria ou Kyria, une chrétienne)

De la part de l'ancien à la dame qui a été choisie et à ses enfants que j'aime dans la vérité. Et ce n'est pas moi seulement qui les aime, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité. Nous vous aimons à cause de la vérité qui demeure en nous, et qui sera avec nous pour l'éternité. Oui, la grâce, la compassion et la paix seront avec nous dans la vérité et 'amour. Elles viennent de Dieu le Père et du Seigneur Jésus-Christ, le Fils du Père.
J'ai éprouvé une très grande joie à rencontrer quelques-uns de tes enfants qui marchent dans la vérité, conformément au commandement que nous avons reçu du Père.
Et maintenant, voici ce que je te demande, chère Dame : c'est que nous nous aimions les uns les autres. Ce n'est pas un commandement nouveau que je t'écris, mais celui que nous avons reçu dès le commencement. Or l'amour consiste à vivre conformément à ses commandements. Tel est le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l'avez appris depuis le début. (2 jean 1, 1-6)

Méditation laissée par le Pasteur sur cette Parole :

« ... La vérité n'est pas un concept, ni un dogme, c'est une personne : Jésus Christ... »

« Cette Écriture est une Épitre pastorale qui nous parle de vivre dans la lumière du Christ. Chose curieuse, c'est Ponce Pilate qui nous aide à comprendre cet extrait, car c'est lui qui demande à Jésus : « Qu'est-ce que la Vérité ? » (Jean 18)
Saint Jean, le théologien, affirme la réponse et nous amène à considérer le mot AIMER. C'est comme s'il nous invitait à comprendre que la Vérité, Dieu vivant qui se manifeste en Jésus, le Saint de Dieu et la Lumière du monde, se trouve dans le verbe qui contient tout : AIMER.
Ce passage nous encourage, tous et toutes, à  pratiquer un peu plus la charité, car voilà le défi proposé au peuple de Dieu, comme s'exprime Saint Paul ; "Vivez dans l'Amour" »

Prière partagée et le Notre Père

 

4. Des ennemis, toi tu m´as délivré, que ma bouche chante ta louange.
De l´agresseur, tu m´as fait triompher, que ma bouche chante ta louange.
Je te rends grâce au milieu des nations, que ma bouche chante ta louange.
Seigneur, en tout temps, je fête ton Nom ! Que ma bouche chante ta louange.

R. Sois loué Seigneur, pour ta grandeur, sois loué pour tous tes bienfaits.
Gloire à toi Seigneur, tu es vainqueur, ton amour inonde nos cœurs.
Que ma bouche chante ta louange.

Et après le temps de prière, toujours le même plaisir de se retrouver !

 


C'est le Pasteur Philippe Reignier qui nous a accueillis ce mardi 15 mai, quelques jours avant la fête de la Pentecôte. Avec de beaux chants, c'est « le souffle de l'Esprit » qui a guidé notre prière et notre partage.

 

Ô ma joie et mon espérance ; le Seigneur est mon chant, c'est de lui que vient le pardon.
En lui j'espère, je ne crains rien (bis). Ô ma joie et mon espérance.

Temps de Louange avec le psaume 146

Ô mon âme, loue le SEIGNEUR !
Toute ma vie je louerai le SEIGNEUR, le reste de mes jours, je jouerai pour mon Dieu.
Ne comptez pas sur les princes, ni sur les hommes incapables de sauver :
leur souffle partira, ils retourneront à leur poussière, et ce jour-là, c'est la ruine de leurs plans.
Heureux qui a pour aide le Dieu de Jacob, et pour espoir le SEIGNEUR, son Dieu !
Auteur de la terre et des cieux, de la mer, de tout ce qui s'y trouve, il est l'éternel gardien de la vérité :
il fait droit aux opprimés, il donne du pain aux affamés ;
le SEIGNEUR délie les prisonniers,
le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse ceux qui fléchissent,
le SEIGNEUR aime les justes,
le SEIGNEUR protège les immigrés,
il soutient l'orphelin et la veuve, mais déroute les pas des méchants.
Le SEIGNEUR régnera toujours.
Il est ton Dieu, Sion, d'âge en âge ! Alléluia !

 

Mon Seigneur et mon Dieu

Mon Seigneur et mon Dieu, Tu es infiniment grand,
Revêtu de splendeur, recouvert de majesté.

