SteFamille-600x200

 

C'est chaque année un plaisir de se retrouver ensemble, en l'église Saint Pierre, pour prier et louer celui qui nous rassemble, le Seigneur. C'est l'abbé Plazanet, nouveau curé de Saint Pierre, et Eric Van Der Does, le pasteur de l’Église Évangélique Libre, qui nous ont accueillis. Merci beaucoup à ceux qui ont préparé ce temps fort et à l'équipe d'animation.

Dans la maison du Père, nous voici tous rassemblés
Avec la terre entière, nous proclamons ta bonté.

Nous levons nos mains vers toi, Seigneur, vers l'auteur de notre joie.
Nous te bénissons, libérateur. Nous t'adorons, notre roi.

À genoux devant ta majesté, nous bénissons ton saint nom.
Prosternés devant ta sainteté, tous émus, nous t'adorons.

Alléluia, nous reconnaissons ta grandeur, ta vérité.
Tous unis, nous nous réjouissons, nous célébrons ta bonté.

 

Un thème très en rapport avec l'actualité de notre monde :

« Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur »

Comme si nous avions traversé la mer Rouge…

Cette année, ce sont les Églises des Caraïbes qui nous ont invités à prier pour l’unité avec un thème issu du cantique de Moïse et Myriam en Ex 15,1-21 : « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur ». Ce chant de louange célèbre la libération de l’esclavage en Égypte et la victoire de la main de Dieu sur les ennemis des Hébreux. Augustin voyait dans le passage de la mer Rouge une figure du baptême et dans la mort des Égyptiens la destruction des péchés. Nous avons été libérés « comme si nous avions traversé la mer Rouge », écrit-il. Ce récit et ce cantique sont toujours utilisés dans le culte juif comme dans la liturgie chrétienne de nos Églises.

Les chrétiens des différentes Confessions présentes dans les Caraïbes, marqués par leur passé colonial, voient la main de Dieu active dans la fin de l’esclavage qui a marqué leur histoire. Christ, par sa mort sur la Croix, nous a libérés des chaînes du péché. Cependant, de nouvelles formes d’esclavage moderne et d’addictions de toutes sortes menacent d’asservir à nouveau les êtres humains créés à l’image de Dieu partout dans le monde. Qui brisera ces chaînes ? Qui dénouera ces liens de servitude ?

La main de Dieu qui a libéré son peuple de l’esclavage, qui donnait espérance et courage aux Hébreux, continue d’apporter espérance et courage aux chrétiens des Caraïbes. Les Églises témoignent de cette espérance commune en travaillant ensemble, en particulier auprès des plus pauvres et des personnes rejetées par la société. Cette expérience de l’action de salut de Dieu, passage de l’esclavage à la liberté, construit le peuple de Dieu, unit tous les chrétiens au Christ et entre eux. Nous sommes reliés par les nouveaux liens de l’amour et de la communion dans l’unique Corps du Christ. Invoquant l’Esprit de liberté, en cette Semaine de prière pour l’unité chrétienne, nous nous tournons vers le Père : Père, unis-nous tous, fais de nous des signes de libération et de réconciliation de la famille humaine dans le Christ. Des chrétiens divisés ne peuvent pas être ces signes !

Invocation du Saint Esprit avec le Révérend Chanoine Robert Dennis, Chapelain de l’Église anglicane St Andrew's :

Avec les chrétiens des Caraïbes, demandons au Saint-Esprit d'embraser nos cœurs alors que nous prions pour l'unité de l’Église : unis tes serviteurs dans le lien de l'unité. VIENS ESPRIT SAINT ! Enseigne-nous à prier. Libère-nous de l'esclavage du péché. Aide-nous dans notre faiblesse. Fais de nous des fils et des filles du Père.

Esprit de sainteté, viens combler nos cœurs...

 Prière pour la Réconciliation

par Jean-Edouard Arthur, St Andrew's

Nous n'avons pas reçu un esprit d'esclavage pour nous réfugier dans la peur. Implorons la miséricorde de Dieu, confiants dans la puissance salvatrice de la main droite de Dieu.

Des jeunes arrivent portant des chaînes d'esclavage qui petit à petit vont se briser.

Des structures qui avilissent la dignité humaine et introduisent de nouvelles formes d'esclavage, délivre-nous, Seigneur. Kyrie eleison.
Des décisions et des actes qui réduisent nos frères et sœurs à la pauvreté, à la marginalisation ou à la discrimination, délivre-nous, Seigneur. Kyrie eleison.
De la crainte et du soupçon qui nous séparent les uns des autres et posent des limites à l'espérance et à la guérison, délivre-nous, Seigneur. Kyrie eleison.
Le Seigneur est notre force et notre puissance, il est notre salut. Que Dieu, qui nous a rachetés du péché, nous guide vers sa sainte demeure. Amen.

