SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

En ce temps de marche vers Noël, Marie et Joseph tiennent un rôle important, ils ont dit « OUI » à Dieu. Leur vie est un exemple pour nous aider à grandir dans notre foi, et à accueillir pleinement Jésus comme ils l'ont fait. Le Pape François a tenu à mettre en valeur ce discret Joseph.

D'autres personnages ont aussi essayé de vivre à fond leur foi, de donner leur vie à Dieu en se donnant aux autres, certains ont été reconnus saints et d'autres sont ces "saints" du monde d'aujourd'hui.

Le CFRT/Jour du Seigneur et le CFRT/Vodeus nous ont offerts de belles vidéos mieux connaître tous ces grands témoins d'hier et d'aujourd'hui. Un grand merci à eux (certaines de ces vidéos sont aussi dans "Vivre le temps de l'Avent/messes")

Ces pages regroupent aussi des méditations venant de KTO ou de YouPRAY  ou d'ailleurs

 


 

 

 

- CFRT : par son oui, la Vierge Marie a accompli le Salut de manière totale : la parole de Dieu peut se faire chair. Marie est aussi la figure de l’humanité réconciliée avec Dieu, ce vers quoi tendent tous les chrétiens.

A-t-on oublié l'humanité de Marie ?

- A voir aussi le dossier CFRT/Vodeus (plusieurs vidéos de 2 à 26 minutes) sur :

Marie, mère du Christ, mère de l’Église

Marie, la Sainte : Marie, Mère de Dieu
Marie, Mère de l’Église
Marie, la femme : qui était Marie ?
Marie, la Mère : Marie, Mère des hommes

- Préparer Noël avec Marie

YouPRAY : Olivier Belleil nous propose de contempler Marie et de nous laisser toucher par une de ses qualités ou vertus (l'humilité, la gratitude, le service, l'écoute...) et de profiter de cette semaine pour grandir dans une proximité nouvelle avec la Vierge.

(L'écouter) (12minutes avec des pistes pour avancer)

Extraits :
Il y a dans la culture chrétienne, une tradition d'honorer Marie pendant le mois de mai, le mois de Marie. Mais pour les théologiens et les mystiques, le véritable mois de Marie dans la liturgie de l'Eglise, c'est le mois de l'Avent et de Noël. La Vierge Marie est celle qui a formé en elle le Christ, et elle est en même temps celle qui va former en moi le Christ. « Elle est le moule de Dieu »... C'est-à-dire : toute sa mission est orientée vers la croissance du Christ en moi, et c'est la véritable dévotion mariale.
Donc cette semaine je pourrais prendre le temps de prier la Vierge Marie, il peut y avoir plusieurs aspects qui me toucheront :
- Certains verront en elle la Vierge qui porte l'Emmanuel, Dieu est en elle, Dieu est en moi... Je vais rentrer dans le Magnificat et, plus je serai dans la gratitude, plus je serai marial...
- La Vierge Marie, c'est aussi l'humilité... et j'ai à apprendre d'elle l'humilité
- La Vierge Marie, c'est l'attitude de l'écoute, c'est ce silence de Marie qui porte la Parole de Dieu... d'où mettre davantage dans ma vie l'écoute des autres et l'écoute de Dieu
- ... C'est aussi l'amour qui se manifeste dans le service... donc vivre cette préparation de Noël, non dans l'excitation, mais dans l'esprit d'amour qui est joyeux de rendre service
- Notre Dame de l'espérance... elle a comme incarné, condensé en elle toute l'espérance d'Isaraël, donc lui demander la grâce d'être fortifié dans mon espérance...
- La Vierge Marie, c'est celle qui est la Mère de Jésus et la Mère des hommes... Marie veut être ma mère... mais on peut avoir du mal à se laisser adoptér par elle... donc on peut lui dire, cette semaine, "Je veux bien" et ça peut être dit et formalisé à travers des formules de prière, comme la prière de consécration au Christ par la Vierge Marie : "Je te choisis aujourd'hui, ô Marie..."

L'exercice spirituel : pour bien vivre cette semaine à tonalité mariale, je vous propose trois choses :
- Découvrir ou redécouvrir la prière du chapelet, suivant le niveau où on en est (trois propositions sont faites)...
- Choisir une apparition mariale reconnue par l'Eglise (livre ou internet : exemples)
- Choisir un poème ou une prière (Salve Regina, Poème de Claudel, de Péguy, de Verlaine...)

Chant du jour : Litanies de la Sainte Vierge (Sylvie Buisset - Béatitudes)

- Mais aussi :

Méditation : à l'image de Marie et Joseph, dire oui à Dieu dans chaque situation

Écouter méditation + chant

- Fête de l'Immaculée Conception dans notre paroisse :

 

 


 

 

Le pape François décrète une année spéciale dédiée à saint Joseph. Elle commence ce mardi 8 décembre 2020 et terminera le 8 décembre 2021.

Le pape François crée la surprise en annonçant cette année spéciale dédiée à saint Joseph. Pour le 150e anniversaire de la proclamation de saint Joseph comme Patron de l’Église universelle, le pape François a décrété cette année spéciale dédiée. Il a pour l'occasion publié une lettre apostolique nommée Patris Corde, ce mardi 8 décembre.

Lors de l’angélus du dimanche 22 décembre 2019, le pape François a raconté l’histoire de Joseph. Son dévouement à Dieu est un exemple pour tous les chrétiens. En apprenant que Marie attendait un enfant par l’œuvre de Dieu, Joseph fit pleinement confiance en Dieu, malgré ses doutes. « Cette confiance inébranlable en Dieu lui a permis d’accepter une situation humainement difficile et, en un certain sens, incompréhensible. ». Le saint-Père nous invite à faire preuve de sagesse comme Joseph : «l’exemple de cet homme doux et sage nous exhorte à élever le regard et à le projeter au-delà. Il s’agit de récupérer la surprenante logique de Dieu qui, loin des petits ou grands calculs, est faite d’ouverture vers de nouveaux horizons, vers le Christ et sa Parole.»

Retrouvez ici cette histoire de Joseph (ou la lire dans Paris Corde, ci-dessus)

 


 

Sainte Geneviève

Le diocèse de Paris fête cette année les 1600 ans de la naissance de Sainte Geneviève, patronne de Paris. Cette femme à la fois religieuse et politique, première maire de Paris, a siégé au conseil municipal de l’époque. Elle a fédéré autour d’elle la population pour qu’elle se développe et tienne bon dans les épreuves, car elle avait l’intuition que sa foi devait se traduire dans une manière de vivre ensemble.

Sainte Thérèse de Lisieux

Depuis son carmel au 20e siècle, Thérèse de Lisieux a ouvert une petite voie qui a bouleversé l’Église. Par une vie spirituelle où l’ordinaire se vit d’une manière extraordinaire, elle est sortie d’une culture religieuse scrupuleuse, pleine de culpabilité, pour retrouver une relation directe avec Dieu.

Madeleine Delbrêl

Madeleine Delbrêl a vécu dans les années 1950 à Ivry, en banlieue parisienne, dans un milieu hostile à la foi chrétienne. Par sa foi, son action sociale et caritative, elle fut une présence au cœur d’une vie quotidienne difficile.

Madeleine Delbrel, toujours aussi révolutionnaire