SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

Bon courage à chacun pour vivre ce temps de confinement et de pandémie.

Protégez-vous pour mieux protéger ceux qui vous entourent, ceux que vous rencontrerez dans les commerces et tous ces soignants si courageux qui ont vraiment besoin de notre aide.

Voir l'appel de notre pape le 4 novembre.

Chers frères et sœurs, bonjour!
Nous avons malheureusement dû revenir à cette audience dans la bibliothèque, pour nous défendre des contagions du Covid. Cela nous enseigne également que nous devons être très attentifs aux prescriptions des autorités, que ce soient les autorités politiques ou les autorités sanitaires, pour nous défendre de cette pandémie. Offrons au Seigneur cette distance entre nous, pour le bien de tous et pensons, pensons beaucoup aux malades, à ceux qui entrent dans les hôpitaux déjà comme mis au rebut, pensons aux médecins, aux infirmiers, aux infirmières, aux bénévoles, aux nombreuses personnes qui travaillent avec les malades en ce moment : elles risquent leur vie, mais elles le font par amour de leur prochain, comme une vocation. Prions pour eux.

Que le Seigneur vous aide à ne jamais vous décourager, à garder le sourire pour le communiquer aux autres et être ce rayon de soleil que tout le monde a tant besoin, car notre Seigneur Jésus Christ, qui a vécu la souffrance et la mort pour nous sauver, est notre lumière.

Vous trouverez sur cette page

des pistes pour vivre ce temps de l'Avent

Tout d'abord, en ce premier jour de l'Avent, BONNE ANNÉE à chacun, car nous commençons une nouvelle année liturgique, l'année B, avec pour compagnon de route saint Marc :

Marc, l’évangéliste de l’universel, est celui qui met dans la bouche de l’étranger la reconnaissance de Jésus et exprime l’acte de foi des païens. Avec lui, l’ouverture au monde révèle la liberté de l’Évangile. Quelle aventure que de vouloir l’ouverture pour nous qui avons vécu cette année un confinement chargé de contraintes, d’inquiétudes, de souffrances et de mort ! Sommes-nous prêts à veiller pour engager un avenir, des projets et écrire l’acte nouveau d’une terre nouvelle ?Au cœur de la pandémie, on a pu dire que rien ne serait plus comme avant. Mais mesurons-nous que l’aventure chrétienne est en soi un déconfinement permanent qui donne sens à nos doutes, qui accueille toutes les questions et particulièrement celles du sens de la vie pour habiter notre foi et la faire rayonner ? Oui, nous croyons mais augmente, Seigneur, en nous la foi  !

Vous avez, sur cette page, 4 cheminements possibles, les choisir suivant votre sensibilité, certains sont à lire, d'autres à écouter ou à voir, certains sont courts, d'autres plus longs, mais dans tous il y a des personnes qui respirent la foi...

Très bonne marche vers Noël à chacun

- les courtes méditations quotidiennes (revue « Prier au quotidien ») de priants d'aujourd'hui mais aussi de priants qui ont marqué les siècles du christianisme, dont les Pères de l’Église (à lire)

- les courtes méditations quotidiennes de YouPRAY avec des pistes pour la journée. (à écouter, ainsi que le chant du jour) Elles peuvent alterner avec le chapelet, la louange, les retraites d’Olivier Belleil...

- « Avent dans la ville » avec les Dominicains, comme chaque année (à lire ou à écouter et parfois à voir) Un Un "Zeste" (<1 minute) d'espérance s'y est rajouté, ainsi que l'office du jour.

- Retraite avec les Carmes de Paris et « La belle Acarie », mystique et femme d'action (1566-1618). Parution le vendredi avec des pistes pour toute la semaine (à lire)

- Sans oublier le Parcours de l'Avent proposé par la paroisse : une proposition pour « Faire fraternité autour des évangiles des dimanches de l'Avent », c'est-à dire vivre ce temps en petit groupe (en respectant les règles sanitaires) pendant 1h ou 1h30, et peut-être rompre ainsi la solitude d'un voisin ou autre personne...
Il reste, dans nos deux églises, des livrets pour vous aider.

Vous continuerez de trouver sur cette page

- des témoignages très divers et souvent très forts, mais de façon plus ponctuelle

- mais les célébrations de la Parole en ligne dans notre paroisse s'arrêtent car les messes en paroisse ont repris et, depuis ce 29 novembre vers midi, la CEF a annoncé la suppression de la limite à 30 personnes, mais attendons nous à retrouver la structure dans nos églises du début du déconfinement : 2 personnes par banc (sauf pour ceux qui vivent ensemble) et 1 banc sur 2 seulement.

- des messes et prières des dimanches

Quant à « Lumières dans la Bible » et Théodom, ces deux formations s'arrêtent pendant l'Avent et reprendront après Noël.

Faisons aussi que cet Avent soit solidaire : voir feuille dominicale et

le message de notre curé avec, entre autres, la VIGILANCE DU FRERE