SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

Peut-être de futures destinations pour prendre du temps et prier !...

En attendant, un grand merci au service CFRT/Vodeus* de nous offrir ces vidéos pour (re)découvrir ces sanctuaires.
(* CFRT/Vodeus est le groupe qui propose des vidéos comme celles du CFRT/Le Jour du Seigneur)

Sanctuaire(s) : la série qui vous offre un cheminement spirituel et poétique, une expérience immersive originale, 10 sanctuaires comme vous ne les avez jamais vus.
Une série réalisée pour Vodeus qui nous propose une expérience immersive et spirituelle innovante ! Laissez-vous guider par les méditations d'Yves Combeau, dominicain et historien, portées par la voix de Valentin de Carbonnières, comédien récompensé en 2019 par le Molière de la Révélation masculine. Un voyage inédit au cœur de dix sanctuaires filmés par Jean-Rodolphe Petit-Grimmer, réalisateur.

Les 10 sanctuaires de cette nouvelle série

En cinq minutes chrono, plongez dans l'esprit et l'histoire de chacun de ces sanctuaires :

  • La basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay*
  • La basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon*
  • La cathédrale Notre-Dame de Chartres*
  • L’abbatiale Saint-Gilles-du-Gard
  • La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre
  • Le sanctuaire du Mont Sainte-Odile
  • La cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay
  • Le Mont-Saint-Michel
  • Le sanctuaire de Rocamadour
  • Le sanctuaire de Lourdes

La basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay

A Vézelay, tout en haut d’un village au cœur de la Bourgogne romane et vinicole, sur une colline qu’on dit éternelle, domine et veille une fameuse basilique devenue sanctuaire dédié à sainte Marie-Madeleine. Cette arche de pierre blanches est l’œuvre de nombreux artistes et artisans de tous les temps et a vu passer de nombreux pèlerins, même royaux.
"Alors je suis happé par la lumière. J’entre dans la nef, et mes pas m’entraînent en avant, vers le chœur, vers l’autel qui symbolise le Christ, comme dans toute église. Les travées romanes cèdent la place à un chœur gothique tout de pierre blanche. C’est comme si à chaque pas j’avançais un peu plus dans une lumière qui gagne sur la pierre, l’envahit, la dissout. J’ai traversé la mort, Jésus est venu m’ouvrir le seuil du paradis, je marche vers la résurrection, soulevé dans la lumière de Dieu." (extrait)

La basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon

"À l’époque des machines à vapeur et de la République triomphante, percher une basilique sur une falaise acharnée à glisser vers le fleuve était une entreprise déraisonnable. Dans ce siècle de fer, les Lyonnais voulaient de la pierre de taille et des tours à créneaux. Le temps a manqué, l’argent aussi. Ils ont fait vite. Ils n’ont même pas fini ; des sculptures manquent à cette silhouette que je trouve incertaine. Comme si la réalité avait rattrapé leur vœu. Les Lyonnais eux-mêmes ont moqué leur chef-d’œuvre. Et pourtant…" (extrait)

La cathédrale Notre-Dame de Chartres

Notre-Dame de Chartres est mondialement connue par son histoire, son architecture, ses vitraux. Ici, il ne s’agit pas de savoir mais de vivre une expérience subjective de cheminement dans le sanctuaire. Au rythme de la marche du pèlerin, laissez-vous guider par sa voix, par son regard qui donne des clés de lecture architecturale, théologique et spirituelle de la cathédrale. Une immersion visuelle, sensorielle et poétique inédite. 

L’abbatiale Saint-Gilles-du-Gard

"Quand, quittant la lumière du Midi, j’entre dans ce qui reste de l’abbatiale, je vois bien que les voûtes sont moins hautes qu’elles ne l’ont été, que ses piliers ont reçu mille blessures, que ses statues ont été défigurées. Mais le temps n’a pas pu atteindre son cœur, cette crypte d’une largeur sans pareille, aux voûtes hardiment surbaissées, comme si elles étaient redevenues le rocher qu’elles ont été avant qu’on les taille à la carrière." (extrait) 

