Un jardin « humain » à Pau

C’est un projet soutenu par la paroisse de la Sainte famille, agréé par le diocèse de Bayonne pour faire vivre localement l’encyclique « Laudato Si’ » du Pape François. Le projet a reçu le label « Église verte »

Il est mené par un jeune paroissien, qui a quitté son poste chez Total pour se lancer dans cette aventure :

  • Pierre Emmanuel Gabe, marié et père de deux enfants. Ingénieur en informatique aux racines béarnaises. Il est passionné de permaculture et aime travailler le bois. Il est aussi membre de l’Équipe d’animation paroissiale.

Il a été très aidé au début par son père et une équipe de jeunes, dont Paul Patry, Normand de cœur et Palois d’adoption.

Leur site : www.lesfioretti.fr

Les aider

« Pour que ce projet démarre rapidement, nous comptons sur un fort soutien des paroissiens à travers une adhésion à l’association (10 € par an), ainsi que des dons défiscalisables (bulletin de souscription ici). »
En savoir plus sur les besoins dans la présentation du projet.


 

(Texte complet imprimable)

Mgr Aupetit commentait le confinement des apôtres apeurés dans le Cénacle, ainsi que leur surgissement dans Jérusalem après le passage de l’Esprit Saint : « Et vous, disait-il, qu’allez-vous faire pour annoncer l’Évangile quand vous sortirez du confinement ? »

Si vous avez été attentifs, vous avez vu ces derniers temps de l’animation sur le terrain qui entoure l’église Sainte Thérèse. Dans les herbes volontairement non fauchées, commencent à pousser tomates, courgettes, salades, potimarrons, carottes, pommes de terre et autres légumes en tout genre. Dans un avenir proche, ce jardin accueillera aussi de petits bassins favorisant la biodiversité et l’équilibre des plantations, quelques arbres fruitiers à l’automne, des fleurs bien sûr, pour le plaisir des yeux et le travail au combien important des abeilles… Par ailleurs, un lieu de convivialité va s’ouvrir d’ici la fin du mois de Juin dans des locaux donnant sur ce jardin, afin de recevoir toutes les bonnes volontés désireuses de s’engager pour la préservation de notre maison à tous, cette belle planète terre !

Le diocèse a donc mis le terrain de Sainte Thérèse à la disposition de l’association « LES FIORETTI » afin de cultiver ce havre de paix au cœur du centre-ville de Pau. Il faut apporter notre pierre à l’édifice de la transition écologique et notre paroisse est la première communauté du Béarn à obtenir le label « Église Verte ». Ce label nous accompagnera dans notre démarche écologique globale, car cela peut paraître difficile tant les enjeux sont immenses et les solutions semblent complexes.

Pour en savoir plus sur « Église verte », cliquer sur le logo

C’est donc un projet soutenu par la paroisse de la Sainte famille, agréé par le diocèse de Bayonne pour faire vivre localement l’encyclique « Laudato Si’ » du Pape François.

Il est mené par deux jeunes paroissiens, qui ont récemment quitté leur position chez Total pour se lancer dans cette aventure :

  • Pierre Emmanuel Gabe, marié et père de deux enfants. Ingénieur en informatique aux racines béarnaises. Il est passionné de permaculture et aime travailler le bois.

  • Paul Patry, fiancé, Normand de cœur et Palois d’adoption. Cet Ingénieur de formation mécanique pratique des sports de glisse et adore cuisiner ! Il est membre de l’Equipe d’animation paroissiale.

Tous deux sont d’une nature curieuse, autodidactes dans bien des domaines et de bons musiciens ! Ils animent chaque dimanche soir la chorale de la messe à Sainte Bernadette.

Voici quelques éléments du projet :

  • Développer sur un espace réduit les méthodes de la permaculture (maraîchage bio sur sol vivant, concentration des cultures, coopération des différentes espèces, engrais naturels, paillage, économie d’eau, absence de tout produit non naturel)

  • Faire de ce lieu une vitrine de ce que pourrait être l’agriculture de demain, particulièrement dans les zones urbaines.

  • Faire travailler des personnes très éloignées de l’emploi, et en particulier des réfugiés irakiens dont la communauté est nombreuse autour de la paroisse, ainsi que des personnes en situation de handicap, afin de mieux les intégrer dans la société.

  • Former nos concitoyens à cette technique de maraîchage et leur donner envie de cultiver éthiquement leur propre jardin.

