SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

♦ Vendredi 18 décembre

Semaine 4 : Que tout m'advienne selon ta Parole

"Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole."
(Lc 1,26-38)

Malgré l'incompréhension, Marie accueille dans la foi l’annonce que fait l'ange Gabriel sur sa prochaine maternité. Dans un acte d'obéissance amoureuse, elle fait confiance à la volonté du Seigneur qui lui promet pourtant un chemin bien singulier dans l'existence...
Madame Acarie a aussi été un modèle de docilité à la Parole de Dieu. Elle était très attentive au discernement avant d'entreprendre la moindre action. Et pourtant quelle femme d'action ! Ses œuvres ont été considérables : fondation du Carmel thérésien en France, réformes de différents monastères, œuvres caritatives, ...
En ce début d'année qui lui est consacrée, que saint Joseph nous aide à unifier dans nos vies la prière et l'action. Bonne préparation de Noël !
L'équipe des retraites en ligne.

Lire la méditation

Les 3 pistes de la semaine

- Reconnaître les dons que Dieu me fait pour le service de son œuvre.
- Discerner les appels qui résonnent en moi comme une exigence intérieure.
- A travers mon oui à la vie reconnue comme don de Dieu, dire OUI au don de la Vie que Dieu me fait en son Fils.

Une parole à prier

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » (Lc 1,38)

Prier chaque jour de la semaine

(Vous pouvez agrandir les pages en cliquant dessus)

♦ Vendredi 11 décembre

Semaine 3 : Je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale

« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert :
Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » (Is 40,3)

Dans l’Évangile, Jean-Baptiste se définit comme étant une "voix" au service de la Parole qu'est Jésus. Il s’efface devant le Christ et nous invite, nous aussi, à nous décentrer de nous-même pour laisser place à "celui que nous ne connaissons pas". C'est sur ce chemin d'humilité qu'a marché Madame Acarie à travers les épreuves de la vie, notamment la disgrâce de son mari qui la plonge dans la misère. Mais la bienheureuse reste une femme d'action et de foi. Sa maxime était : « laisser à la Providence divine comme s’il n’y avait point de moyens humains et travailler comme s’il n’y avait point de Providence divine ». Avec humilité et audace servons le Seigneur et les plus pauvres dans ce temps de crise économique. Que ce dimanche de la Joie ('Gaudete') nous entraîne cette semaine vers Noël !

Lire la méditation

Les 3 pistes de la semaine

Ai-je découvert comment Dieu parle à notre cœur à travers les événements et les détresses d’autrui ?
- Comment découvrons-nous, moyennant la prière et le service, notre véritable identité dans le Christ ?
- Comment notre foi nous permet-elle de croire que Dieu nous ouvre toujours un chemin ?

Une parole à prier

« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » (Jn 1,23)

Prier chaque jour de la semaine

(Vous pouvez agrandir les pages en cliquant dessus)

♦ Vendredi 4 décembre

Semaine 2 : Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint

« Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint.” (Mc 1,1-8)

Jean-Baptiste, annonçant celui qui "baptisera dans l'Esprit Saint", prépare la venue de Jésus. Il nous rappelle pendant l'Avent qu'il ne s’agit plus de suivre nos propres chemins selon nos petites stratégies humaines, mais de préparer les chemins du Seigneur qui vient à notre rencontre.

Madame Acarie est un témoin vivant de ce chemin de liberté et d'obéissance. Au long de sa vie, elle a su se laisser déranger par les imprévus de Dieu, même si cela allait à l'encontre de ses projets. Elle nous apprend que la vraie liberté passe par l'obéissance discernée pour entrer dans les voies du Seigneur ...
Belle semaine !
L'équipe de la Retraite en ligne

Lire la méditation

Les 3 pistes de la semaine

Accueillir l’irruption toujours nouvelle de la Parole pour nous laisser saisir par la grâce du commencement.
- Pour cela, à quel décentrement de moi-même suis-je appelé pour préparer, non pas mes chemins, mais ceux du Seigneur ?
- Faire mémoire de mon baptême dans l’Esprit pour y puiser la liberté de vivre selon le vouloir de Dieu.

Une parole à prier

« Qu’ai-je à chercher au ciel et en la terre, sinon plaire à mon Dieu et me livrer entièrement à lui ? » (Vrais exercices)

Prier chaque jour de la semaine

(Vous pouvez agrandir les pages en cliquant dessus)

 

♦ Vendredi 27 novembre

Semaine 1 : Veillez

« Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment. »
(Mc 13, 33-37)

Cet appel à la veille et à la vigilance résonne de façon particulière dans ce contexte de la pandémie et d'un confinement qui dure ... Ici ou là, nous pouvons être tentés par la lassitude et le découragement. Mais Jésus nous interpelle : ce n'est pas le moment de s'abandonner à la tristesse. Soyons prêts pour l'accueillir quand Il viendra !

