SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

 

Aumônerie de la prison (Maison d'Arrêt) de Pau

La prison, on en parle quand il y a des problèmes, mais en réalité, c'est un monde méconnu pour ceux qui n'y travaillent pas ou qui n'ont pas eu l'occasion de l'approcher pour telle ou telle raison.
Et pourtant, c'est un monde où il y a des hommes, des femmes et des adolescents qui y vivent, et qui y vivent parfois de bien belles choses malgré tout, grâce à de formidables équipes, celles de l'aumônerie qui essaient de les aider à se relever en leur faisant (re)découvrir ce Dieu d'Amour et de Miséricorde qui a accueilli « le bon larron ».

Lisez ce très beau témoignage de Georges, l'un des membres de l'aumônerie, il en a parlé le weekend de la solennité du Christ Roi, moment idéal pour en parler... c'était justement l’Évangile sur le Christ en Croix et « le bon larron » :

Georges : « Nous recevons les personnes détenues qui le demandent, en individuel, et aussi en groupes pour les célébrations.
Nous essayons de faire émerger en chacun ce petit coin de lumière que le Seigneur a mis en eux puisque nous sommes tous faits à l'image de Dieu.
Sous la couche de misère psychologique, sociale, relationnelle, nous découvrons de belles personnes, ces enfants de Dieu infiniment aimés du Père.
Nous voudrions qu'ils retrouvent peu à peu leur dignité et puissent s'ouvrir à la Miséricorde du Seigneur.

Tout récemment un homme détenu écrivait : « Je me rends compte maintenant de l'importance de mon Baptême. Je me suis égaré, j'ai fait de moi une personne indigne de Dieu mais maintenant je suis sûr que Dieu veille sur moi. Même dans mes péchés, dans mes situations mauvaises, il était là présent. Avant j'avais honte et peur de croire en Dieu ; maintenant je vois en moi une partie de Lui, et jamais plus je ne veux décevoir Son Amour. Je veux le remercier en me liant à LUI. »

Je vous laisse méditer ce bel acte de Foi : «  je vois en moi une partie de LUI »
Oui, pour certains d'entre eux, l'arrivée en prison est l'occasion d'une réflexion sur le sens de leur vie.

Actuellement une vingtaine de personnes du Quartier des Hommes ou du Quartier des Femmes ont demandé à recevoir chaque mois un Numéro de « Prions en Église » ou « Parole et Prière », afin de pouvoir lire et prier chaque jour à partir des textes de la Parole de Dieu.
A Noël deux d'entre eux feront leur première communion et leur Confirmation, d'autre part un homme et une femme se préparent au Baptême pour Pâques et je voudrais vous demander de prier pour eux.

D'autres beaux témoignages pleins d'espérance :
Dieu aime chaque personne

(texte de Chantal Ecomard pour l'équipe de l'aumônerie)

« Toi, la lumière éternelle, dans l’étable obscure, viens ! Toi, le soleil levant, dans la nuit du monde, viens !... »

Il s'en passe des choses dans les prisons ! Le Seigneur est à l'œuvre dans les cœurs et nous précède. C'est ce que nous lui demandons avant chaque visite. « Seigneur, Esprit Saint, précède-nous et guide-nous ! Sans toi nous ne pouvons rien ! »
Alors nous pourrons essayer de faire émerger en chacun ce petit coin de lumière que le Seigneur a mis en eux puisque nous sommes tous faits à l'image de Dieu.
Sous la couche de misère psychologique, sociale, relationnelle, nous découvrons de belles personnes, ces enfants de Dieu blessés mais infiniment aimés du Père.
« Pour moi le commencement de ma vie c'est l'abandon. Ne pas avoir de famille ; aller de foyer en foyer ou en famille d'accueil ; enfin être baladé ; ne pas être une personne normale et désirée. Je ressens le rejet, comme si j'étais personne. Voilà en gros ma vie ».

Nous voudrions qu'ils retrouvent peu à peu leur dignité et puissent s'ouvrir à la Miséricorde du Seigneur.
« Quand j'étais petit, j'étais enfant de chœur avec un ami qui lui, faisait son catéchisme. J'ai dû arrêter et au fil des années, je suis arrivé en prison. Et là j'ai rencontré les aumôniers qui m'ont écouté et aussi m'ont parlé de Jésus. Ils m'ont fait réfléchir à mon chemin. J'ai envie de changer de vie et j'ai décidé moi-même de me tourner vers Notre Père. Je demande le baptême pour que je sois lavé de tous mes péchés, pour vivre dans la lumière de Jésus. Je demande aussi la communion pour que ce soit Jésus qui vienne me transformer et la confirmation du Saint Esprit pour qu'Il me garde dans l'amour de Dieu et la « rayonnance » de ma nouvelle vie. »

Oui, pour certains d'entre eux l'arrivée en prison est l'occasion d'une réflexion sur le sens de leur vie.
Récemment un homme détenu disait «  Je me rends compte maintenant de l'importance de mon Baptême. Je me suis égaré, j'ai fait de moi une personne indigne de Dieu mais maintenant je suis sûr que Dieu veille sur moi. Même dans mes péchés, dans mes situations mauvaises, il était là présent. Avant j'avais honte et peur de croire en Dieu ; maintenant je veux aller plus loin et lui montrer ma confiance. Je vois en moi une partie de Lui, et jamais plus je ne veux décevoir Son Amour. Je veux le remercier en me liant à LUI. »
Je vous laisse méditer ce bel acte de Foi : « je vois en moi une partie de LUI et jamais plus je ne veux le décevoir. »
Cette personne détenue vient de changer de prison et travaille maintenant avec une autre équipe d'aumônerie, mais surtout avec le même Seigneur !

