Quel magnifique spectacle du MEJ !...

Les jeunes du MEJ, une centaine, ont travaillé longtemps pour écrire et créer ce spectacle et nous l'offrir : un véritable hymne à la création ! C'était extraordinaire ! Oui, « Laudato Si » pour les messages transmis et tant de beauté.

Rassembler les idées, écrire, mettre en mouvement tout cela, avec les costumes, la technique... Le spectacle a montré l'énorme travail effectué par toute une équipe, le comité de rédaction, les adultes, animateurs, parents et amis, les grands jeunes des équipes Espérance qui ont aidé les plus jeunes, tous les enfants et jeunes du MEJ, et Christine, le "chef d'orchestre" de ce merveilleux ensemble.

Mais lorsqu'il faut répéter ou démarrer le spectacle, il y a toujours ce moment très important où chacun remet dans les mains du Seigneur toutes ces heures offertes pour le louer, à travers ce spectacle, et pour communiquer à ceux qui le verront le bonheur de partager son amour.


Prière MEJ par Chr-Sa-64


(De nombreuses photos, que vous pouvez agrandir, et diaporamas)

Plan de la page :
- L'aspect technique + création : costumes...
- Attitudes et expressions
- Mouvements en grands groupes, danses...
- La Maison commune- Du côté des adultes
- Les plus de la Générale
(La page peut évoluer dès que la page spectacle sera terminée)

  • La technique

Les répétitions, un moment privilégié pour la régler et résoudre les problèmes...

Mais pour arriver à cela, il a fallu des personnes très compétentes pour lancer les fils,
comme les élagueurs !

Côté technique, il y a aussi l'animation des éléments de la Création, marguerites, papillons, pingouins, méduses, poissons, tortues, escargot, et surtout l’imposant millepattes... sans oublier la mer. Un immense bravo pour ceux qui ont imaginé et confectionné les costumes.

 

 

 Dehors il y a de l'espace, mais se mouvoir tous ensemble dans l'église, c'est tout un art !

 

Certains se sentiraient-ils envahis ?

 

  Heureusement que les jolies petites fleurs Feu Nouveau étaient bien à l'abri avec Anne.

 

 

  • Les attitudes et les expressions du visage

Les répétitions sont aussi un moment pour les travailler, et Christine et les animateurs
sont des aides précieuses pour régler et harmoniser gestes et interventions, entrées, sorties...

 

 

 

 

  

  

 

 

S'il y a eu des choses bien visibles : attitudes, expressions, tableaux...
il faut souligner aussi des œuvres qui ont été construites discrètement par deux petits groupes.

 

 

 

  • Les mouvements en grand groupe, les tableaux rapprochés,

les danses...

Combien les répétitions sont nécessaires pour les régler !
Peut-être l'un des points les plus difficiles avec le nombre ou les tableaux qui s'enchainent.

 

 

(petit extrait de la répétition plus tard)

 

  • La construction de la maison commune

Là aussi un travail bien délicat !
Pour commencer, des arbres vont pousser... il faudra ensuite un toit,
des murs et surtout une porte ouverte pour accueillir.

 

 

Une fois construite la joie a éclaté... Il y avait vraiment de quoi être fier et heureux !
Du plus petit aux plus grands, enfants, jeunes, animateurs, parents et amis
ont franchi la porte, applaudis par Christine, mais un immense bravo et merci à elle aussi.

   

 

 

 

 

  • Les adultes

Les animateurs, parents et amis, n’échappent pas aux répétitions afin de trouver, eux aussi, la bonne attitude, le bon ton ou l'action efficace, qu'ils soient visibles ou qu'ils agissent plus discrètement et même dans l'ombre, avant, pendant ou après. Comme les enfants et les jeunes, ils y ont mis tout leur cœur... mais devant notre pape, il ne pouvait en être autrement !

 

 

 

  • Quelques plus de la générale

Comment accueillir les spectateurs... le soir-même ?

Les premiers essais de lumière...

 

 

 


 MEJ : Mouvement Eucharistique des Jeunes,
mouvement d'inspiration ignatienne.

