SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

Comme chaque année, une très belle soirée « Pétales de roses », avec la communauté des Béatitudes de Nay, en l’honneur de la « Petite Thérèse » qui voulait « passer son ciel à faire du bien sur la terre ». Beaucoup de monde de tous les âges étaient venu - tout en respectant les gestes barrière - pour remercier la « Petite Thérèse » pour des grâces reçues ou lui confier des prières.

(Re)vivons quelques instants de ce temps privilégié devant l'autel magnifiquement décoré,
avec le Saint Sacrement et Thérèse et, laissons-nous porter par ses prières, ses poèmes
parlés ou mis en musique, et repris ce soir-là par la communauté des Béatitudes de Nay.

 

 

Toutes ces prières d'intercession sont ensuite priées par la communauté de Lisieux
car c'est là que repose la « Petite Thérèse »

 

Paisiblement, chacun s'est avancé pour confier sa prière, parfois jeter des pétales de roses
puis prendre une phrase de Thérèse

Seigneur, de ta beauté mon âme s’est éprise,
Je veux te prodiguer mes parfums et mes fleurs
En les jetant pour toi sur l’aile de la brise
Je voudrais enflammer les coeurs !….

Jeter des Fleurs, c’est t’offrir en prémices
Les plus légers soupirs, les plus grandes douleurs.
Mes peines et mes joies, mes petits sacrifices
Voilà mes fleurs !…

Les pétales des fleurs, caressant ton Visage
Te disent que mon cœur est à toi sans retour
De ma rose effeuillée tu comprends le langage
Et tu souris à mon amour.

Jeter des Fleurs, redire tes louanges
Voilà mon seul plaisir en la vallée des pleurs….
Au Ciel j’irai bientôt avec les petits anges
Jeter des Fleurs !…

Les plus jeunes sont aussi bien présents

R. Aimer, c'est tout donner. Aimer, c'est tout donner.
Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même.

1. Quand je parlerais les langues des hommes et des anges,
Si je n'ai pas l'Amour, je suis comme l'airain qui sonne
Ou la cymbale qui retentit

2. Si je prophétisais et connaissais tous les mystères,
Si j'avais la Foi à transporter des montagnes,
Sans l'Amour, je ne suis rien !

3. Quand je distribuerais ce que je possède en aumônes,
Et si je livrais mon corps à brûler dans les flammes,
Cela ne me sert à rien !

« Ma seule paix, mon seul bonheur, mon seul amour, c'est toi, Seigneur »

Fin de ce temps intense de l'adoration et place à une Eucharistie pleine de joie

Jubilez ! Criez de joie ! Acclamez le Dieu trois fois Saint !
Venez le prier dans la paix, témoigner de son amour
Jubilez ! Criez de joie pour Dieu notre Dieu.

1. Louez le Dieu de lumière. Il nous arrache aux ténèbres.
Devenez en sa clarté des enfants de la lumière.

2. Ouvrez-vous, ouvrez vos cœurs au Dieu de miséricorde.
Laissez-vous réconcilier, laissez-vous transfigurer.

 

Un grand merci aux membres de la communauté des Béatitudes,
à leurs paroles, leurs chants inspirés de la « Petite Thérèse » et à la parole du père Amédée
et à tous les adorateurs de cette soirée pour les beaux silences, les chants et les prières.

C'est avec Marie que s'achève ce temps fort
et avec le retour du Saint Sacrement dans la petite chapelle afin que des adorateurs prennent le relais