  • Développer une dynamique d’échange et de partage à travers un lieu de convivialité qui accueillera divers évènements, dans le but de lutter contre l’isolement et la solitude de certaines personnes.

  • Initier des scolaires au fonctionnement de la nature pour les conduire à l’amour et au respect de la Création (n’ayons pas peur des grands mots)

On imagine facilement tous les développements possibles… Toutes les suggestions, toutes les contributions seront les bienvenues.

Pour en savoir plus, voir les autres parties de cette page évolutive, car s'y rajouteront toutes les propositions et les évènement à venir.

Mais aussi, voir le site de l’association : www.lesfioretti.fr

Les aider

Comme on le dit souvent « On n’a rien sans rien », et ce projet n’échappe pas à la règle. Ce weekend de présentation aura aussi pour objet de collecter des fonds. Les institutionnels et plusieurs fondations sont déjà contactées, et un financement participatif sera mis en place par l’intermédiaire d’une plateforme internet mais tout cela prend du temps...

Pour que ce projet démarre rapidement, nous comptons sur un fort soutien des paroissiens à travers une adhésion à l’association (10€/an), ainsi que des dons défiscalisables (bulletin de souscription ici). Un stand « nous aider » sera installé afin de nous booster financièrement dans cette première phase cruciale de lancement. Vous y trouverez toutes les informations sur les dépenses à prévoir dans les prochains mois et sur notre budget prévisionnel. Une fois les investissements initiaux réalisés, la pérennité économique de cette association sera assurée par la vente de la production ainsi que par les formations proposées. Pour que le démarrage puisse se faire rapidement nous solliciterons donc votre générosité.

Il ne s’agit pas que d’un geste symbolique (même si les petits ruisseaux font les grands fleuves et que toutes participations seront bien utiles à cette cause !), puisqu’il faudrait recueillir rapidement 50.000€. Cela peut paraître beaucoup, mais si on trouve 200 personnes qui peuvent donner 250€ défiscalisables à 66% sur leurs impôts, cela ne leur coutera que 82.50€ au final. Ces deux jeunes cadres - qui abandonnent une vie professionnelle prometteuse pour s’engager dans une aventure où ils ne sont pas sûr de pouvoir gagner le 1/3 de leur ancien salaire - y croient ! Ce « monde de demain » dont tout le monde parle, il ne va pas se mettre en place sans un énorme effort. Mais nôtre force, c’est notre nombre et notre unité dans ce combat ! Effort de la collectivité, effort de la paroisse, effort de chacun de nous… Vous êtes donc chaleureusement invité à réaliser cet effort ensemble lors du weekend de présentation.

Une des plus célèbres Fioretti : La conversion du loup de Gubbio

Fioretti, les petites fleurs, c’est un recueil des miracles de St François d’Assise, dont on connait l’amour de la nature. Toutes proportions gardées, il faudrait que ce projet, grâce à l’appui de bénévoles et de tous les paroissiens, soit l’occasion de petits miracles à l’échelle du quartier Trespoey !

Documentaire « Chrétiens Chlorophylles »

Le Jour du Seigneur et Présence Protestante consacrent un documentaire œcuménique inédit à ces chrétiens qui, au nom de leur foi, s’engagent pour protéger la planète. Documentaire diffusé sur France 2 Dimanche 1er septembre à 10h.

Présentation du documentaire


 

Programme :

Samedi 27 juin à Sainte Thérèse :

  • 19h15 : après la messe de 18h00 animée par les jeunes, projection du projet en extérieur sur le terrain

  • 20h10 : Présentation du projet

  • 20h30 : Pique-nique sur le terrain, auberge espagnole. Soirée conviviale et chantante.

Dimanche 28 juin à Sainte Thérèse :

  • 9h00 : messe

  • 11h00 : messe présidée par Mgr Aillet, dans l'église, puis bénédiction du terrain

  • 12h30 : Pique-nique sur le terrain, auberge espagnole

  • 18h30 : messe animée par les jeunes

Buvette & casse-croute
Animations en tous genres pour les petits et les grands…

Samedi 27 juin

Pour soutenir Pierre-Emmanuel et Paul, les autres membres de l'équipe des jeunes chanteurs-musiciens, des dimanches soirs à Sainte Bernadette, ont animé trois messes à Sainte Thérèse pour le plaisir des paroissiens. Un grand merci à chacun.