La basilique du Sacré-Cœur de Montmartre

"La basilique de Montmartre recèle un grand vide. Un immense creux obscur, des arcades qui répondent à des arcades, une géométrie de volumes. Montmartre ne compte pas par sa pierre, pourtant surabondante ; elle ne compte pas par ses murs, ses piles, ses voûtes ; elle compte par ce que ces masses enveloppent. Cet espace mystérieux. Ce silence empli d’un souffle. » (Extrait) 

Le sanctuaire du Mont Sainte-Odile

Il plane sur le Mont Sainte-Odile l’ombre de la tragédie aérienne survenue en janvier 1992. Mais une autre histoire lui est associée. Et légende ou pas, sainte Odile fait venir les pèlerins sur ce haut lieux spirituel alsacien. Découvrez-le à travers le regard d’un pèlerin inspiré ! 

La cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

La cathédrale Notre-Dame de l’Annonciation est « noire, ocre et dorée comme la pierre du volcan dont elle est tirée ». Derrière sa façade romane bat le cœur de la Vierge Marie. « Si cette cathédrale est la mère de l’humanité, alors je rentre dans le sein de ma mère. J’y rentre pour naître de nouveau, j’y rentre pour faire retour sur moi-même, me défaire de mon histoire et de mes erreurs, tout recommencer. C’est le début du pèlerinage. » (extrait) 

Le Mont-Saint-Michel

Au Mont-Saint-Michel à la marche, propre au pèlerinage, s’ajoute l’ascension. Le sanctuaire invite ainsi à un double cheminement spirituel : quitter la terre ferme, gravir les escaliers jusqu’à ce « perron du ciel ». Mettez-vous en marche en suivant le guide !
"C’était bien assez qu’elle fût perchée, cette église ; pourtant, saint Michel l’a appelée à s’envoler, elle aussi. Son chœur à son tour est aspiré. Lancettes et arcadioles, flammèches, tout est élan vers le haut, tout flamboie et se multiplie. La plus rude pierre du monde frémit de joie comme mon propre corps, et si je levais les bras, je serais pris, moi aussi, comme son pris les oiseaux de la mer quand le vent se lève." (extrait)

Le sanctuaire de Rocamadour

"Quand enfin je prends pied, le souffle court, dans ce nid si haut perché, ce n’est pas un sanctuaire que je découvre mais sept, serrés comme des oisillons. Saint-Blaise, Sainte-Anne, Saint-Amadour… A Rocamadour, les pèlerins ne viennent pas chercher une seule statue ni une seule relique ni une seule grâce. Ils viennent chercher un peu de tout, de la consolation et une bénédiction, le pardon et l’amour, la force des petites choses et des grandes. C’est un pèlerinage confus, comme son architecture …" (extrait)

Le sanctuaire de Lourdes

De la basilique supérieure à la grotte en passant par les rampes, pénétrez dans la genèse d’un lieu né sous Napoléon III, au temps des chemins de fer et des cures thermales. Et laissez-vous conter l’âme de Lourdes dévoilée au rythme de la marche d'un pèlerin !

Paroles de... réalisateur

Sanctuaire(s) a été réalisé par Jean-Rodolphe Petit-Grimmer, réalisateur depuis plusieurs années des messes télévisées de l'émission Le Jour du Seigneur sur France 2.
Formé au cinéma avant de travailler pour la télévision, il sait capter la signification d'un lieu de foi, filmer des églises sous tous les angles, sans jamais manquer de restituer une intensité spirituelle à l'image. Il nous confie le secret de son parti pris de réalisation sur cette série :

« Comment faire de chaque sanctuaire visité une aventure unique ? Comment retranscrire au mieux l’émotion qui se dégage de tels lieux ? Et surtout, comment mettre en image ce qui a été filmé tant de fois ? Le parti pris du plan séquence permet de retranscrire au plus proche de la réalité ce que peut ressentir le pèlerin dans ces sanctuaires. Avec le plan séquence, l’espace et le temps sont incompressibles et définissent le cheminement.
La caméra est parfois flottante, aérienne, comme l’esprit de ce pèlerin. Parfois elle nous fait ressentir son pas lourd et fatigué. L’habillage graphique, à la manière d’un ruban blanc, guide nos pas, et redessine un élément d’architecture le temps d’une pause.
Ici point de visite guidée, mais une expérience unique où l’image, la musique et la voix transporte le spectateur. »