SteFamille-600x200

 

Messe des familles de 18h00 à Sainte Bernadette

Entrons dans cette belle célébration pleine de joie et de vie

  

 

Un temps pour chacun et en particulier pour les enfants :

Extrait :

... « Les anges dans nos campagnes ont entonné l'hymne des cieux » Que c'est beau ce refrain, c'est un refrain de joie, parce que, en cette nuit de Noël, Dieu se fait homme, il se fait si fragile et si petit pour nous rejoindre et pour nous prendre par la main chacun et chacune d'entre nous. On s'en doute, il y a beaucoup de joie dans notre cœur, mais il y a peut-être aussi quelques soucis, quelques inquiétudes, quelques peurs, quelques tristesses, quelques angoisses, et peut-être même quelques blessures au dedans de notre cœur, et bien ce sont toutes ces blessures que l'enfant Jésus, l'enfant de la crèche, vient guérir en cette nuit parce qu'il est le petit Prince de la Paix, le petit roi de Lumière et de Vérité , celui que nous devons accueillir dans la crèche de notre cœur. Vous avez fait une crèche dans vos maisons, mais l'essentiel c'est d'accueillir Jésus dans la crèche de votre cœur pour qu'il grandisse en vous, pour ne pas l'oublier et pour le garder très souvent avec vous... »

Petit mot suivi d'une prière avec les enfants.

Pendant que les servantes apportent le Pain et le Vin, des enfants amènent des lumières
pour honorer cette naissance qui éclaire les nuits du monde depuis plus de 2000 ans...

Après la prière de Jésus, pendant la communion, la joie des petits devant la crèche.

Et la joie aussi de M. le curé et des familles à la fin devant l'émerveillement des petits.
Un beau moment de partage !

Prière d’enfant pour Noël

Ô Jésus, tout petit enfant dans la crèche,
je crois que Vous êtes le Fils de Dieu :
j’espère en Vous,
parce que je sais que Vous êtes venu
pour nous sauver, pour nous ouvrir le ciel.


Ô bon Jésus, comme les bergers,
je veux vous faire un cadeau :
prenez mon cœur, je Vous le donne.


Je suis votre ami : aidez-moi à obéir et à être sage
pour Vous faire plaisir.


Merci, Seigneur Jésus, d’être venu pour moi !
d’avoir souffert sur la paille,
d’avoir eu bien froid dans cette pauvre étable.


Jésus, je Vous aime de tout mon cœur
et je veux toujours Vous aimer.

(anonyme)

Avec un très grand merci à Pierre pour l'animation et à Robert à l'orgue,
que l'on a eu le plaisir de retrouver quelques jours avant.
Merci aussi aux sœurs carmélites apostoliques qui se transforment en sacristine à chaque messe.

Après cette grande communion au mystère de l'Amour infini de Dieu
qui s'est fait petit enfant pour sauver l'humanité, une deuxième messe des familles a suivi.