SteFamille-600x200

5 juillet 2018, une autre retraite bien méritée...

Après l'abbé Louis Pucheu, ce fut au tour de M. Noël Dournès, directeur de l'Institution Sainte Ursule, de prendre sa retraite... Tous deux ont apprécié de travailler ensemble au service des enfants et des jeunes... Beaucoup de monde était venu l'entourer pour le remercier « d'avoir consacré 27 années de sa carrière à cette belle Institution »

 

Discret mais efficace, il était bien présent et ne ratait aucun temps fort de l'établissement, comme la célébration pour la fête de la Sainte Angèle où, lors de la dernière, il a été longuement applaudi par les jeunes et les adultes présents...

 

 

les confirmations et autres étapes sur le chemin de foi des enfants et des jeunes...

le bol de riz ou le Chemin de Croix du Vendredi Saint...

la fête paroissiale dans le parc de Sainte Ursule...

La visite pastorale de Mgr Aillet...

Les spectacles, avec toujours des mots bien choisis et chaleureux pour reconnaître la qualité et l'importance du travail effectué, et pour encourager, féliciter et remercier...

Mais aussi, en tant que directeur de l'institution, il a su apprécier la qualité de tous ceux qui l'ont épaulé dans sa fonction : le personnel administratif, le personnel de service et le personnel enseignant, sans oublié les Sœurs pour leur protection et qui « adoptent » ceux qui entrent dans l'Institution.

La soirée a donc commencé par beaucoup de mercis pour ceux qui ont aussi prix leur retraite après de belles années passées dans l'institution et pour ceux aussi qui y ont fait un séjour plus bref. Des mercis coordonnés par le dynamisme et l'humour de certains enseignants ou autres membres du personnel... le tout devant une assistance attentive et joyeuse...

Petit test pour une enseignante de l'école :
se souvient-elle des évolutions des enfants pour dessiner un bonhomme !!!


1ère étape                                                               2ème étape


étape finale
En résumé : test réussi !

D'autres personnes ont aussi marqué l'Institution par leur personnalité, leur attention aux autres, leur écoute, leur engagement, leur parcours.

 
Leur rencontre avec des personnalités comme Sœur Marie Vianney et l'abbé Possompès a compté...

Le soutien des familles ou d'autres personnes comme un ancien directeur
a aussi eu beaucoup d'importance dans la richesse de leur parcours.

 

 

Quant à M. Dournès, le présenter n'est pas chose facile quand on connaît ses qualités, et en particulier celles de l'homme de lettres qu'il est, mais la présentation pleine d'humour de ceux qui l'ont faite a été largement à la hauteur.

M. Olivier Peyré, directeur de l'école et futur coordinateur de l'ensemble scolaire.

Petit extrait après 7 ans de collaboration : « ... Bref, nous avons parcouru et travaillé ensemble pour faire avancer Sainte Ursule. Aujourd'hui, si la tutelle m'a confié la coordination, j'ai la certitude que c'est parce que j'ai eu la chance d'avoir un collègue du second degré qui m'a laissé la place de travailler, de mener à bien et de soutenir tous les projets matériels et éducatifs nécessaires au développement de l'école.
En arrivant, tu m'as parlé du gène méricien et insisté sur la protection des sœurs qui nous adoptent. Je te confirme qu'en effet on ne naît pas méricien mais, que lorsque l'on tombe dans la marmite, on n'a plus besoin de reprendre de la potion magique !

Je sais que ta future vie sera bien remplie et qu’Arthur et Lucas occuperont une place de choix. Il te faudra rapidement les initier à la pêche, mais je crois que c'est prévu. Alors je te dis bonne route et te souhaite le meilleur pour cette nouvelle aventure. »

La complicité et l'amitié entre les deux, une évidence !

Quant aux propos de Michel Grac, le délégué de la Tutelle, ils ont aussi reflété la qualité du travail accompli pour le service des enfants et des jeunes de l'institution, ainsi que le respect des valeurs de l'esprit méricien voulu par la fondatrice Sainte Angèle Mérici.

Là aussi, quelle belle complicité... ce qui montre combien les relations humaines sont essentielles dans le travail, qui plus est lorsqu'elles sont portées par de profondes valeurs spirituelles.

Après cela, nous avons pu goûter au talent littéraire de M. Dournès.



Petit extrait : « ... Notre pape François nous a invité à regarder le passé avec reconnaissance, vivre le présent avec passion, embrasser l'avenir avec espérance. Il me suffit de porter un regard sur l'assemblée présente pour me sentir très ému, ému de revoir les visages de celles et ceux qui sont devenus des sages, les anciens : anciens professeurs, anciens maîtres, anciennes directrices, anciens membres du personnel OGEC, anciennes catéchistes, anciennes religieuses, anciens prêtres. Je veux avoir une pensée pour ceux qui nous ont quittés, ils manquent cruellement, ils sont partis trop vite comme Madame Monique Lousteau, récemment rappelée à Dieu. La mémoire collective est le pont indestructible jeté entre le passé et le présent, et ce pont ne cesse de grandir, de s'allonger.
En vous voyant ce soir, je ne peux que m'émerveiller, me réjouir de cette fidélité indéfectible, de cet attachement viscéral porté à l'Institution Sainte Ursule, de cette amitié profonde, sincère manifestée à celles et ceux qui poursuivent au quotidien une œuvre qui transcende tous, oui merci d'être là. Pour l'avoir expérimenté pendant 39 ans, je peux attester ceci en effet, le métier de chef d'établissement est passionnant, d'une variété, d'une richesse inimaginable, d'une intensité insoupçonnée ; il apporte son lot de joies, de reconnaissances, de surprises en tous genres, permet de très belles rencontres humaines, c'est garanti, on ne s'ennuie jamais. Mais l'expérience de direction m'a fait également mesurer l'exigence, la difficulté, fait connaitre à plusieurs reprises des grands moments de solitude que tout responsable peut éprouver dans des situations complexes, au moment des décisions difficiles ; ces moments de solitude sont inhérents à la fonction, il faut apprendre à les accepter pour continuer de s'épanouir dans ce métier très prenant qui ne cesse d'évoluer... »


Le DVD remis par Marie relate l'immense ovation faite par tous les collégiens quelques jours avant.

(quelques photos viendront l'illustrer si j'arrive à en récupérer)

En attendant, pour mieux suivre ses petits-fils, un beau cadeau surprise !

Pour finir de fêter dans la joie toutes ces personnes pour ce qu'elles ont été dans l'établissement, et pour fêter cette fin d'année scolaire, rien n'a manqué car les professeurs ont aussi des talents pour la musique et le service de restauation a régalé tout le monde.

Temps de rencontre chaleureuse avec le plaisir de retrouver des anciens élèves

Dans la soirée, ces belles amitiés créées pendant toutes ces années restent visibles

 

 

L'équipe de restauration est restée au "top" ainsi que la fine équipe des joyeux boute-en-train...

Encore mille mercis Monsieur Dournès pour toutes ces belles années et l'amitié partagée