SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 Terminé

 

Rentrée 2021 - Les 7 demandes du Notre Père

Introduction

Chaque semaine, avec nos vidéos et nos fiches, nous accompagnerons les enfants dans la découverte des 7 demandes de cette prière que Jésus nous a apprise et nous les méditerons à la lumière de la Parole de Dieu.

https://www.theobule.org/video/les-7-demandes-du-notre-pere/838

 

Semaine 7/7 - Le Notre Père :
Pourquoi on dit Amen ?

https://www.theobule.org/video/pourquoi-on-dit-quot-amen-quot/801

Dimanche 14 novembre

Notre saison dédiée à la prière du Notre Père se termine avec ce dernier envoi. Nous avons été heureux de vous accompagner pendant ces 7 semaines. Nous vous retrouvons dès la semaine prochaine pour entrer dans le temps de l'Avent. Voici les vidéos et la fiche pour méditer la dernière phrase de la prière du Notre Père : "mais délivre-nous du mal. Amen".

- avec les vidéos de la semaine, nous retrouvons comment Jésus enseigne le Notre Père aux apôtres qui lui demandent comment prier. Le frère Sylvain nous apprend la signification du mot ''Amen''. Un mot que nous disons souvent mais dont le sens est peut-être encore un peu mystérieux.
- sur la fiche de la semaine à imprimer, vous trouverez, pour initier et faciliter votre dialogue avec les enfants, un commentaire, une prière et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

Délivre nous du mal, Amen :
Seigneur, apprends-nous à prier - Mt 6, 9-15

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Jésus enseignait ses disciples :
« Vous donc, priez ainsi :
Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes. »

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 6, versets 9 à 15

Autre vidéo :
Pourquoi on dit "Amen" ?
J"sus le dit souvent, mais nous aussi à la messe après la parole du prêtre... Ce petit mot signifie qu'on est d'accord, qu'on adhère parce que cette parole est digne de confiance, c'est vrai, on peut y croire !

 

Semaine 6/7 - Le Notre Père :
Faut-il dénoncer ceux qui font des bêtises ?

https://www.theobule.org/video/le-notre-pere-avec-frere-francois-dominique-2-2/799

Dimanche 7 novembre

Nous poursuivons notre série en 7 parties dédiée à la découverte, phrase après phrase, de la prière du Notre Père. Voici les vidéos et la fiche pour en méditer la sixième phrase : "et ne nous laisse pas entrer en tentation".

- avec les vidéos de la semaine, nous écoutons Jésus nous mettre en garde contre la tentation de juger les autres, de voir leurs erreurs alors que nous devons veiller sur notre prochain et l'aimer. Le frère Olivier nous invite à réfléchir sur l'attitude à avoir quand les autres commettent le mal.
- sur la fiche de la semaine à imprimer, vous trouverez, pour initier et faciliter votre dialogue avec les enfants, un commentaire, une prière et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

La paille et la poutre - Lc 6, 39-45

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Jésus disait à ses disciples : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ; Vous serez jugés comme vous jugez les autres.
Quoi ! Tu regardes la paille dans l’œil de ton frère ; et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?
Comment vas-tu dire à ton frère : “Laisse-moi enlever la paille de ton œil”, alors qu’il y a une poutre dans ton œil à toi ? Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.

Évangile selon Saint Matthieu, chapitre 7, versets 1 à 5

Autre vidéo :
Faut-il dénoncer ceux qui font des bêtises ?
... Jésus nous apprends à faire le contraire. Il faut commencer par aller parler avec cette personne : peut-être qu'elle ne se rend pas compte du mal qu'elle fait, peut-être qu'elle est triste, et là, elle a besoin de ton aide... Il faut toujours essayer de comprendre les autres, de leur pardonner, c'est ce qu'on appelle la Miséricorde...