La vie de Barbe Avrillot (Acarie) est caractérisée par ce mystère de l'attente et des surprises de Dieu dans sa vie. Elle a cru à l'impossible ... qui s'est réalisé. Entrons avec elle dans la vigilance et découvrons le sens de la virginité du cœur. Bonne 1ère semaine !
L'équipe de la Retraite en ligne

Lire la méditation

Extrait, !a conclusion du fr. Olivier Rousseau ocd (couvent d’Avon) :

Veiller, c’est garder en son cœur la Parole de Jésus dans l’obéissance à l’humble quotidien : cette Parole réalise déjà la présence de celui qui se tient à la porte (cf. Ap 3,20).
Veiller, c’est se garder disponible à l’imprévu de Dieu plus grand que nos projets humains : la vigilance est ainsi la marque de la liberté et de l’amour.
Veiller, c’est garder un cœur virginal, capable de croire à l’impossible accomplissement qui dépasse tout désir : la promesse se réalise en notre pauvreté.
Veiller, c’est se tenir comme l’argile entre les mains du potier, à travers les épreuves de l’existence aussi bien que dans l’ouverture à l’inépuisable générosité de la vie.
Veiller, c’est oser croire en la promesse que Dieu nous fait : la communion avec lui et la participation à sa Vie ! Aucune Parole n’est impossible à Dieu en vue de l’accomplissement de son dessein d’amour.

Les 3 pistes de la semaine

Prendre conscience de mon élection en renouvelant mon désir d’être tout à Dieu.
- Consentir à ma pauvreté pour accueillir le Royaume.
- Croire en l’accomplissement de l’impossible en la fragilité de mon existence.

Une parole à prier

Chaque semaine, il vous est proposé d’intérioriser plus particulièrement un verset de l’Ecriture ou une phrase de la Bienheureuse Marie de l’Incarnation :
« Le ciel et la terre passeront. Mes paroles ne passeront pas. » (Mc 13,31)

Prier chaque jour de la semaine

(Vous pouvez agrandir les pages en cliquant dessus)

Mercredi 25 novembre : introduction 

« Trop est avare à qui Dieu ne suffit. »

En langue française, vous êtes plus de 23 000 personnes disposées à vivre l'Avent avec nous ! Nous nous plaçons cette fois à l’école de la Bienheureuse Marie de l'Incarnation (1566-1618), une des grandes figures spirituelles du XVII° siècle dont la vie a encore tant de choses à nous dire ! C'est le frère Olivier-Marie du couvent d'Avon qui a préparé les méditations de cette retraite, avec l'aide des carmélites de Pontoise.

Découvrez dans cette introduction une courte présentation biographique de cette femme étonnante, mère de famille puis carmélite qui a œuvré à la fondation du Carmel Thérésien en France. Nous suivrons tout au long de la retraite quelques extraits des écrits spirituels de Madame Acarie.

Bon chemin d'Avent !

Chaque vendredi, un message électronique vous sera envoyé : vous y trouverez un podcast, un résumé audio de 3-4 minutes et une piste d’approfondissement sur Internet (texte, vidéo, montage, etc.). Vous pourrez aussi y télécharger le texte (sous 3 formats : pdf, word, pdf format mobile) qui comprend une méditation sur un épisode de la vie de Mme Acarie en lien avec l’évangile du dimanche et un calendrier de l’Avent (citations et images) pour nourrir chaque journée, du lundi au samedi.

 

Présentation de la retraite de l'Avent

Avent 2020 avec la Belle Acarie (1566-1618)
Mystique et femme d'action, la foi en l'impossible

A la fin du mois commence l'Avent ... Du 25 novembre 2020 au 3 janvier 2021, vous suivrez une retraite éclairée par la bienheureuse Marie de l'Incarnation (Madame Acarie).

« La vie transparente à l’Évangile que fut celle de Madame Acarie (1566-1618), fondatrice du Carmel de France, sera notre guide pour nous disposer à recevoir le don inouï que Dieu nous fait de lui-même en son Fils. Les écrits spirituels de celle qui a été mère de famille puis carmélite tiennent en quelques pages intitulées « Les vrais exercices ». Nombre de ses sentences ont été cependant recueillies après sa mort. Mais elle nous enseignera avant tout par sa vie à offrir à Dieu en notre cœur la crèche de pauvreté où il pourra reposer. Nous la suivrons pour cela sur le chemin de la virginité et de la vigilance, de l’obéissance et de la liberté, de la confiance et de l’engagement, du service et de la mission et enfin de cette humilité qui fut la marque de sa vie et le fondement de son union à Dieu. »

Programme de l'Avent

Thématique de chaque semaine :

  • Introduction :  Mystique et femme d’action, la foi en l’impossible
  • Semaine 1 :  « Veillez ! »
  • Semaine 2 :   « Lui, vous baptisera dans l’Esprit Saint. »
  • Semaine 3 : « Je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. »
  • Semaine 4 : « Que tout m’advienne selon ta parole. »
  • Noël  : Divine humilité !

Après une introduction à la retraite envoyée le mercredi 25 novembre, vous recevrez chaque ­vendredi un mail hebdomadaire. Vous pourrez télécharger le contenu de la semaine en format : word ou PDF (version PC ou mobile) et désormais en version podcast (audio). Dans cet email vous trouverez :

  • une méditation à partir de l’évangile et des textes de la Bienheureuse
  • des pistes de mise en pratique
  • le calendrier de l’Avent* pour prier au quotidien avec 6 courtes méditations en images, avec des citations de la Bible et de Madame Acarie, ainsi que des pistes de mise en pratique.
    *(Pour les personnes très “connectées”, vous pouvez suivre ce calendrier chaque matin sur notre page Facebook, sur Hozana et sur notre compte Twitter « Carmes de Paris ».)

Cette retraite a été préparée par frère Olivier-Marie, ocd (couvent d’Avon)
et une équipe ­carmélitaine : frère Jean-Alexandre, ocd (couvent d’Avon),
les ­Carmélites de Pontoise, Marie-Noëlle, Raphaëlle et Mariana.

Toutes les infos sont sur notre site web