SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

Tout d'abord un immense merci à nos artistes pour leurs très belles crèches
et le fleurissement des deux églises, ainsi qu'à tous ceux qui ont joué un rôle
visible ou discret pour que les célébrations soient belles,
dont nos prêtres et tous ceux qui les ont animées.

 Fête de l'Epiphanie
le 1er janvier à 18h

Et le 2 janvier à 9h

 )

 

Fête de la Sainte Famille à Sainte Thérèse
le 26 décembre à 9h


Et quelle belle voix pour nous accompagner !


Excusez-moi pour l'homélie... fausse manipulation et j'ai raté le début !

 

Nuit et jour de Noël

Sur les 5 messes de la nuit, suivent des extraits de 3 d'entre elles :
messe de 18h - messe de 20h - messe de 20h30,
ainsi que de celle de 9h le lendemain



Jour de Noël à Sainte Thérèse : 9h


Pierre raconte le sens de la crèche de cette année



Nuit de Noël, le 24 décembre

♦ Nuit de Noël à Sainte Thérèse : 18h

Une belle nuit de Noël avec beaucoup de familles et d'enfants
heureux d'accompagner l'arrivée de Jésus dans la crèche après la lecture de l’Évangile.

 

 

Une belle occasion pour le père Amédée de remettre la magnifique chasuble de son ordination,
il y a tout juste 10 ans, chasuble du bon berger et de Marie de la tendresse... tout un programme !

♦ Nuit de Noël à Sainte Bernadette : 20h

avec chorale de la Sainte Famille d'Afrique et des Îles qui invite aussi bien
à rentrer dans la prière qu'à exprimer la joie de croire en ce Dieu d'amour.

Encore beaucoup de monde, de familles, d'enfants et donc beaucoup de joie

 
Pour l'homélie voir "Noël 2021 18h"


Après les annonces, une invitation importante du père Amédée...

Et encore mille mercis à cette magnifique chorale :

A la sortie, le plaisir de se rencontrer, avec en plus une dédicace


et toujours la joie de voir la crèche.

 ♦ Nuit de Noël à Sainte Thérèse : 22h30

Introduction de l'homélie du vicaire général François Bisch : « La joie de la grande fête de Noël devrait nous habiter parce que, non seulement nous contemplons dans les crèches, cet enfant Dieu nouveau-né, mais parce que nous devons penser que cet enfant nouveau-né, chacune de nos âmes en est la crèche ; ce qui signifie de manière très concrète que Dieu, non seulement, vient habiter chez nous, mais il vient nous habiter, il est plus vivant en nous-même que nous-même, c'est de lui que nous vivons, c'est par lui que nous vivons, c'est vers lui que nous allons...


Merci Pierre pour le chant et la flûte, et Robert pour l'orgue, qui ont si bien porté nos prières...

Fin du retour sur cette très belle nuit de Noël