 

Et quelle géniale initiative des fleuristes !

On ne les voit pas beaucoup, elles travaillent discrètement, comme nos soeurs indiennes, et beaucoup d'autres pour que les célébrations soient belles. Merci beaucoup.

Après la messe, quel plaisir d'aller sur le terrain pour découvrir les débuts de la permaculture, entendre le projet de vive voix et partager le pique-nique.

L'herbe n'est pas fauchée partout et les plantes sont mélangées pour conserver la biodiversité.
Les jeunes plants sont protégés... Quant au travail, il est manuel...

 

Présentation du projet par Pierre-Emmanuel, son grand-père Pierre et Paul

 

Dimanche 28 juin à 9h

Un grand merci à Christian pour ses 25 ans de service
pour préparer l'animation des chants et de la chorale paroissiale. Il va arrêter ce service et
le plus beau des cadeaux serait que quelqu'un accepte de le remplacer.
Merci aussi à la sœur qui va partir fin août afin d'offrir ses services à une autre communauté.

Extraits avec l'homélie du père Amédée et avec, comme toujours, une prière universelle
très bien adaptée à l'actualité. Merci aux équipes qui préparent les eucharisties.

Humblement, dans le silence de mon cœur, je me donne à toi, mon Seigneur !

Messe suivie par un court concert (car entre deux messes) avec Robert et Sébastien à l'orgue
et Fanny à la guitare. Un concert plus long sera le bienvenu plus tard. Extraits :

Et pendant ce temps... il faut préparer la suite...

 

Dimanche 28 juin à 11h

Offertoire accompagné par la belle mélodie des jeunes

 

Un immense MERCI à cette belle équipe qui a animé ce temps fort
de lancement officiel des Fioretti

Et pour certains, ce n'est pas fini !... car il y a la messe du soir

 

Dimanche 28 juin à 12h

Bénédiction du projet et du champ

 Un agréable moment de rencontre a suivi autour de l’apéritif offert par la paroisse
et du pique-nique partagé pendant et après une nouvelle présentation du projet


Un projet et une équipe très applaudis

 

Dimanche 28 juin : découverte sur le terrain de la permaculture

et déjà de beaux résultats !

 (Cliquez sur une photo pour activer le diaporama de ce jardin)

 

Et même de futurs melons d'Ukraine
et une clôture très utile !

De la bourrache pour les abeilles et une savoureuse histoire sur :
« comment faire cohabiter un crapaud, des limaces et des plantes ! »


De magnifiques fleurs de courgette pour nous accueillir devant l'église...

 

Dimanche 28 juin vers 18h

Rencontre avec la représentante du label « Église verte »

le label des communautés chrétiennes engagées
pour le respect de la création

Dernière messe du weekend animée par les jeunes et vécue comme une action de grâce pour
ce weekend, ce projet et ceux qui s'y engagent. Encore un immense merci aux jeunes, aux prêtres
et à tous ceux qui, parfois dans l'ombre, ont tout fait pour que ces deux journées soient belles.

Prières, chants et mot de la représentante du label « Église Verte » :

Et c'est joyeusement, devant l'église, que s'est terminé ce beau weekend
en finissant les restes... avec quelques gourmands.


 

♦ Un interview de Pierre-Emmanuel et de Paul par Violaine pour Radio-Présence et Radio-Lapurdi

 ♦ Des actions, des récoltes et des travaux

Accueil d'une stagiaire

Premières récoltes de très beaux fruits sans arrosage en dehors du jour de leur plantation.

 
Premières pastèques et des pommes de terre bien à l'abri de la chaleur sous la paille


Une clôture très utile

Construction d'un abri en bambou pour les semis, d'une remise et bientôt d'une serre

Creusement d'une mare

et enfin le forage tant attendu le 22 septembre
etc...

Tout cela sur le blog des Fioretti :
http://www.lesfioretti.fr/?page_id=92

ou en cliquant sur la photo suivante :

 

Le tas que l'on voit devant à gauche est du mulch (broyat d’arbres de 3/4 ans)
qui a été livré par la municipalité et qui servira prochainement pour enrichir la terre.

♦ Un lieu idéal quand il fait très chaud

Quand le thermomètre du mois d'août monte, la partie du terrain sous les arbres devient vite un lieu très convivial pour partager un repas, et même pour répéter les chants de la messe du dimanche soir 9 août avec Aya qui remplace Robert pendant son absence.


