SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

Retour en image sur cette magnifique matinée où la température est passée de 6° à 26° !!!
C'est donc dans le froid que nous avons traversé le beau village d'Escot
avant d'emprunter un chemin sauvage où le soleil nous a rejoins.

 

 

Une journée où l'on se serait cru au printemps avec les fleurs, violettes, primevères, renoncules...
Merci à ceux qui ont assuré la sécurité dans les endroits plus étroits, plus raides ou plus glissants.

 

 

Petite pause au changement de chemin, il commence à faire chaud,
quant à bébé, bercé par la marche, il dort !

Et en contre-bas de ce chemin, le gave avec sa belle couleur "laiteuse" de fonte des neiges...

... d'où l’œil toujours vigilant de l'un des papas.

Le pas montagnard, très sûr malgré les pierres et les descentes, semble inné chez les plus jeunes

La fin du chemin approche et nous réserve une belle surprise :
la rencontre avec un pèlerin qui marche depuis Montpellier,
devant la chapelle d'Uzein dédiée à Sainte Anne, mère de la Vierge Marie.

Chapelle remontant à l'époque où les troupeaux d'Uzein allaient à Sarrance pour les estives. Les habitants sont très attachés au pèlerinage de Sainte-Anne qui a lieu tous les ans.

Arrivée par la rue principale de Sarrance où l'inscription sur le galet se comprend très bien !

 

Pour Soeur Anne-Caroline, cette marche-pèlerinage était une première.

Nous sommes accueillis chaleureusement par une hospitalière
dont le rôle est d'accueillir les pèlerins et les visiteurs. Elle nous a raconté l'histoire de Sarrance,
qui est un lieu de pèlerinage depuis qu'un pâtre du Moyen Âge a trouvé une statue de la Vierge.

Retrouvez l'histoire de Sarrance en cliquant ICI ou ICI pour une visite plus détaillée de l'église.

Les deux Saints de Sarrance : Saint Norbert pour les Prémontrès, arrivés à Sarrance en 1345,
et Saint Michel Garricoïts pour les pères de Bétharram qui y arrivèrent une 1ère fois en 1850.

 La nef et, dans l'une des chapelles, deux tableaux racontent l'histoire de la Vierge de Sarrance :

L'histoire de Sarrance commence avec la découverte d'une statue primitive de Notre Dame, vraisemblablement à la fin du 12ème siècle. A cette époque, un berger gardait là un troupeau dans lequel il y avait un taureau qu'il perdait tous les jours de vue. En le suivant, il l'aperçut passant le gave à la nage et l'ayant traversé, il le vit à genoux auprès d'une grosse pierre sur laquelle il y avait une statue de la Vierge. Cette découverte fut à l'origine de la dévotion locale à Notre-Dame.
SARRANCE est de ce fait le plus ancien sanctuaire marial des Pyrénées. Dès le début de son histoire, on y donnait des messes et on y venait vénérer NOTRE-DAME de Sarrance. Le miracle est raconté par les panneaux de bois polychromes du XVIIIeme (que l'on voit ci-dessus à droite). Il associe divers personnages : un berger, un boeuf, la statue de la Vierge, le gave, le pêcheur et la truite.

L'église Notre-Dame de SARRANCE est dédiée à la Vierge Marie. Lieu de pèlerinage très fréquenté, la fête patronale a lieu le 8 septembre, le jour de la nativité de la Sainte Vierge.

C'est ici que nous avons pris le temps de prier.


2017-03-11 Marche de Carême - prières à Sarrance par Chr-Sa-64

Au dessus des confessionnaux, une représentation imagée du péché originel,
et ci-dessous, dans le chœur, l'arbre de Jessé, père du roi David,
cet arbre est une sorte d'arbre généalogique de Jésus.

Le cloître de Sarrance, unique en son genre.

Deux couronnes de fleurs : le cadeau de quelques enfants pour remercier notre guide.