Samedi soir ou dimanche après-midi pour la fête paroissiale,
l'accueil est assuré chaleureusement.

Dans l'église, tout est prêt : sono, projecteurs, vidéo... et notre superbe pape aussi.
Des doigts de fée l'on entièrement habillé...

DSC05559Copier

Les musiciens jouent déjà pour accueillir les spectateurs qui seront invités à participer activement.
Déjà, il reçoivent un étendard « Laudato si » avec le Cantique des créatures de St François d'Assise,
et des "trésors" leurs sont proposés... Mystère !
Il peuvent aussi écrire le nom de tous ceux qui comptent pour eux, tous ceux qu'ils aiment...

A son tour, Carole, la responsable du MEJ Béarn, accueille tous ceux qui ont répondu à l'invitation ;
ils sont nombreux et viennent d'horizons très différents, parmi eux Mgr Sarrabère.

Le spectacle peut donc commencer !
Il nous replonge dans l'élection de notre pape François. Les ES (équipes Espérance) applaudissent.

DSC05153Copier

Le pape s'avance et, dans sa prière, il est interpellé par le Christ en croix,
comme St François l'avait été devant le crucifix de San Damiano.

« Te souviens-tu François du chapitre 6 de la Genèse ? A cette époque, tout heureux d'avoir créé l'immense cosmos et d'avoir placé l'homme sur la planète bleue, que j'ai appelé la Maison Commune, je suis descendu du ciel pour contempler mon œuvre. J'ai vu alors que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre. J'ai décidé d'effacer de la terre tout ce que j'avais fait et d'envoyer le déluge. Mais il se trouvait un homme intègre et juste : Noé. Et à cause de lui j'ai épargné la terre. Te souviens-tu encore François, que quelques temps après, les hommes se mirent en tête de construire une tour immense pour atteindre le ciel ? Pour arriver à leur fin, ils commencèrent à abattre les forêts, à creuser des routes. Ma déception fut aussi grande que la tour était haute et je décidais de brouiller tous les réseaux humains de communication.
François, j'ai l'impression que la vieille histoire de Babel recommence sur la terre. Prépare un audit de la création, et fais-moi un rapport sur l'état de la Maison Commune. »


MEJ 2016-1 De l'élection du pape à la Création par Chr-Sa-64

 

Aujourd'hui encore, après s'être émerveillé devant la beauté de la Création, il y a encore des tours de Babel qui se construisent, et où l'on voit des personnes briser ce qu'il y a de beau, et même écraser l'autre pour monter plus haut :

Certains montent au plus haut et réclament que les hommes se dépouillent de leurs trésors, bijoux, tissus dorés... trésors récupérés dans la salle, certains imposent des taxes, d'autres se dépouillent de leurs beaux vêtements, ils ont froid. Plus on monte, moins de personnes arrivent au sommet. En haut, les grands de ce monde... avec les habits de ceux du dessous ! Parmi eux : le chef réclame le globe du monde : c'est le roi du monde...

 

 
MEJ 2016-2 Les grands du monde par Chr-Sa-64

Mais notre pape François est là pour nous rappeler, dans son encyclique « Laudato si », combien dans notre terre si belle, le respect de la nature et de chaque être vivant est essentiel, en particulier celui de chaque être humain car il est image de Dieu et aimé infiniment par Dieu.

Pape François, dans son introduction :

1 - « Laudato si’, mi’ Signore », - « Loué sois-tu, mon Seigneur », chantait saint François d’Assise. Dans ce beau cantique, il nous rappelait que notre maison commune est aussi comme une sœur, avec laquelle nous partageons l’existence, et comme une mère, belle, qui nous accueille à bras ouverts : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre, qui nous soutient et nous gouverne, et produit divers fruits avec les fleurs colorées et l’herbe » [...].
10 - Je ne veux pas poursuivre cette Encyclique sans recourir à un beau modèle capable de nous motiver. J’ai pris son nom comme guide et inspiration au moment de mon élection en tant qu’Évêque de Rome. Je crois que François est l’exemple par excellence de la protection de ce qui est faible et d’une écologie intégrale, vécue avec joie et authenticité. C’est le saint patron de tous ceux qui étudient et travaillent autour de l’écologie, aimé aussi par beaucoup de personnes qui ne sont pas chrétiennes. Il a manifesté une attention particulière envers la création de Dieu ainsi qu’envers les pauvres et les abandonnés. Il aimait et était aimé pour sa joie, pour son généreux engagement et pour son cœur universel. C’était un mystique et un pèlerin qui vivait avec simplicité et dans une merveilleuse harmonie avec Dieu, avec les autres, avec la nature et avec lui-même. En lui, on voit jusqu’à quel point sont inséparables la préoccupation pour la nature, la justice envers les pauvres, l’engagement pour la société et la paix intérieure.