Tu t'es vêtu d'un manteau de lumière,
Tu es descendu parcourir la terre,
Tu cherches un peuple qui veut vraiment t'honorer,
Tu t'es vêtu d'un manteau de lumière,
Tu es descendu parcourir la terre,
Tu cherches un peuple qui veut faire ta volonté.

Des quatre vents tu envoies tes paroles,
Tu souffles sur notre pays,
Tu envoies sur nos vies un feu qui purifie,
Des quatre vents tu envoies tes paroles,
Tu souffles sur notre pays,
Tu envoies sur nos vies un feu qui purifie,
Tu envoies sur nos vies un feu qui purifie.

Je réponds "Me voici mon Dieu, mon Père,
Pour accomplir ta volonté,
Que par ma bouche tes paroles soient données."
Je réponds "Me voici mon Dieu, mon Père,
Pour accomplir ta volonté,
Que par ma bouche tes paroles soient données.

Temps de la Parole : Jean 3.1, 2,5-8

Or il y avait, parmi les Pharisiens, un homme du nom de Nicodème, un des notables juifs. Il vint, de nuit, trouver Jésus et lui dit : « Rabbi, nous savons que tu es un maître qui vient de la part de Dieu, car personne ne peut opérer les signes que tu fais, si Dieu n'est pas avec lui. » [...]
Jésus lui répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis : nul, s'il ne naît d'eau et d'Esprit, ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas si je t'ai dit : "Il vous fait naître d'en haut". Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix, mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Ainsi en est-il de quiconque est né de l'Esprit. »

Viens Saint Esprit

Viens, Saint Esprit, viens par ton vent remplir le temple que je suis.
Ô viens, Saint-Esprit, souffle puissant, brise d'amour, courant de vie.
Souffle sur moi, souffle sur moi, souffle,
Souffle sur moi, souffle sur moi, souffle,
Souffle sur moi, souffle vent de Dieu.

Viens, Saint Esprit, viens par ta pluie mouiller la terre que je suis.
Ô viens, Saint-Esprit, flot impétueux, source d'amour, fleuve de vie.
Coule sur moi, coule sur moi, coule,
Coule sur moi, coule sur moi, coule,
Coule sur moi, coule pluie de Dieu.

Viens, Saint Esprit, viens par ton feu brûler l'offrande que je suis.
Ô viens, Saint-Esprit, feu dévorant, brasier d'amour, flamme de vie.
Embrase-moi, embrase-moi, brûle,
Embrase-moi, embrase-moi, brûle,
Embrase-moi, brûle feu de Dieu.

Temps d'intercession

Jésus, Toi qui a promis d'envoyer l'Esprit à ceux qui te prient,
Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, reçois l'offrande de nos vies.

Seigneur, tu nous as rassemblés ce soir pour intercéder en faveur des désespérés de ce monde. Que nos cœurs soient sensibilisés par ton Esprit à leurs souffrances, et que nous exercions notre foi et notre amour par de la solidarité à leur égard.

Seigneur, que ton Esprit nous remplisse et fasse de nous des porteurs d'espérance dans un monde où malheureusement la violence règne, avec la fausse croyance qu'elle peut être un remède au mal. Nous voulons que ton amour surpasse la haine et que ton Esprit remplisse les cœurs et les esprits des femmes et des hommes de cette terre de ta bienfaisante grâce et de ta paix.

Après des intentions libres, c'est le Notre Père et un dernier chant qui conclut ce partage.

 Vent qui renouvelle

 Vent qui renouvelle, vent de vérité.
Vent qui nous rend libre, Esprit de sainteté.
Souffle des apôtres, brisant toute peur.
Souffle de tendresse, souffle dans nos cœurs.

Esprit du Seigneur, souffle sur le monde.
Esprit du Seigneur, reveille nos vies.
Esprit du Seigneur, souffle sur le monde.
Esprit du Seigneur, reveille nos vies.


Flamme qui réchauffe, qui ne détruit pas.
Flamme qui éclaire, lumière sur nos pas.
Feu qui nous rassemble, éclat d'un brasier.
Feu qui nous disperse, en ciel étoilé.

Élan d'une fête aux mille couleurs.
Élan d'une danse au rythme du bonheur.
Fougue d'Évangile, qui surprend chacun.
Fougue d'Évangile, appel à témoins.

Force pour les pauvres, force pour les doux.
Force qui nous sauve qui nous remet debout.
Traces dans l'histoire où l'homme est vivant.
Traces de la gloire d'un Dieu très aimant.

Après la bénédiction du pasteur Reignier, le repas partagé
contribue à accroitre les liens d'amitié.


(article début août)