 

 

Tout cela sur le blog des Fioretti :
http://www.lesfioretti.fr/?cat=9

Après les travaux d'été, les bassins et autres constructions, les premières récoltes... savoureuses... Le forage a enfin eu lieu (car malgré les paillages pour protéger les plantes, l'eau est un bien précieux... et l'été a été chaud) et le 22 septembre, l'eau est arrivée en ce premier jour de l'automne.

De nouveaux travaux ont fait appel aux bénévoles car il faut des bras pour les planches, afin de faire de nouvelles plantations ou semis.
Chacun peut porter des graines ou autres éléments à planter.

Jeudi 5 novembre : 1er appel

Une livraison de bois de coffrage était arrivée, il s’agissait donc :
- de les décharger
- de les assembler pour créer des planches de culture (grands « bacs » de 15m de long)
- de les remplir de mulch (bois décomposé)
- de semer
- de pailler 
Gros programme !

Dimanche 8 novembre : 2ème appel

Il s’agissait de :
- assembler du bois de coffrage pour créer des planches de culture (grands « bacs » de 14m de long)
- les remplir de mulch (bois décomposé)
- semer
- pailler
Le but étant de semer un maximum de fèves et petits pois, puisque c’est pile le bon moment ! Ils ont également semé du blé, de la moutarde, et quelques fraisiers.
« Si nous sommes nombreux, pour répartir les gens « spatialement » il pourra y avoir en plus une équipe qui construira un châssis en verre pour abriter les futurs plants et une autre pour aménager le bord du bassin de bio-diversité (travail physique). »


Le matin ou le soir, ils sont donc venus pleins d'énergie et d'enthousiasme


Un temps pour souffler... en gardant les distances...


Les plus jeunes sont aussi très heureux de participer


ainsi que notre curé Pierre

Bravo et merci à chacun : on peut déjà voir l'ampleur du travail accompli

Mercredi 11 novembre : 3ème appel

Encore des planches de cultures à faire !

« Il y en a déjà 11 et demi ! Encore 3 et demi pour cette zone, et s’il reste de la force quelques autres planches seront faites à un autre endroit.
Si nous sommes suffisamment nombreux, d’autres tâches seront également proposées (broyage de végétaux, aménagement du bassin, construction de châssis).
Comme chaque fois, Si le nombre de réponses est trop important je limiterai les participants (hélas) afin de pouvoir assurer des distanciations raisonnables. »

Par ailleurs, une invitation : que chacun des participant ayant un jardin amène dans un pot un peu de la plus belle terre de son jardin, ainsi que  des plantes intéressantes (aromatiques, fruitiers, petits fruitiers ou autres) afin de lancer des boutures et faire un atelier bouture.

Les travaux continuent

Encore des planches de culture, et la suite des trous pour préparer la plantation des arbres !

Et s'il y a de la bonne terre pour les cultures, dont beaucoup germent déjà sous la paille,
quand il faut creuser des trous, ce n'est pas simple !!!

Mais en famille, l'entraide est efficace... même s'il faut parfois rajouter de sérieux coup de pioche !

Ils ont raison d'être fier de ce travail en équipe



 

1er Février : lancement des cultures

ça pousse !

Début mars : ateliers « semis »

Pierre-Emmanuel : « ce n’est pas un "travail de jardin", c’est un atelier de découverte et d’informations, avec partage d’expériences, apprentissage des bases pour ceux qui ne connaissent pas, etc.
Nous sèmerons les premières tomates dans des terrines, puis dans des mottes et des godets, repiquerons des poivrons en terrine également, et sèmerons blettes, laitues, et aneth.
Ce sera également l’occasion de parler d’une commande groupée de semences, nous pourrons commencer à lister les graines à commander.
…et de voir l’avancée du jardin, puisqu’il commence à y avoir de plus en plus de "fioretti" ! »

Futures récoltes :
-Betteraves (de Chioggia ; robusxhka)
-Carottes (yellowstone ; rouge sang)
-Radis (rond raxe)
-Courgettes (zuboda ; ola escaladora ; jaune)
-Concombres (tanja)
-Haricots (nain beurre, borlotto grimpant, blauhilde grimpant)
-Epinards (matador)
-Pastèques (early moon beam)

Puis plantation de quelques arbustes

 