Le pape François a donné son encyclique à chacun de nous. Ici des messagers la reçoivent et, si certains paraissent inquiets de la mission qui en découle, un enfant, une ado et deux adultes - une personne de chaque âge - vont oser affronter les grands du monde enfermés dans leurs idées, leurs certitudes, pour les ouvrir au monde et à ce respect.


MEJ 2016-3 Les messagers par Chr-Sa-64

Un premier interlocuteur arrive : « Bonjour, je m'appelle André, j'ai 96 ans, et je suis français. Mon père est arrivé d'Italie en 1905, à Marseille. A cette époque, 1/5 de la ville était peuplé d'étrangers : des italiens comme nous, des espagnols, des kabyles. En 1915, après le génocide, des arméniens sont arrivés.
Je me souviens, j'étais jeune entre les deux guerres, nous avions besoin de mains d’œuvre étrangère, et sont arrivées des personnes d'Afrique du Sud, d'Indochine, mais aussi des belges, des espagnols.

En 1980, j'étais déjà âgé, et j'ai été marqué par les images des boat-people venant du Vietnam, fuyant les persécutions. 10 ans plus tard, c'était des maliens et des sénégalais qui manifestaient à l'église St Bernard. Aujourd'hui, je vois des syriens, des irakiens, des burundais qui cherchent refuge en France.

Peut-on réinventer, comme le souhaitent certains hommes politiques, le multi-culturalisme à la française ? »

Le roi du monde revendique ses origines : race blanche, culture grecque et latine, religion chrétienne.

Le vieil homme : « Ne restez pas enfermé dans votre culture, votre religion, vos habitudes, votre petit monde, jeune homme, n'ayez pas peur de découvrir les richesses des autres cultures »

Les grands du monde le prennent pour un fou et se cachent derrière un drap pour s'en protéger.

Que de richesses dans les cultures d'Océanie, d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique !

Toute cette marée humaine, pleine de joie, fait tomber le drap et des danseurs de chaque continent offrent aux grands du monde surpris des symboles de leur culture. 

1-  Je ne connais pas ton nom, je ne sais pas d’où tu viens
Mais ton sourire m’en dit long, et ton espoir est le mien !
Tu me partages en chemin, tant de joies et d’émotions !
On dessine des lendemains, au rythme de nos chansons

R/ ON EST FRÈRES, D’UNE MÊME TERRE, CHERCHEURS DE PAIX SANS FRONTIÈRES !
PEU IMPORTENT NOS DIFFÉRENCES, ON SE REGARDE SANS MÉFIANCE…
CAR TOI ET MOI… ON SE RESSEMBLE ! TOI ET MOI… ON SE RESSEMBLE…

2-  Je t’accueille sans te juger, quelle que soit ta religion
Je t’aime pour ce que tu es, l’amitié naît sans raison !
Tu es mon ami, mon frère, fils de Dieu, de Jéhovah
De nos cœurs toujours ouverts, on éclaire notre foi !

3- Je grandis de nos échanges, des cultures qui se nouent
Ma vie est un beau mélange des instants qui changent tout
Tu fais tomber tous ces murs, qui nous séparent chaque jour.
Plus grands de notre ouverture, on est unis par l’amour !