Nous terminerons par cette prière d'une femme qui demande le baptême. Elle n'a pas les mots pour prier. Alors elle a pris à son compte les mots d'un chant qui l'ont touchée lors d'une célébration à la Maison d'Arrêt.
Je te cherche Seigneur et Tu m'écoutes. Tu me regardes et j'écoute ta Parole.
Tu me consoles de ma peine et Tu guides mes pas. Alléluia !

Colis de Noël :

Merci à tous ceux qui ont déjà donné quelque chose pour la prison. Pour les colis de Noël que nous remettrons à chaque personne détenue, nous avons surtout besoin maintenant de 200 shampoings-gels douche et tubes de lessive liquide (pour le linge et "tube non ouvert"), 200 blocs de papier à lettres ligné, 600 timbres ou enveloppes timbrées, des feutres et du papier Canson blanc et de couleurs, des pelotes de laine (pas de coton, et pas de couleur bleue car c'est lacouleur de l'uniforme des surveillants) , aiguilles à tricoter et crochets en plastique. 

Vous pouvez aussi faire un don en argent pour nous aider dans les différents achats au long de l'année ou, si vous le préférez, et ce sera bienvenu aussi, une contribution afin d'aider à l'abonnement de revues religieuses (Parole et Prière, Prions en Église,....).

Nous rajouterons un calendrier que nous avons confectionné nous-mêmes, un petit agenda offert par la Poste et un sachet de chocolat offert par Lindt.

Certains détenus n’ont ni famille et ni moyens pour subvenir à leurs besoins même les plus rudimentaires. Vos dons, pour le 15 décembre si possible, sont très précieux, ils sont un signe de solidarité et d'espérance auprès de « nos frères et sœurs en prison.

« Ce que vous faites aux plus petits d'entre les miens c'est à moi que vous le faites »
Ces petits cadeaux sont le signe de l'attention des chrétiens pour leurs frères en prison.
Si vous le pouvez, merci de votre générosité. »

Pour en savoir plus sur l'aumônerie :

A la Maison d’Arrêt de Pau se trouvent incarcérées environ 200 personnes réparties en trois quartiers :
-      le Quartier des Femmes avec une trentaine de personnes
-      le Quartier des Mineurs avec 5 à 7 jeunes entre 15 et 17 ans
-      le Quartier des Hommes avec 150 à 180 personnes
De nombreuses nationalités se côtoient. Dans nos petits groupes de partage sur la parole des textes du dimanche il y a souvent de 3 à 5 nationalités différentes !

Notre équipe d’aumônerie catholique de la Maison d’Arrêt est composée de  :
-        André Etcheverry comme aumônier- prêtre accompagnateur .
-        Bertrand Ecomard diacre permanent, qui est l'aumônier référent et fait le lien entre les équipes et l'Administration Pénitentiaire, le Secours Catholique,..
-        Jocelyne et Chantal qui ont le statut d'aumônier et réalisent les entretiens individuels au Quartier des femmes. Marie-Lou, accompagnatrice permanente, vient également renforcer nos réunions en groupes ( partage de la Parole, messes, séances bricolage pour préparer Noël, Pâques..)
-        Georges (aumônier) et Bertrand sont plus particulièrement présents au quartier des hommes. Yves est arrivé cette année comme accompagnateur pour nos rencontres en groupes.
-        Une trentaine d'hommes détenus et une dizaine de femmes fréquentent régulièrement l'aumônerie;ils forment une Communauté spirituelle bien vivante

Les vendredi 20 et Samedi 21 décembre, des célébrations de Noël seront proposées dans les différents quartiers et présidées par notre évêque Mgr Aillet .

Aide pour les réfugiés

 

Où en sont-ils depuis l'appel lors de la Journée Mondiale des Pauvres ?

Logement : Finalement, c'est un T2 de 40 m² qui a été retenu pour la famille, pas loin du Parc Lawrence, non meublé, mais avec frigo, plaque de cuisson, four à micro ondes, un grand lit.
Il manquait un autre couchage; ça tombe bien, un ami terminait de déménager pile ce week-end, avait encore un canapé à vendre (qu'il nous a finalement donné), et habitait à... 52 mètres du nouveau logement de la famille...

Besoin d'accompagnement moral/ humain de la famille :
N'hésitez pas à contacter directement Marine au 07 55 22 91 22 pour l'inviter à sortir ici ou là, ou lui faire faire du ménage, du repassage, ..., et/ ou amener les garçons à tel ou tel endroit
C'est sans doute le point essentiel maintenant : accompagnement de cette famille dans la durée, pour l'aider à trouver un cap, pour l'accompagner dans des démarches d'intégration et dans la construction d'un réseau social, etc.
Marine est vraiment très sociable et désireuse de relations; les garçons sont ravis dès qu'on leur propose des activités sportives ou des logos; et l'activité médiathèque ravit tout le monde, comme plusieurs autres propositions d'ailleurs.

Aide financière :
- en espèces
auprès de Marie-Laure (Trianon) ou Julie/ Amaëlle (PE);

- en ligne : https://app.lyf.eu/pot/60c6c49a-f828-4c8b-af54-3a3a0e6d85c2

Aide pour le Togo, village du Père Amédée

(bientôt)