SteFamille-600x200
 

Le chemin de la croix

dans le très agréable parc de Sainte Ursule et avec des petits du primaire... très heureux de pouvoir porter la croix et de fleurir celle de l'église Sainte Thérèse.

Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique ! (Jn 3, 16)

1ère station : Jésus est condamné à mort.

Pilate dit : « Vous le voyez, cet homme n'a rien fait qui mérite la mort. Je le relâcherai donc après l'avoir fouetté » Mais le peuple criait : « Crucifie-le ! Crucifie-le ! » (Lc 23, 18...20)

Jésus, la foule hurle et te condamne. Les hommes te livrent à une mort terrible, celle que l'on réserve aux brigands... Toi, tu te tais. Apprends-moi à aimer ceux qui me font du mal.

Seigneur, nous te prions pour ceux qui, comme toi sont condamnés injustement. Nous aussi, parfois, il nous arrive de rejeter les autres, de les condamner à tord.
Prends pitié de nous Seigneur.

2ème station : Jésus est chargé de sa croix.

« Ils prirent donc Jésus, qui portant lui-même sa croix, sortit de la ville... » (Jn 18, 16)

Jésus, ta croix de bois est lourde. Pourtant tu l'as prise dans tes bras avec amour, comme pour me dire : « Repose-toi sur moi. Chaque fois que tu souffres, je souffre avec toi »

Seigneur, nous te prions pour ceux qui sont écrasés par les difficultés de la vie. Pour ceux qui sont dans l'épreuve, accablés par les charges financières et morales. Nous aussi parfois, nous sommes tentés de baisser les bras.
Prends pitié de nous Seigneur.

3ème station : Jésus tombe pour la première fois.

« C'était nos souffrances qu'il supportait, nos douleurs dont il était accablé » (Isaïe 53, 4)

Jésus, les soldats et la foule te regardent. Devant eux, tu tombes à terre. Comme c'est humiliant ! Moi aussi, je tombe dans le péché. Apprends-moi à te faire confiance : c'est toi qui me relèves.

Seigneur, je te prie pour ceux qui sont tombés après une épreuve et qui n'ont pas la force de se relever. Je te prie pour tous ceux qui sont malades et tous ceux qui souffrent.

4ème station : Jésus rencontre sa mère.

« Vois ! dit Simon à Marie, une épée te transpercera le cœur ! » (Lc 2, 34... 35)

Jésus, sur ton chemin, tu croises le regard douloureux de ta mère. « C'est mon fils bien aimé, pourquoi tout ce mal contre lui ? » Sur son chemin de souffrance, Jésus rencontre le visage d'amour de sa mère, « Merci à toi, ma mère » se dit-il. Dans les moments difficiles, fais que je me souvienne de regarder Marie. Ô Marie, apprends-moi, dans la joie ou dans la peine, à vivre en cœur à cœur avec Jésus.

Seigneur, je te prie pour tous les pères et mères qui sont désespérés par la souffrance ou la mort d'un enfant.

Les enfants s'entraident pour porter la croix :  de petits Simon De Cyrène !

5ème station : Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix.

« Comme les soldats l'emmenaient, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus » (Lc 23,  26)

Jésus, tu as accepté qu'un passant t'aide à porter ta croix. A deux, la croix est moins lourde. Moi aussi, tu veux m'encourager à t'aimer et à faire le bien. Tu me dis sans cesse : « J'ai besoin de ton amour ! »

Seigneur,je te prie pour ceux qui qui souffrent dans la solitude, sans le réconfort d'un ami ; pour ceux qui sont isolés et attendent que quelqu'un vienne les aider.

6ème station : Véronique essuie le visage de Jésus.

« Il était si défiguré qu'il ne ressemblait plus à un homme » (Isaïe 52, 14)

Jésus, ton visage est meurtri, sali par la poussière et les crachats... N'y aura-t-il personne pour l'essuyer ? Jésus, apprends-moi à te reconnaitre et à te consoler lorsque je vois des visages humiliés ou malheureux. Apprends-moi à te prouver mon amour par de petits gestes simples.

Seigneur, je te prie pour ceux qui vont mourir dans l'indifférence générale, mais aussi pour ceux qui veillent sur les malades et les accidentés de la vie, et les aident dans leurs épreuves quotidiennes.

 

7ème station : Jésus tombe pour deuxième fois.

« Toi, Seigneur, ne sois pas loin, ô ma force, viens à mon aide » (Ps 21, 20)

Jésus, à nouveau tu tombes écrasé parle poids de la croix. Tu pries ton Père de te donner la force de te relever... Et à nouveau, tu te relèves. Quand malgré mes efforts, je retombe dans mes péchés, fais grandir en moi l'espérance.

En silence, nous repensons à Jésus tombant une deuxième fois sous le poids de la croix qu'il porte pour nous sauver, et nous prions pour ceux qui retombent dans le péché malgré leurs bonnes résolutions.

8ème station : Jésus parle aux femmes qui le suivent.