Dernier refrain
R/ ON EST FRÈRES, D’UNE MÊME TERRE, CHERCHEURS DE PAIX SANS FRONTIÈRES !
AVEC TOUTES NOS DIFFÉRENCES, ON SE DONNE LA CONFIANCE…
CAR TOI ET MOI… ON SE RESSEMBLE ! TOI ET MOI… ON SE RESSEMBLE…


MEJ 2016-4 Les différentes cultures par Chr-Sa-64

Lorsque les différents peuples repartent, la tour de Babel commence à être détruite. Mais les grands du monde ne sont pas encore prêts à l'ouverture :

Le vieil homme : « Regardez ce qui existe comme initiatives d'échanges culturels dans notre région !
- Et vous croyez que ça va changer quelque chose votre témoignage et vos petites initiatives locales ? réplique le roi du monde.
- Au moins on aura fait notre part ! Et peut-être, ce soir, certains d'entre vous se sentent concernés par ces petites initiatives locales et ont envie de s'impliquer ? »

 

 

 Un deuxième interlocuteur arrive, c'est un homme politique :
« Moi, président du monde, je ne tolèrerai pas que 2% des personnes les plus riches possèdent plus de la moitié des richesses mondiales.
Moi, président du monde, je ne laisserai pas 600 millions de personnes vivre avec moins d'un euro par jour »

 

La réaction du roi du monde est immédiate ! « Dites-moi, comment allez-vous faire pour que chaque personne gagne sa vie ?
- Mais c'est quoi pour vous gagner sa vie ?
- C'est gagner beaucoup d'argent.
- A quoi va vous servir tout cet argent ?
- Et bien, à acheter une grosse voiture !
- Que ferez-vous d'une grosse voiture ?
- Je l'utiliserai pour aller travailler, et ainsi encore mieux gagner ma vie, et avoir encore plus d'argent et... ainsi, je pourrais être puissant et avoir le POUVOIR ! »

Et comme chaque fois, des paroles de l'encyclique font écho à ce dialogue pour éclairer, mettre en garde ou redire l'essentiel :

105 -Le fait est que « l’homme moderne n’a pas reçu l’éducation nécessaire pour faire un bon usage de son pouvoir »
108 - Ce qui est en jeu dans la technique actuelle, ce n’est ni l’utilité, ni le bien-être, mais la domination.


MEJ 2016-5 Le pouvoir par Chr-Sa-64

Sur cette question du logement, des lois : d'un côté le droit de propriété, inviolable et sacré (1789), et de l'autre la loi qui garantit la possibilité pour toute personne de disposer d'un logement décent (2007)...

« Moi président de mon quartier, je dirigerai et ferai vivre des petites entreprises locales en faisant en sorte qu'elles perdurent de génération en génération »
La réaction du roi du monde est vive : « Une seule solution mon ami, la RENTABILITÉ : prends le pouvoir et débarrasse-toi de tout ce qui n'est pas rentable, de tout ce qui ne produit rien, de tout ce qui est inutile »

 

 

Le président : « Y-a-t-il dans cette assemblée des personnes déclarées non rentables ? Soit parce qu'elles ne travaillent pas, soit qu'elles ne produisent rien d'utile ?
Y-a-t-il des retraités, des handicapés, des mères au foyer, des animateurs de rue, des prêtres ou des religieux-religieuse ? Y-a-t-il des artistes : des peintres, des sculpteurs, des musiciens ?
Tous ces gens pour qui ce qui est rentable, c'est le beau, le bien, le bon ? »

Magnifique tableau que celui de tous ceux qui créent du beau, du bien, du bon.
Parmi les artistes, certains créent les vitraux des fenêtres de la maison commune.

 

  

Merci à nos jeunes porteur d'un handicap, leur joie est un vrai bonheur pour nous.


MEJ 2016-6 Le beau-le bien-le bon par Chr-Sa-64

Une jeune arrive, elle se fait siffler par les grands du monde :
« Comment elle est bien roulée la meuf ! »
« C'est quoi ton 06 ? Comment tu rayonnes trop !... mais comment tu fais ?
- Tous les jours, j'essaie de faire du bien à mon corps pour que mon âme ait envie d'y rester.
- Heu... oui, et concrètement, tu fais comment ?
- Concrètement ? Et bien tu vois, par exemple, je te raconte ma soirée d'hier soir : à 18h, je suis allée à la zumba... »

Quant aux athlètes, ils se musclent...