 

Semaine 5/7 - Le Notre Père :
Qu'est ce c'est, la miséricorde ?

https://www.theobule.org/video/qu-est-ce-c-est-la-misericorde/797

Dimanche 31 octobre

Voici les vidéos et la fiche pour méditer la cinquième phrase de la prière du Notre Père :"Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés"

- avec les vidéos de la semaine, nous découvrons la grande miséricorde du père du fils prodigue qui pardonne à son enfant. Miséricorde, ce mot peut sembler compliqué, mais avec l'explication de sœur Marguerite tout est plus clair !
- sur la fiche de la semaine à imprimer, vous trouverez, pour initier et faciliter votre dialogue avec les enfants, un commentaire, une prière et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

Le fils prodigue

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Jésus raconte une nouvelle parabole à la foule venue l’écouter :
« Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père :
“Père, donne-moi ma part d’héritage.“
Le père partage alors ses biens entre ses deux fils.
Peu de jours après, le plus jeune rassemble tout ce qu’il a et part pour un pays lointain où il dépense toute sa fortune en menant une vie de désordre. Il a tout dépensé quand une grande famine touche le pays et il commence à se trouver dans le besoin.
Il trouve un emploi auprès d’un habitant du pays qui l’envoie dans ses champs garder les porcs. Il voudrait bien se remplir le ventre avec les gousses que mangent les porcs, mais personne ne lui donne rien.
Alors il réfléchit et se dit :
“Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !
Je me lèverai, j’irai vers mon père et lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.“
Il se lève et s’en va vers son père. Alors qu’il est encore loin, son père l’aperçoit. Saisi de compassion, il se jette à son cou et le couvre de baisers.
“Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.”
Mais le père dit à ses serviteurs :
“Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et faisons la fête, car mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé.”
Et ils commencent à faire la fête.
Or le fils aîné était aux champs. Quand il revient à la maison, il entend la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il lui demande ce qui se passe. Celui-ci répond :
“Ton frère est arrivé et ton père a tué le veau gras parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.”
Alors le fils aîné se met en colère et refuse d’entrer. Quand son père vient le supplier de les rejoindre, il lui dit :
“Il y a tant d’années que je suis à ton service sans t’avoir jamais désobéi, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour faire la fête avec mes amis. Mais quand ton fils revient après avoir dépensé tout son argent n’importe comment, tu fais tuer pour lui le veau gras !”
Le père répond :
“Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi et tout ce qui est à moi est à toi. Il faut faire la fête et se réjouir, car ton frère que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé !” »

Évangile selon saint Luc chapitre 15, versets 11 à 32

Autre vidéo :
Qu'est-ce que c'est, la miséricorde ?
Dans Miséricorde, il y a misère et il y a corps : la misère, c'est le malheur et dans le corps il y a le coeur... Quand quelqu'un est tombé, je ne cherche pas pourquoi, mais je l'aide à se relever...

 

Fête de la Toussaint :
Comment devenir saint ?

Dimanche 24 octobre

Pour les vacances scolaires, nous marquons une pause dans notre programme sur le Notre Père. Le calendrier liturgique nous donne l'occasion de parler de la Toussaint avec les enfants.
La Toussaint, fêtée le 1er novembre, est le jour où nous célébrons les hommes et les femmes, connus ou inconnus, de tous les âges, qui ont fait le choix d'aimer Jésus jusqu'à parfois, donner leur vie pour Lui. Les saints ont répandu l'amour de Dieu autour d'eux.

Pour cette journée de joie, retrouvez l'évangile des Béatitudes où Jésus nous donne les clés du bonheur et de la sainteté et écoutez le frère Alexandre qui nous annonce que nous pouvons, nous aussi, devenir saints. Beau programme !

Les Béatitudes

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Au bord du lac de Galilée, quand Jésus voit la foule, il monte sur la montagne, il s'assoit avec ses disciples autour de lui et il leur dit :
« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute, à cause de moi.
Réjouissez-vous car votre récompense sera grande dans les cieux !