Le peuple, en grande foule le suivait, ainsi que des femmes qui se lamentaient sur lui.Se retournant vers elles, Jésus leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-même et sur vos enfants » (Lc 23, 27-28)

 

Jésus, tu veux nous faire comprendre que ce qui est grave, c'est ce qui tue l'amour dans nos cœurs. Ce qui te fait mal, ce sont les péchés des hommes ! Donne-moi la grâce de ne plus t'offenser.

Seigneur, je te prie pour ceux dont le cœur est devenu dur à cause du péché, et je te prie pour toutes les femmes de la terre.

9ème station : Jésus tombe pour la troisième fois.

« Brisé, écrasé, à bout de force, le cœur me bat, ma force m'abandonne. Ne m'abandonne pas, Seigneur ! Mon Dieu, ne sois pas loin de moi, vite à mon aide, Seigneur de mon salut ! »

Jésus, cette fois tu es à bout de force. Tu t'écroules, mais tu veux accomplir la Volonté du Père jusqu'au bout... Alors, tu te relèves et tu reprends la route. Jésus, aide-moi à être courageux et à accomplir la mission que tu me confies. 

Seigneur, je te prie pour ceux qui t'abandonnent quand viennent  les difficultés.

10ème station : Jésus est dépouillé de ses vêtements.

« Ils partagent entre eux mes habits et tirent au sort mon vêtement » (Ps 21, 19)

Jésus, tu n'as plus rien. Tu vas mourir dépouillé de tout, toi, le Fils de Dieu ! Apprends-moi à ne pas vouloir tout posséder.

Seigneur, je te prie pour ceux qui vivent dans la misère et le dénuement, et je teprie aussi pour ceux qui sont riches, qu'ils apprennent à partager et à garder leur cœur ouvert aux autres.

11ème station : Jésus est Cloué sur la croix.

« Ils me percent les mains et les pieds, je peux compter tous mes os » (Ps 21, 17...18)

Jésus, sur la croix, tes bras sont grands ouverts. Ils nous offrent l'amour infini du Père. Pardon, Jésus, d'oublier parfois que tu m'aimes ; d'oublier qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.

Seigneur, je te prie pour tous les malades cloués sur leur lit de souffrance. Je te prie aussi pour tous les pécheurs et pour nous-mêmes. J'implore ton pardon.

12ème station : Jésus meurt sur la croix.

Jésus dit en un grand cri : « Père, je remets mon esprit entre tes mains » Et ce disant, il expira. (Lc 23, 46) et (Ps 31, 6)

Jésus, attaché sur la croix, tu pardonnes aux hommes, tu leur donnes ta mère, tu regardes avec amour le bon larron qui te prie... En mourant, tu remets ta vie entre les mains de ton Père. Donne-moi d'aimer comme toi tu nous aimes.

Seigneur, je te prie pour ceux qui meurent sans savoir que tu les aimes et que tu leur donnes ta vie. Faisons silence en pensant à ce don extraordinaire que Dieu nous fait : la vie de son Fils pour nous sauver.

13ème station : Jésus est descendu de la croix.

« Joseph d'Arimathie alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus. Puis il le descendit de la croix » (Lc 23, 52-53)

 

Jésus, au pied de la croix, la Vierge Marie te reçoit dans ses bras. Son cœur de mère déborde de douleur. Mais en même temps, il est rempli d'amour. Merci Jésus, de nous avoir donné Marie. Pour toujours la croix, de son bois en largeur et en hauteur est le signe des bras du Christ étendus offrant l'amour de Dieu aux habitants de la terre.

Seigneur, je te prie pour nos parents et amis défunts et pour ceux qui ne savent pas que Marie est notre mère à tous et qu'elle veille sur nous.

Des fleurs pour la croix de Jésus !

14ème station : Jésus est mis au tombeau.

« Joseph et Nicodème prirent le corps de Jésus et l'entourèrent de bandelettes avec les aromates... Près de là, un jardin et dans ce jardin, un tombeau neuf... C'est là qu'ils déposèrent Jésus » (Jn 19, 41... 42)

Jésus, ton corps sans vie est déposé à l'intérieur du tombeau fermé par une énorme pierre. Les ténèbres ont recouvert la terre, comme elles ont envahi le cœur des apôtres. Jésus, quand il fait nuit dans mon cœur, reste près de moi !

Seigneur, je te prie pour que tous les hommes de la terre que tu as accompagnés dans la mort, soient vivants avec toi dans ton Royaume.

Pâques : le Christ est ressuscité des morts !

« Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ? Il n'est pas ici, Il est ressuscité ! »

Jésus, au matin de Pâques, tu es ressuscité d'entre les morts. Mon coeur peut chanter de joie : le péché et la mort sont vaincus. Ton amour pour tous les hommes a été le plus fort. Merci Jésus pour la vie que tu me donnes !

Seigneur, je te prie pour tous ceux qui m'annoncent cette Bonne Nouvelle et pour ceux qui ne la connaissent pas encore.

Et que de jeunes ont entendu la Bonne Nouvelle grâce aux sœurs
et en particulier Sœur Marie-Vianney avec le MEJ !