SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

Lors de l’audience générale, le pape François est revenu sur son voyage aux Émirats Arabes Unis, “nouvelle page du dialogue entre christianisme et islam”

Texte original italien dans l’Osservatore Romano du 7 février 2019

Lors de l’audience générale du 6 février 2019, salle Paul VI au Vatican, le pape François est revenu sur son voyage aux Émirats arabes unis. « Un voyage court mais très important qui a écrit une nouvelle page dans l’histoire du dialogue entre christianisme et islam », a-t-il commenté, ainsi que dans l’engagement « à promouvoir la paix dans le monde sur la base de la fraternité humaine ». Il s’est particulièrement félicité de la signature commune avec le grand imam d’Al-Azhar, Ahmed al Tayeb, du « Document sur la fraternité humaine ». Document dans lequel « nous affirmons ensemble la vocation commune à tous les hommes et à toutes les femmes à être frères en tant que fils et filles de Dieu ». Document encore, a-t-il poursuivi, qui « sera étudié dans les écoles et les universités de plusieurs pays » et que « je vous enjoins également à lire, à connaître… ». Pour le pape François, il est possible « de se rencontrer, de se respecter et de dialoguer, dans la diversité des cultures et des traditions ». Pour lui, en effet, « le monde chrétien et le monde islamique possèdent et défendent des valeurs communes : la vie, la famille, le sens religieux, le respect pour les personnes âgées, l’éducation des jeunes, et bien d’autres encore ».

 Voyage apostolique du pape dans les Émirats Arabes Unis

(3 à 5 février 2019)

Document sur la fraternité humaine

pour la paix mondiale et la coexistence Commune

Avant-Propos

La foi amène le croyant à voir dans l’autre un frère à soutenir et à aimer. De la foi en Dieu, qui a créé l’univers, les créatures et tous les êtres humains – égaux par Sa Miséricorde –, le croyant est appelé à exprimer cette fraternité humaine, en sauvegardant la création et tout l’univers et en soutenant chaque personne, spécialement celles qui sont le plus dans le besoin et les plus pauvres.

Partant de cette valeur transcendante, en diverses rencontres dans une atmosphère de fraternité et d’amitié, nous avons partagé les joies, les tristesses et les problèmes du monde contemporain, au niveau du progrès scientifique et technique, des conquêtes thérapeutiques, de l’époque digitale, des mass media, des communications ; au niveau de la pauvreté, des guerres et des malheurs de nombreux frères et sœurs en diverses parties du monde, à cause de la course aux armements, des injustices sociales, de la corruption, des inégalités, de la dégradation morale, du terrorisme, de la discrimination, de l’extrémisme et de tant d’autres motifs.

De ces échanges fraternels et sincères, que nous avons eus, et de la rencontre pleine d’espérance en un avenir lumineux pour tous les êtres humains, est née l’idée de ce « Document sur la Fraternité humaine ». Un document raisonné avec sincérité et sérieux pour être une déclaration commune de bonne et loyale volonté, destinée à inviter toutes les personnes qui portent dans le cœur la foi en Dieu et la foi dans la fraternité humaine, à s’unir et à travailler ensemble, afin que ce Document devienne un guide pour les nouvelles générations envers la culture du respect réciproque, dans la compréhension de la grande grâce divine qui rend frères tous les êtres humains. 

Document complet

Le pape François avait aussi célébré une messe devant plus de 120 000 fidèles, mardi 5 février, au stade Cheikh-Zayed d’Abu Dhabi (Émirats arabes unis).
Un événement historique dans un pays, entre Arabie saoudite, Iran et Qatar, où le culte chrétien demeure d’habitude discret.