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 5, versets 1 à 12

Autre vidéo :
Comment devenir saint ?
Pour le savoir, nous pouvons prendre exemple sur les saints que nous connaissons déjà, ils sont des guides fiables pour nous mener à la sainteté. aussi nous pouvons prier pour demander à Dieu les grâces dont nous avons besoin, c'est-à-dire nous aider à devenir saint. Et puis, tu peux donner le meilleur de toi-même dans toutes tes activités pour faire le bien et répandre l'amour de Dieu autour de toi. La sainteté a mille visages... Le meilleur moyen c'est d'imiter Jésus...

 

Semaine 4/7 - Le Notre Père :
Le Notre Père, pour demander l'essentiel

Dimanche 17 octobre

Voici maintenant 4 semaines que nous méditons ensemble, avec les enfants, la prière du Notre Père, phrase après phrase, à la lumière de la Parole de Dieu.
Voici les vidéos et la fiche pour méditer la quatrième phrase de la prière du Notre Père :"donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour".

- avec les vidéos de la semaine, nous faisons connaissance avec la veuve de Sarepta qui n'a plus de pain lors de la sécheresse au temps du prophète Élie. Le frère François-Dominique nous commente la phrase du Notre Père qui peut sembler étonnante dans notre monde contemporain.
- sur la fiche de la semaine à imprimer, vous trouverez, pour initier et faciliter votre dialogue avec les enfants, un commentaire, une prière et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

La veuve de Sarepta

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Au temps du roi Achab, le peuple est invité à adorer l’idole Baal et les prêtres de Dieu sont persécutés.
Par son prophète Elie, Dieu fait alors annoncer une grande sécheresse. Elie, se retire au torrent de Kerith, il y est nourri par les corbeaux. Mais un jour le torrent s’assèche et Elie quitte Kerith pour une ville du Nord : Sarepta.
Quand il parvient à l’entrée de la ville, il voit une veuve qui ramasse du bois ; il l’appelle :
Veux-tu me puiser, avec ta cruche, un peu d’eau pour que je boive ?
Elle va puiser de l’eau
Apporte-moi aussi un morceau de pain.
Je le jure par la vie du Seigneur ton Dieu : je n’ai pas de pain. J’ai seulement, dans une jarre, une poignée de farine et dans un vase un peu d’huile. Je ramasse deux morceaux de bois, je rentre préparer pour moi et pour mon fils ce qui nous reste. Nous le mangerons, et puis nous mourrons.
N’aie pas peur, va, fais ce que tu as dit. Mais cuis-moi d’abord une petite galette et apporte-la moi ; ensuite tu en feras pour toi et ton fils. Car ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël : Jarre de farine point ne s’épuisera, vase d’huile point ne se videra, jusqu’au jour où le Seigneur donnera la pluie pour arroser la terre.
La femme va faire ce qu’Élie lui a demandé, et pendant longtemps, le prophète, elle-même et son fils ont à manger. Et la jarre de farine ne s’épuise pas, et le vase d’huile ne se vide pas, ainsi que le Seigneur l’a annoncé par l’intermédiaire d’Élie.

Premier livre des Rois, chapitre 17, versets 1 à 16

Autre vidéo :
Le Notre Père pour demander l'essentiel.
Avant d'adresser nos demandes à Dieu qui nous écoute, on se tourne d'abord gratuitement vers lui... Ces demandes sont simples : juste ce qu'il nous faut pour être heureux... vire en paix avec les uns et les autres...

 

Semaine 3/7 - Le Notre Père :
Faire la volonté de Dieu !

https://www.theobule.org/video/faire-la-volonte-de-dieu-ca-veut-dire-qu-on-n-est-pas-libre/793

Dimanche 10 octobre

Voici le programme de la troisième semaine de notre saison sur le Notre Père. Phrase après phrase, pendant 7 semaines, nous méditons, à la lumière de la Parole de Dieu, cette prière que Jésus nous a enseignée.

