SteFamille-600x200

Belle et priante veillée de prière.

Comme l'an dernier, la « Petite Thérèse » a rassemblé beaucoup de monde. Merci à la Communauté des Béatitudes de Nay qui a guidé et soutenu notre prière par la parole et les chants.

Chaque année depuis 1992, au moment de la fête de la « Petite Thérèse », le 1er octobre, la Communauté des Béatitudes organise dans le monde entier des soirées Pétales de roses. Ce sont des veillées de louange, de témoignages et de demandes d’intercession par l’intermédiaire d’une lettre adressée à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.
« Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre », déclarait, peu avant sa mort, Thérèse de l’Enfant-Jésus. [...] « Vous verrez, ce sera comme une pluie de roses. »

 

R/ : A pas de géant avec un cœur d'enfant. (bis)

1. Je parcourrai le monde pour annoncer l’Évangile.
Je chanterai ton Nom pour les nations de la terre.

2. Jésus, Tu es si bon, je suis à Toi sans retour.
Je veux devenir sainte et proclamer ton amour.

3. Et tous mes sacrifices, mes petits actes d'amour,
Multiplie-les en grâces, qu'elles se répandent sur tous.

4. Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre,
J'attirerai les âmes vers le bonheur éternel.


Veillée "Pétales de roses" 2016-1 par Chr-Sa-64

VIVRE D'AMOUR

Au soir d’Amour, parlant sans parabole
Jésus disait : « Si quelqu’un veut m’aimer
Toute sa vie qu’il garde ma Parole
Mon Père et moi viendrons le visiter.
Et de son cœur faisant notre demeure
Venant à lui, nous l’aimerons toujours !…
Rempli de paix, nous voulons qu’il demeure
En notre Amour !… »

Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus.
Tu vis pour moi, caché dans une hostie
Je veux pour toi me cacher,ô Jésus !
A des amants, il faut la solitude
Un cœur à cœur qui dure nuit et jour
Ton seul regard fait ma béatitude
Je vis d’Amour !…

Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l’amour a tout brûlé…..
Flamme divine, ô très douce Fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour
C’est en tes feux que je chante à mon aise :
« Je vis d’Amour !… »

 

Vivre d’Amour, c’est garder en soi-même
Un grand trésor en un vase mortel
Mon Bien-Aimé, ma faiblesse est extrême
Ah je suis loin d’être un ange du ciel !…
Mais si je tombe à chaque heure qui passe
Me relevant tu viens à mon secours,
A chaque instant tu me donnes ta grâce
Je vis d’Amour.

Vivre d’Amour, c’est imiter Marie,
Baignant de pleurs, de parfums précieux,
Tes pieds divins, qu’elle baise ravie
Les essuyant avec ses longs cheveux…
Puis se levant, elle brise le vase
Ton Doux Visage elle embaume à son tour.
Moi, le parfum dont j’embaume ta Face
C’est mon Amour !…

« Vivre d’Amour, quelle étrange folie ! »
Me dit le monde, « Ah ! cessez de chanter,
Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
Utilement sachez les employer !… »
T’aimer, Jésus, quelle perte féconde !…
Tous mes parfums sont à toi sans retour,
Je veux chanter en sortant de ce monde :
« Je meurs d’Amour ! »

Mourir d’Amour, voilà mon espérance
Quand je verrai se briser mes liens
Mon Dieu sera ma Grande Récompense
Je ne veux point posséder d’autres biens.
De son Amour je veux être embrasée
Je veux Le voir, m’unir à Lui toujours
Voilà mon Ciel… voilà ma destinée :
Vivre d’Amour !!!…

 


Veillée "Pétales de roses" 2016-2 par Chr-Sa-64

 

Je l'aime, car il n'est qu'amour et miséricorde.
Je l'aime car il n'est qu'amour.
Je ne puis craindre un Dieu qui pour moi s'est fait si petit.

J'ai soif d'amour, comble mon espérance.
Augmente en moi, Seigneur, ton divin feu, j'ai soif d'amour.

Mon Bien-Aimé, ton exemple m'invite à m'abaisser, à mépriser l'honneur
Pour te ravir, je veux rester petite ; en m'oubliant, je charmerai ton Coeur.

Toi, le grand Dieu que l'univers adore, Tu vis en moi, prisonnier nuit et jour
Ta douce voix à toute heure m'implore, Tu me redis : « J'ai soif ! j'ai soif d'amour !... »

Dans le cœur de l’Église, ma mère, je serai l'amour.