Le projet de « jardin humain » prend aussi forme

Depuis fin Février, nous avons eu la joie d'accueillir aux Fioretti des demandeurs d’asile :
Amadi (du Mali) et Narek (d’Arménie) viennent les jeudi matin et vendredi aprem, accompagnés par Medina (de l’OGFA). Vient aussi Aleksandre (de Géorgie) deux fois par semaine mais à d’autres créneaux, variables.
Une autre personne devrait arriver bientôt, et nous passerons bientôt à 3 demi-journées.
Tous trois ont une grande motivation dans le travail et dans l’apprentissage, cela offre de belles perspectives ! Si le portail est ouvert, n’hésitez pas à passer pour les rencontrer.

 pour l'un d'eux, la difficulté est qu’il n’y a pas de langue commune, donc il faut apprendre « avec les mains » ou avec des images. C’est un défi ! Et après un appel, des adhérents ont accepté de relever ce défi.



 

29 mars

La semaine est particulièrement estivale, et les tâches au jardin deviennent de plus en plus nombreuses !

De plus, dans l'émission de KTO sur « la vie des diocèses », Mgr Aillet parle des Fioretti :



Pierre-Emmanuel et ceux qui vivent ce projet ont dit aussi leur joie de travailler ensemble
et de transmettre ces gestes tous simples d'autrefois aux nouvelles générations

9 mai : journée des familles avec les AFC

Après-midi dans le jardin des Fioretti

A 14h, comme cela était annoncé dans le programme des journées départementales de la famille (Réseau Appui Parents de la CAF), partenaires des AFC, quelques jeunes parents avec leurs enfants sont venus écouter le directeur du jardin des Fioretti, Pierre-Emmanuel Gabe. Il a commencé par exposer le projet, sa vision de l’écologie intégrale et de la permaculture. A la fin de la visite, les enfants ont réalisé quelques plantations. Même ceux qui n’avaient pas la main verte ont eu envie d’en savoir plus ; d’autres ont pu déguster la feuille de tilleul !

Ce partage d’expériences fut très enrichissant et qui plus est lorsque la nature permet à des familles d’horizons très différents de se retrouver.

Dans un premier temps, Pierre-Emmanuel a présenté le projet, un projet qui est aussi humain, avec l'aide à l'insertion de migrants, grâce au travail et à l'aide, pour certaines; pour apprendre le français.
En savoir plus sur ce jardin humain à Pau.

Il a parlé aussi des réalisations (Blog des Fioretti) depuis le début et les projets.

Pierre-Emmanuel a expliqué un point qui lui tient très à cœur, l’écologie intégrale : sans cela, ce n'est pas évident de trouver le lien entre :
- les oiseaux migrateurs
- les aurores boréales ou les orages avec les éclairs, qui libèrent l'azote de l'atmosphère
- les algues et le micro-planton
- les animaux marins
- les poissons...




L'arbre



Des arbres bien agréables, surtout quand il fait chaud !



La place de l'homme, la Création

et la permaculture (en savoir plus)


Visite du lieu


Une future vigne, de futurs arbres... au milieu d'une prairie naturelle riche en fleurs...




La moutarde qui côtoie le blé


                                                                             De futurs artichauts


Fèves et petits pois


mais le plus surprenant est la taille de certains radis !



Les serres, faites avec des fenêtres de récupération, protègent les semences :
piments, oignons... etc...



Des plantations ont été faites récemment, toujours suivant les règles de la permaculture,
c'est-à-dire  en mélangeant les plantes dans un même bac, mais en faisant attention
à ce que chacune puisse se développer, donc que l'une n'étouffe pas l'autre.





Atelier des enfants : faire des plantations

 Mais pour faire de bonnes plantations, il faut commencer par aller chercher de la bonne terre !





C'est aussi l'occasion de constater que la terre est bien « vivante »... vers de terre, etc...





 

 

Deuxième étape : aller choisir les semences : patates douce, piments de couleurs différentes, oignons





et enfin planter ! Il restera à admirer le "jardin des enfants" (près de la gille) dans les jours suivants,
avec l'arrosage naturel de la pluie... qui avait daigné attendre la fin de la plantation.

Mais avant de commencer, petit cours, pour petits et grands, de Pierre-Emmanuel







 

Quant aux oignons, tout est dans l'art de les démêler sans les abimer !