Voici les vidéos et la fiche pour méditer la troisième phrase de la prière du Notre Père :

- avec les vidéos de la semaine, nous découvrons, grâce à la parabole de "la porte étroite" et aux explications du frère Benoît, qu'en faisant la volonté de Dieu, nous empruntons un chemin exigeant mais surtout un chemin de liberté et de joie.
- avec la fiche de la semaine à imprimer, les enfants reliront la parabole pour remplir une grille de mots croisés. Avec le jeu du labyrinthe, ils matérialiseront la route à parcourir et les impasses à éviter pour passer par "la porte étroite". Vous trouverez aussi un commentaire pour lancer vos réflexions et une prière (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

La porte étroite

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Jésus dit à ses disciples :
Amen, je vous le dis : un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux. Je vous le répète : il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux.
Entendant ces paroles, les disciples sont profondément déconcertés :
« Qui donc peut être sauvé ? »
Jésus pose sur eux son regard :
« Pour les hommes, c’est impossible, mais pour Dieu tout est possible. »
Alors Pierre prend la parole :
Nous, nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera notre part ?
« Amen, je vous le dis : lors du renouvellement du monde, lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
Et celui qui pour me suivre aura quitté sa maison, ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, ses enfants ou sa terre, recevra beaucoup et il aura la vie éternelle en héritage.
Beaucoup de premiers seront derniers, beaucoup de derniers seront premiers.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 19, versets 24 à 30

Autre vidéo :
Faire la volonté de Dieu ! Cela veut dire qu'on n'est pas libre ?
Si Dieu nous a créé libre, ce n'est pas pour nous priver de notre liberté, cela ne veut pas dire que Dieu va décider à ta place. Faire la volonté de Dieu, c'est plutôt nous libérer de tout ce qui nous prive de liberté...

 

Semaine 2/7 - Le Notre Père :
à quoi ressemble le Royaume de Dieu

https://www.theobule.org/video/a-quoi-ressemble-le-royaume-de-dieu/791

Dimanche 3 octobre

Nous entrons dans la deuxième semaine de notre saison sur le Notre Père. Phrase après phrase, pendant 7 semaines, nous méditons, à la lumière de la Parole de Dieu, cette prière que Jésus nous a enseignée.

Voici les vidéos et la fiche pour méditer la deuxième phrase de la prière du Notre Père :

- avec les vidéos de la semaine, le frère Olivier nous en dit un peu plus sur le Royaume de Dieu. Nous vous recommandons aussi d'écouter les commentaires de George, Hortense et Félicité sur la parabole des "ouvriers de la dernière heure", une parabole qui en dit long sur le Royaume de Dieu.

- avec la fiche de la semaine à imprimer, les enfants pourront réfléchir et échanger sur le règne de Dieu à partir de la parabole des ouvriers de la dernière heure. Vous trouverez un commentaire pour lancer vos réflexions, une prière et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

Les ouvriers de la dernière heure

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Jésus parlait en paraboles à ses disciples :
« Le royaume des Cieux est comparable au maître d’un domaine qui sort dès le matin afin d’embaucher des ouvriers pour sa vigne.
Il se met d’accord avec eux sur le salaire de la journée, une pièce d’argent et il les envoie à sa vigne.
Plus tard, vers neuf heures, il sort de nouveau et voit d’autres ouvriers qui sont là, à ne rien faire.
“Allez à ma vigne, vous aussi et je vous paierai ce qui est juste.”
Le maître sort vers midi, puis vers trois heures et à chaque fois il fait de même.
Vers cinq heures, il sort une nouvelle fois et il voit encore des ouvriers qui attendent :
"Pourquoi êtes-vous restés là, toute la journée, sans rien faire ?"
“Parce que personne ne nous a embauchés.”
“Allez à ma vigne, vous aussi.”
Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant :
“Appelle les ouvriers et distribue le salaire, en commençant par les derniers pour finir par les premiers.”
Ceux qui avaient commencé à cinq heures s’avancent et reçoivent chacun une pièce d’argent.
Et les premiers qui pensaient recevoir davantage, reçoivent, eux aussi, chacun, une pièce d’argent.
Ils protestent alors contre le maître du domaine :
« Les derniers arrivés n’ont travaillé qu’une heure et tu les traites à l’égal de nous, qui avons enduré le poids du jour et la chaleur !”
“Mon ami, je ne suis pas injuste envers toi. N’étais-tu pas d’accord avec moi pour une pièce d’argent ? Prends ce qui te revient, et va-t’en.
Je veux donner au dernier venu autant qu’à toi : n’ai-je pas le droit de faire ce que je veux de mon argent ? Ou alors ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?”
C’est ainsi que les derniers seront premiers, et les premiers seront derniers. »