« Après la zumba, je me suis préparée pour une soirée entre amis »
Devant le miroir, maquillage, coiffage...

« Après s'être préparés pour une soirée, nous sommes allés manger en ville entre amis.
Après le repas, nous sommes sortis boire un pot en ville »

 

 

155 - L’acceptation de son propre corps comme don de Dieu est nécessaire pour accueillir et pour accepter le monde tout entier comme don du Père et maison commune ; tandis qu’une logique de domination sur son propre corps devient une logique, parfois subtile, de domination sur la création. Apprendre à recevoir son propre corps, à en prendre soin et à en respecter les significations, est essentiel pour une vraie écologie humaine.

Le roi du monde : « Hé bien, au total de ta soirée, beaucoup n'en sortent pas indemnes. C'est pas pour dire, mais il y a pas mal de déchets !
- NON... crie la jeune, ce ne sont pas des déchets, ce n'est pas parce qu'ils ont été un moment mal dans leur peau, qu'ils ne gardent pas en eux une dignité infinie.
- Et comment tu vas leur redonner une dignité, non mais regarde-les !
- Je vais faire ma part, je vais utiliser la « petite voie de l'amour »
La quoi ? »

230 - La petite voie de l'amour : c'est ne pas perdre l'occasion d'un mot aimable, d'un sourire, de n'importe quel petit geste qui sème paix et amitié.

C'est le lien de l'amitié qui va sortir ceux qui sont mal de leur état, ceux que le roi du monde considère comme des déchets.

 


MEJ 2016-7 Prendre soin de soi et de l'autre par Chr-Sa-64

Prendre le temps de vivre chaque instant et d'admirer : tout un programme ! Ce sont deux enfants (un pour chaque représentation) qui ont invité les grands du monde à le vivre... mais, même si la tour de Babel diminue après chaque intervenant, l'ouverture de ces grands du monde n'est pas encore gagnée !...

L'enfant : « Excusez-moi, je peux vous parler ? »
Pas de réponse... Il prend alors sa tablette et écrit.

 

« Est-ce que je peux être votre ami ?
- Fais ta demande sur Facebook.
- Mais c'est quand même mieux si on se parle !
- OK ! Bon, tu veux faire quoi ? Qu'est-ce que tu nous proposes ?
- Heu !... Aller en forêt voir pousser les arbres ! (rire général)
- Tu crois qu'on a une heure à perdre en forêt pour aller voir pousser les arbres ?
Lundi, j'ai cours d'anglais, piscine, solfège, mardi, j'ai équitation, scout, MEJ et KT... »

Deux jeunes, par un rap, les invitent à prendre le temps de s'arrêter : STOP !
Mais... « J'ai pas le temps... de me poser... je suis pressé ! »

Les messagers sont toujours là pour rappeler les paroles de notre pape :

223 - Ceux qui jouissent plus et vivent mieux chaque moment, sont ceux qui cessent de picorer ici et là en cherchant toujours ce qu’ils n’ont pas...
225 - Beaucoup de personnes font l’expérience d’un profond déséquilibre qui les pousse à faire les choses à toute vitesse pour se sentir occupées...
La paix intérieure se révèle dans un style de vie équilibré joint à une capacité d’admiration qui mène à la profondeur de la vie...

L'enfant regarde pousser un arbre, et les enfants pressés, fatigués, en font autant
puis ils partent planter des arbres.


MEJ 2016-8 Prendre le temps par Chr-Sa-64

Le roi du monde : « Et vous croyez que ça va changer quelque chose de perdre du temps à admirer la nature ?
- En apprenant à l'aimer, au moins on aura fait notre part ! Vous savez, dans notre ville, il y a beaucoup d'associations qui agissent pour réapprendre à l'homme à aimer la terre »

Et comme après chaque tableau, ceux qui se sentent concernés ou soutiennent, encouragent les différentes associations locales rythment le chant Laudato si avec leurs étendards.

