SteFamille-600x200

Chaque année, à la Journée Mondiale pour l'Unité des Chrétiens, Catholiques, Orthodoxes et Protestants ont le plaisir de se retrouver pour un temps de partage, de prière et de convivialité autour d'un repas partagé. Suite à cela, le groupe qui organise avec la Communauté Franciscaine a choisi d'aller plus loin dans ces rencontres fraternelles afin de mieux se connaitre. C'est ainsi, qu'est née la « Prière itinérante œcuménique » et que, le 3ème mardi du mois, l'une des Églises accueille tout ceux qui désirent partager un temps de prière (de 19h00 à 20h00) et de convivialité (de 20h00 à 21h00 environ).

 

Le 21 février, l’Église Réformée - c'est-à-dire les Protestants Unis de France (P.U.F.) avec leur pasteur Nicolas Rocher - accueillait une cinquantaine de personne au temple de la rue Serviez. Une rencontre chaleureuse pour ce premier rendez-vous.

 

 

Le 21 mars, c'est l’Église Évangélique Libre, avec son pasteur Éric Van der Doos, qui nous accueillait au 11 rue Gutenberg. Chants, Psaume, Évangile du jour, prière partagée... et toujours le Notre Père, la prière de tous les Chrétiens, et petit mot du pasteur pour mieux connaitre cette Église : un programme tout simple, mais riche par la prière et le partage.


Prière itinérante du 21 mars-Prières et chants par Chr-Sa-64

Le pasteur Éric Van der Doos nous présente l'Église Évangélique Libre,
où, d'après la tradition, il n'y a pas ce temps du Carême comme dans l’Église Catholique.


Prière itinérante du 21 mars-Présentation EEL par Chr-Sa-64

 Chacun a apporté quelque chose à partager et après un joyeux Bénédicité,
le partage se fait aussi dans les rencontres.
La Communauté franciscaine est aussi pour beaucoup
dans la chaleur de ces rencontres.


Prière itinérante du 21 mars-Bénédicité par Chr-Sa-64

 

Le 18 avril, c'est l’Église Catholique, avec le père Amédée qui a accueilli cette Prière Itinérante en l'église Sainte Thérèse (l'abbé Louis Pucheu ayant encore besoin de se reposer)

Merci encore aux Franciscains, en particulier Jean-Pierre, ainsi qu'au guitariste Louis-Marie pour leur aide car après Pâques, pendant les vacances et en l'absence de notre curé, ce n'était pas évident, mais prière et partage ont gardé leur richesse.


Prière itinérante du 18 avril-Prières et chants par Chr-Sa-64

Le pasteur Éric Van der Doos était là ainsi que le père Jean-Louis Guillaud de l’Église Orthodoxe de France, Notre Dame des Anges, qui va nous accueillir le 16 mai, 3bis rue Carrère.

 Après le partage d’Évangile et le temps de prière, chanter ensemble le Notre Père
est toujours un moment de bonheur.

Ensuite, hélas, beaucoup n'ont pu rester en raison des vacances et de leur famille,
mais se rencontrer autour du repas fut quand même très agréable.

Un immense MERCI à certaines de nos invités très organisées,
car spontanément, elles ont pris balai et éponge...

 

Le 16 mai, c'est le père Jean-Louis Guillaud de l’Église Orthodoxe de France, Notre Dame des Anges, qui nous a accueillis au 3bis rue Carrère.

L'église est toute petite mais très chaleureuses au milieu des immeubles qui l'entourent, et la répétition des chants est l'occasion d'admirer les icônes, et en particulier celles de Marie et celle du Christ Ressuscité près du Cierge pascal.

Le Père  nous présente cette Église Orthodoxe où le plus important est la liturgie eucharistique.


Prière itinérante du 16 mai-Présentation par Chr-Sa-64

Chants, Parole de Dieu et prières d'intercession alternent.


Prière itinérante du 16 mai-Chants par Chr-Sa-64


Prière itinérante du 16 mai-Notre Père par Chr-Sa-64

Retour sue la vie de cette Église avec ses propositions de catéchèse et ses projets.

Projets aussi pour la Prière itinérante : le 27 juin, à 19h15 (après le cercl au temple de la rue Serviez, c'est la « Nuit des Veilleurs », avec l'A.C.A.T. (organisme œcuménique) qui nous invitera à prier pour tous ceux qui sont enfermés, maltraités, torturés dans le monde, et pour leurs bourreaux.


Prière itinérante du 16 mai-Catéchèses et projets par Chr-Sa-64

Quant au repas partagé, c'est, comme chaque fois, un moment très sympathique et fraternel.

La médaille de Marie du père Guillaud intrigue