 

Un grand merci à Pierre-Emmanuel, à tous ceux qui l'aident, à tous ces petits jardiniers.



 

Programme :

Il y a un an a eu lieu une “journée de lancement” des Fioretti. A cette occasion le projet avait été présenté pour la première fois, des adhésions avaient été enregistrées, des dons collectés, et un pique-nique partagé.
Cela fait donc une année, ce 19 juin fut donc l’occasion de fêter cela ! Et de présenter tout ce qui a été fait depuis.

Le conseil d’administration et moi-même avons donc proposé cette rencontre conviviale du samedi 19 Juin avec :
-18h-19h : la messe à Sainte Thérèse animée par la chorale des “jeunes du dimanche soir”
-19h-19h30 : les visites du terrain pour constater l’avancement du projet
-19h30-20h : la présentation de l’état du projet, des perspectives pour la suite.
-20h-20h15 : des questions/réponses
-à partir de 20h15 : un apéritif dînatoire convivial, et promenades sur le terrain
Quelques migrants qui participent au projet dans le cadre du lien avec l’OGFA étaient présents, ce fut, pour beaucoup, un plaisir de les rencontrer.

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez à tout moment renouveler votre adhésion de 10€, qui est encore à l’état d’adhésion de soutien, mais qui aboutira sur de plus en plus de choses concrètes.

Amicalement,

Pierre-Emmanuel Gabe, président des Fioretti

La messe animée par les jeunes

C'est une belle composition de nos fleuristes qui nous a accueillis. Ils avaient tout leur cœur pour illustrer et honorer le travail effectué sur le terrain des Fioretti : un chapeau, une brouette, des corbeilles, des cageots et plein de fleurs, de légumes...

Les grands parents de Pierre-Emmanuel étaient là, car ils sont de véritables soutiens de ce projet, comme d'autres personnes. Le grand-Père l'a donc présenté. (texte dès que je l'aurai reçu)

Liturgie de la Parole



La Prière Universelle, composée par les grands parents et lue par la grand-mère
met en valeur cette écologie intégrale que le pape François nous demande d'intégrer dans notre vie
et qui est le moteur des Fioretti...

Cette journée est aussi la Journée Mondiale des Réfugiés.
Le projet des Fioretti est aussi un projet humain et l’accueil des migrants et des personnes
présentant un handicap a commencé en février-mars, c'est aussi un aspect de l'écologie intégrale.

Liturgie Eucharistique

 

Un très grand merci à toute l'équipe pour nous avoir aidé à prier avec cette animation de qualité.

 La soirée... jusqu'à 21h...

A l'ombre des grands arbres, c'est une belle soirée qui commence,
mais avant, courte visite du lieu.

La permaculture par ... et ce qui a été fait par Pierre-Emmanuel

La permaculture, 4 principes :
respecter la nature
respecter l'homme, la femme
générer l'abondance
partager tout avenant


Après les explications et les projets
c'est autour du verre de l'amitié, des bons desserts irakiens
et surtout des belles rencontres faites que s'est terminée ce 1er anniversaire.

 

 

 

N'hésitez pas à venir sur le terrain, vous ferez de belles rencontres...

et allez aussi sur le Blog des Fioretti


 

A compter de cette semaine, un “apéritif Fioretti” aura lieu tous les vendredis de 18h à 19h30. Cela sera passera sur le terrain des Fioretti (en extérieur), plus particulièrement sous le tilleul.

Info sanitaire : A partir du 21 Juillet pour un événement réunissant plus de 50 personnes un pass sanitaire sera de rigueur. Nous ne sommes pas vraiment concerné parce que je doute que nous soyons si nombreux, mais si cela est observé je vous en ferai part dans un mail futur.

L’idée est de faire un moment de rencontres et d’échanges autour du jardin (les migrants seront également présents), avec quelques dégustations de fruits et légumes disponibles. Le tout dans une ambiance détendue et conviviale ! N’hésitez pas à ramener quelque chose pour contribuer à l’apéritif, sachant qu’un barbecue est sur place (donc possibilité de grillades).

Un été riche en légumes... tout pousse magnifiquement bien
grâce au travail assidu de nos jardiniers, qui ont aussi bien d'autres talents.

17 juillet

Une prochaine récolte prometteuse : tomates, courgettes...