Proclamation de la Parole de Dieu

Lecture du livre de l'Exode (15, 1-21) par deux jeunes filles de la paroisse Saint Pierre et Paul
Psaume 118 (117) par un jeune Afghan de l’Église Réformée.
Évangile de Jésus Christ selon Saint Marc (5, 35-43) par une jeune de l’Église Évangélique Libre

Chante Alléluia au Seigneur

Prédication du pasteur Michel Jacob de l’Église Réformée

 

1. Si tu dénoues les liens de servitude,
Si tu libères ton frère enchaîné,
La nuit de ton chemin sera lumière de midi,
La nuit de ton chemin sera lumière de midi.
Alors, de tes mains, pourra naître une source,
La source qui fait vivre la terre de demain,
La source qui fait vivre la terre de Dieu.

5. Si tu abats les murs entre les hommes,
Si tu pardonnes à ton frère ennemi,
La nuit de ton appel sera lumière de midi,
La nuit de ton appel sera lumière de midi.
Alors, de ton pain, pourra vivre une Église,
L’Église qui rassemble la terre de demain,
L’Église qui rassemble la terre de Dieu.

Temps d'appropriation

ou prendre le temps de méditer et de vivre les paroles entendues...

Chacun a été invité à se saisir d'une bande de tissu et à y faire un nœud
en pensant à ce qui le lie dans la vie, l'emprisonne, l’isole...

Pardon, Seigneur, pardon pour notre orgueil, nos résistances ;
Viens enlever nos suffisances et chasser notre arrogance.

Pardon, Seigneur, pardon pour toutes nos pensées impures ;
Viens changer nos cœurs si durs, nos raisonnements obscurs.

Pardon, Seigneur, pardon pour tant de paroles mauvaises ;
Viens adoucir nos mots, nos lèvres, et que nos querelles s'apaisent.

Pardon, Seigneur, pardon de toujours garder rancune ;
Viens changer notre amertume, transformer notre attitude.

Ô relève-nous, nous sommes tombés si bas.
Ô relève-nous par ta grâce et ton pardon,
Aie pitié de nous, nous nous humilions devant toi.

Mais chacun a pu demander à son voisin de dénouer le nœud de son tissu.

Ce fut alors le temps d'affirmer sa foi avec le Credo
avec l'évêque Benoît de l’Église Orthodoxe de France.

L'offrande de cette année a été pour l'association d'Orthez qui accueille des Réfugiés,
prend en charge des familles Syriennes dans le cadre de l'opération "Couloirs humanitaires"

Pour en savoir plus, regarder la vidéo
Le travail effectué est important, mais, au Liban, 500 personnes attendent de pouvoir venir !

Nous ouvrons nos cœurs à la prière universelle, la prière de toute l’Église rassemblée, que nous représentons ce soir.

Nous pouvons signifier notre désir d'unité par un geste : relions-nous à nos voisins par l'intermédiaire des bandes de tissu, dont les nœuds ont été déliés collectivement.

 

 

Par ces gestes, nous rendons grâce au Seigneur d'avoir été libérés de l'esclavage du péché et de nous réunir en Lui. Nous lui présentons nos espoirs pour notre monde. (extraits dans la vidéo suivante)

La prière de tous les chrétiens, le Notre Père, et la bénédiction finale ont clôturé
cette belle célébration pleine de symboles, et en union avec tous les Migrants, les Réfugiés,
et tous ceux qui, dans ce monde, n'arrivent pas à se libérer de leurs chaînes...

Unis, non par nos chaînes, mais par l'amour du Christ qui a pénétré nos cœurs,
prions le Père comme Jésus nous l'a enseigné.

 

La célébration est terminée mais pas les échanges et les gestes d'amitié
qui ont continué autour du repas partagé, des amitiés qui se créent au cours des rencontres,
comme les « Prières œcuméniques itinérantes ».

Prochaines rencontres :
20 février en l'église Sainte Thérèse
20 mars en l'église Évangélique Libre, 11 rue Gutenberg
17 avril en l'église Anglicane Saint Andrews, 8 rue O'Quin
15 mai en l'église Adventiste, 13 rue des Lauriers
19 juin en l'église Réformée 21 bis rue Serviez
 et le 17 juillet en montagne, pour prier avec la Création.