 


MEJ 2016-9 Laudato Si par Chr-Sa-64

Finalement, la tour de Babel a été presque entièrement détruite, seul le roi du monde y reste.
La construction de la maison commune commence.

Artisan d'un monde plus beau, depuis ton atelier, tu repeins et tu crées
Artisan d'un regard nouveau, de tes yeux, de tes mains, accomplis Son dessein.

Il faut ensuite construire le toit...

 

 


MEJ 2016-10 Construction de la maison commune par Chr-Sa-64

Deux petits enfants viennent réclamer le globe terrestre au roi du monde :
« Nous n'héritons pas de la Terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants »

Le final : un hymne, une louange et aussi un immense merci à chacun au passage de la porte.

Laudato si (revisité):
Loué sois-tu, pour la diversité
Pour c'qui est bon, beau, sans utilité,
Ce corps précieux que tu m'as donné,
Ces temps paisibles à retrouver.

Laudato si pour notre pape
Laudato si pour les Feux Nouveaux

Laudato si pour les Jeunes Témoins
Laudato si pour les Témoins Aujourd'hui
Laudato si pour les équipes Espérance
Laudato si pour les animateurs
Laudato si pour les parents et amis
Laudato si pour Foi et Lumière
Laudato si pour notre metteur en scène...

Le roi du monde aurait-il enfin entendu les paroles du pape et de tous les témoins
grâce aux deux petits enfants !!!

 

Vraiment un immense MERCI à chacun pour tant de créativité et de sens, pour tout ce travail et l'enthousiasme mis pour rentrer dans les différents rôles, sans oublier les musiciens, ceux que l'on a vus et ceux que l'on n'a pas vus, comme les techniciens près de l'orgue et bien d'autres... et merci pour la joie communicative qui est une belle façon de témoigner.

Alors, pour finir, retrouvons cette joie et cet enthousiasme, notre terre en a tant besoin.

Et, si la terre est ronde, elle ne tourne pas toujours très rond,
Lève toi, citoyen du monde, préservons la Création.
Et, si la terre est ronde, elle ne tourne pas toujours très rond,
L'avenir dépend de tes choix, l'énergie durable, c'est toi !

... Plutôt que le rentable, développons l’équitable,
Un peu d’air de raison, changer de dimension.

... Plutôt que l'épuisable, prenons le renouvelable,
Un éclair de raison, un nouvel horizon.

... Plutôt que sur du sable, construisons responsable,
Sachons bâtir des ponts entre toutes les nations.

 

 

 

L'émotion et les applaudissements de Christine devant tous ces enfants, ces jeunes et ces adultes qui ont mis tout leur cœur dans ce spectacle, du début avec le temps de l'écriture jusqu'à la fin à Saint-Malo pour le rassemblement national du MEJ, où ils se sont produits devant 1000 jeunes TA et ES. Quant à Christine qui a mis en scène le spectacle, que dire... sinon qu'avec son cœur et sa créativité, elle a l'art de sublimer ce que les autres donnent d'eux-même.

Une dernière invitation avant de partir : écrire sur les murs tous ceux que l'on aime, tous ceux que l'on porte dans son cœur, ou tout simplement les réactions devant ce que l'on vient de vivre.

 

On écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l'encre de nos veines
On dessine tout c'que l'on voudrait dire
Partout, autour de nous
Y a des signes d'espoir dans les regards
Donnons leur écrits
Car dans la nuit
Tout s'efface
Même leurs traces
On écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l'encre de nos veines
On dessine tout c'que l'on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs, en forme de graffitis
On écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour, sur le monde endormi
Des mots, seulement gravés
Pour ne pas oublier, pour tout changer
Mélangeons demain, dans un refrain
Nos visages
Métissage
On écrit sur les murs le nom de ceux qu'on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l'encre de nos veines
On dessine tout c'que l'on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs, en forme de graffitis
On écrit sur les murs pour que l'amour se lève
Un beau jour, sur le monde endormi


MEJ 2016-9 Final par Chr-Sa-64