 

 

Vente de légumes

Vous pouvez passer à tout moment de la journée aux Fioretti, pour acheter
concombres/courgettes/haricots/cornichons/basilic/et bientôt tomates.


 

Une émission du "Jour du Seigneur"

Par son encyclique Laudato Si’ publiée en 2015, le pape François a suscité un profond mouvement de réveil des consciences de toutes les bonnes volontés. Au nom de sa foi, la jeune génération catholique cherche à repenser son quotidien, à s’ancrer dans le présent et le local, et expérimente l’écologie intégrale.
Initiatrice de l'organisation God save the green, Camille s’applique à elle-même les principes de « Loué sois-tu » en cultivant son propre potager et en s’initiant à l’apiculture. Sur les réseaux sociaux, elle met en avant des expériences positives de conversion qu'elle nous partage dans ce film.
Sur l’Île aux Moines, Christine Kristof a lancé le projet AnimaTerra pour sensibiliser à une approche spirituelle de l’écologie à travers sa maison d’hôtes.
Paysan-boulanger nantais, Matthieu Thabard cultive le blé pour en faire du pain. Tout un symbole pour ce jeune catholique !
Dans le diocèse de Nantes, la Maison Claire et François rattache le mode de vie collectif à l’encyclique. Deux femmes et deux hommes partagent une vie de fraternité, de sobriété et de prière au milieu d’un grand jardin dont ils se nourrissent. Ils expérimentent l’écologie intégrale à laquelle le pape François appelle chacun et qui pourrait se définir ainsi : « Prendre soin de soi pour prendre soin de l’autre. Aimer Dieu pour aimer la terre. »
Les très belles images du film servent bien le propos du film qui nous donne à contempler les merveilles de la Création qu'il nous revient de préserver.


 

Un grand merci à Sébastien Baranton et Magalie Tauzin
qui nous ont offert un beau concert au profit des Fioretti.

C'était à la fin du mois d'août car quelques jours après Sébastien, qui participait au groupe des jeunes qui anime les messes du dimanche à 18h30 à Sainte Bernadette, est parti faire des études de musique. Espérons que nous aurons la chance de le revoir souvent.
Je profite de cette information pour relayer l'appel du groupe : il recherche des jeunes musiciens ou chanteurs pour étoffer leur groupe. Pour les contacter, le plus simple est de venir les voir après la messe de 18h30.

Un programme varié avec de grands auteurs et d'autres peut-être moins connus
mais que Sébastien a voulu nous faire découvrir.
De belles introductions des chats aussi par Magalie (hélas, j'ai raté la 1ère !).
Et l'aide précieuse de Caroline (?) et sa belle voix à la fin.

Pour commencer : Fugue en ré majeur BWV 532 de Jean-Sébastien Bach
où l'on peut voir le travail des mains...et des pieds à l'orgue.

Extrait de la messe « Of bread of life » de Rizza Margaret.
Music for a while d'Henry Purcell

 

1er mouvement du concerto en si mineur d'Oskar Rieding.
Prélude, fugue et variation de César Franck.


Le bel Ave Maria de Caccini à deux voix
et La Vierge à l'Enfant - Nativité du Seigneur d'Olivier Messiaen.

Et des pièces plus modernes : La toccata - 10 pièces de fantaisie de Louis Vierne,
ou il faut parfois quatre mains très actives...
avant de finir sur une prière de la « Petite Thérèse » (Natasha Saint Pier)

Un auditoire comblé et beaucoup de joie sur les visages.
Un très grand merci et à une prochaine fois.

 


 

Cliquez sur l'image pour voir les vidéos

Depuis le dimanche 21 juin, et pendant 5 semaines, ThéoDom vous aide à cultiver une écologie chrétienne :

1ère séance : le regard que Dieu porte sur la terre
•Jésus était-il un écolo ?
•Dieu a-t-il abandonné sa création ?

2e séance : la diversité de la vie dans le dessein de Dieu
•Dieu et la biodiversité...
•Le salut des animaux...

3e séance : que dit l’Église de l'environnement ?
•L’Église et la terre
•Les chrétiens sont-ils responsables de la crise écologique ?

4e séance : vers une morale écologique ?
•L'écologie intégrale !
•Peut-on pécher contre la nature ?

5e séance : des ressources pour imaginer l'avenir.
•La vie monastique, un modèle de vie durable ?
•Quelle espérance chrétienne face à la crise ?

Bon été avec ThéoDom !