SteFamille-600x200

Après le Dimanche des Rameaux, 25 mars 2018 sur le thème :

« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu »
(Lc 1, 30)

cette 34ème édition des JMJ est encore placée sous le regard bienveillant de la Vierge Marie,
le thème retenu pour  est :

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole »
(Lc 1,38)

Son logo :

 

La signification du logo des JMJ 2019

En un petit schéma, découvrez la richesse du logo des JMJ 2019 !

Parmi 103 propositions soumises dans le cadre d’un concours organisé par le comité exécutif des JMJ, c’est le dessin d’une étudiante panaméenne en architecture de 20 ans qui a été retenu.

«  Je voulais montrer l’abandon et la tendresse de Marie », a expliqué Ambar Calvo à propos de son logo, dont toutes les parties revêtent une signification particulière : on peut distinguer la silhouette du Panama et de son canal, celle de la Vierge Marie – qui sera au cœur de ces JMJ – et de sa couronne, et l’indispensable croix du pèlerin, symbole des JMJ.

L’archevêque de Panama, Mgr José Dominguo Ulloa Mendieta, s’est félicité du choix de ce dessin, qui récompense selon lui la qualité et le dynamisme des jeunes Panaméens. Selon lui, ce logo « représente le message que nous voulons envoyer aux jeunes du monde entier – la petitesse de notre pays mais la grandeur de notre cœur, ouvert à tous et soutenu par Notre Dame, un modèle de jeunesse et de courage ».

La prière officielle :

Message du Pape pour ces JMJ du Panama

(21 novembre 2018)

Chers jeunes,

Nous nous approchons des Journées Mondiales de la Jeunesse qui se déroulerons à Panama en janvier prochain et qui auront pour thème la réponse de la Vierge Marie à l'appel de Dieu : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ».

Les mots de Marie sont un « oui » courageux et généreux, la réponse de quelqu’un qui a compris le secret de la vocation : sortir de soi et se mettre au service des autres. Notre vie n’a de sens que dans le service de Dieu et du prochain.

Beaucoup de jeunes, croyants ou non croyants, au terme d’une période d’études, manifestent le désir d’aider les autres, de faire quelque chose pour ceux qui souffrent. Telle est la force des jeunes, votre force à tous, qui peut changer le monde ; voilà la révolution qui peut vaincre les grandes puissances de ce monde : la « révolution » du service.

Se mettre au service de son prochain ne signifie pas seulement être prêt à l’action ; cela implique aussi d’entrer en dialogue avec Dieu, dans une attitude d’écoute, comme l’a fait Marie. Elle a écouté ce que l’ange lui a dit et elle a ensuite répondu. À partir de cette relation avec Dieu, dans le silence du cœur, nous découvrons notre propre identité et la vocation à laquelle le Seigneur nous appelle ; cela peut s’exprimer sous différentes formes : dans le mariage, dans la vie consacrée, dans le sacerdoce... Ce sont autant de modalités pour suivre Jésus. Le plus important c’est de découvrir ce que le Seigneur attend de nous et d’avoir le courage de dire « oui ».

Marie a été une femme heureuse parce qu’elle a été généreuse envers Dieu et s’est ouverte au plan qu’Il avait pour elle. Les propositions que Dieu nous fait, à l’instar de celle qu’il a faite à Marie, ne visent pas à éteindre les rêves, mais à susciter des désirs ; faire fructifier notre vie, faire fleurir de nombreux sourires et réjouir beaucoup de cœurs. Donner une réponse positive à Dieu est le premier pas pour être heureux et rendre heureux beaucoup de gens autour de nous.

Chers jeunes, que chacun ait le courage de regarder au fond de son cœur et de demander à Dieu : que veux-tu de moi ? Laissez le Seigneur vous parler et vous verrez votre vie se transformer et se remplir de joie.

Avant la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse au Panama, je vous invite à vous préparer, en suivant les nombreuses initiatives qui vous sont proposées et en y participant. Cela vous aidera à cheminer vers cet objectif. Que la Vierge Marie vous accompagne dans ce pèlerinage et que son exemple vous pousse à être courageux et généreux dans votre réponse.

Bonne route vers Panama ! Et s’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. À bientôt.