Évangile selon saint Matthieu chapitre 20, versets 1 à 16

Autre vidéo :

Quand Jésus nous parle du Royaume, il ne parle pas de couronne ou de chevaliers... Le Royaume de Dieu est d'abord  une graine d'amour et de paix qui grandit au fond de chacun de nous, qui s'enracine dans notre cœur et qui rend le monde extérieur meilleur. Quand tu aimes Jésus, quand tu écoutes sa voix et que tu fais le bien autour de toi, ce Royaume d'amour grandit dans le monde
Ce Royaume est offert à tous comme un cadeau, mais nous devons travailler pour le faire venir...


Semaine 1/7 - Le Notre Père :
parler à Dieu et L'écouter

https://www.theobule.org/video/le-notre-pere-pour-parler-a-dieu-et-l-ecouter/837

Dimanche 26 septembre

C'est aujourd'hui que commence notre nouvelle saison, pour la rentrée 2021 ! Au fil des semaines, nous cheminerons et savourerons la belle prière du Notre Père, phrase après phrase, à la lumière de la Parole de Dieu.

Voici les vidéos et la fiche pour méditer la première phrase de la prière que Jésus nous a enseignée :


- avec les vidéos de la semaine, le frère François-Dominique nous invite à réfléchir sur l'emploi du pluriel "notre". Nous découvrons aussi comment, dans le livre de l'Exode, Dieu révèle son saint nom à Moïse.

- avec la fiche de la semaine à imprimer, les enfants pourront réfléchir et échanger sur cette première phrase à partir d'un commentaire. Vous trouverez une prière pour commencer l'année et des activités ludiques (en 3ème page de la fiche, nous vous donnons les réponses aux jeux).

Le Buisson Ardent et autres vidéos

(cliquez sur la photo pour vidéos, fiches...)

Moïse est le berger du troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane.
Un jour qu’il mène le troupeau au-delà du désert jusqu’à à la montagne de Dieu, à l’Horeb, l’ange du Seigneur lui apparaît dans la flamme d’un buisson en feu. Moïse regarde et voit que le buisson brûle sans se consumer.
« Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? »
Voyant que Moïse fait un détour, le Seigneur l’appelle du milieu du buisson :
« Moïse ! Moïse ! »
« Me voici ! »
« N’approche pas d’ici ! Retire tes sandales car ce lieu est une terre sainte ! Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. »
Moïse se cache le visage car il craint de porter son regard sur Dieu.
« J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte et j’ai entendu ses cris sous les coups. Oui, je connais ses souffrances.
Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter vers un beau et vaste pays ruisselant de lait et de miel. C’est le lieu où vivent le Cananéen, le Hittite, l’Amorite, le Perizzite, le Hivvite et le Jébuséen.
Maintenant, pars ! Je t’envoie chez Pharaon : tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les fils d’Israël. »
« Qui suis-je pour aller trouver Pharaon et pour faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ?»
« Je suis avec toi. Et tel est le signe que c’est moi qui t’ai envoyé : quand tu auras fait sortir mon peuple d’Égypte, vous rendrez un culte à Dieu sur cette montagne. »
« J’irai donc trouver les fils d’Israël et je leur dirai : “Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous.” Ils vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? »
« Je suis qui je suis. Tu parleras ainsi aux fils d’Israël : “Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS”. »

Livre de l'Exode, chapitre 3, versets 1 à 14

Autre vidéo :

On dit « Notre Père » et pas « Mon Père » car, quand on prie, on est en relation avec Dieu mais aussi avec les autres... Donc priez le « Notre Père » pour ne pas oublier les autres.