SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

La fête de Sainte Marie de Jésus Crucifié a été célébrée à l'ancien Carmel de Pau
les 20 et 21 mai sous la présidence de Mgr Marc Aillet.

Un programme riche pour célébrer Mariam Baouardy, aussi surnommée « La petite sainte arabe »

Vendredi 20 Mai
20h30 : Vêpres chantées avec le Petit Chœur St-Michel
21h : Conférence de Mgr Marc Aillet sur « Présence du Carmel dans le diocèse de Bayonne hier et aujourd’hui »
22h : Procession aux flambeaux

Samedi 21 Mai
11h : Eucharistie, en l'église Sainte-Thérèse, présidée par Monseigneur Marc Aillet.

Un bref résumé pour commencer avant les célébrations qui nous ont ouverts sur la beauté de sa vie entièrement donnée au Seigneur :

Mariam Baouardy (en arabe : مريم العذراء البواردي), en religion sœur Marie de Jésus Crucifié (en arabe : مريم يسوع المصلوب), née le 5 janvier 1846 à Abellin, en Galilée et décédée le 26 août 1878 à Bethléem, est une religieuse carmélite déchaussée, connue pour diverses manifestations mystiques. La définition de la nationalité de Mariam Baouardy est difficile à indiquer car elle a vécu dans l'Empire ottoman, aujourd'hui disparu, qui regroupait en son sein diverses populations et nationalités. Aujourd'hui, le village natal de Mariam, Abellin (en), fait partie de l'État d'Israël (qui n'existait pas à son époque). L'origine libanaise de ses parents la fait parfois qualifier de libanaise, alors que son lieu géographique de naissance lui fait attribuer une origine palestinienne. Le Saint-Siège la considère comme palestinienne.
Elle est béatifiée en 1983 par Jean-Paul II. Sa canonisation a eu lieu le 17 mai 2015

Revenons sur ces deux jours à la Maison Saint Michel, ancien carmel, et à l'église Sainte Thérèse.