SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

(Excusez-moi pour mon retard...)

Le « temps de Noël » va de la nuit de Noël jusqu'à l'Epiphanie,
c'est l'enfance de Jésus.

Puis reprendra le temps ordinaire avec le Baptême de Jésus.

- Dans la paroisse (en construction)

- Avec les derniers envois des Dominicains, de youPray et des Carmes de Paris


 

Tout d'abord un immense merci à nos artistes pour leurs très belles crèches
et le fleurissement des deux églises, ainsi qu'à tous ceux qui ont joué un rôle
visible ou discret pour que les célébrations soient belles,
dont nos prêtres et tous ceux qui les ont animées.

 Fête de l'Epiphanie
le 1er janvier à 18h

Et le 2 janvier à 9h

 )

 

Fête de la Sainte Famille à Sainte Thérèse
le 26 décembre à 9h


Et quelle belle voix pour nous accompagner !


Excusez-moi pour l'homélie... fausse manipulation et j'ai raté le début !

 

Nuit et jour de Noël

Sur les 5 messes de la nuit, suivent des extraits de 3 d'entre elles :
messe de 18h - messe de 20h - messe de 20h30,
ainsi que de celle de 9h le lendemain



Jour de Noël à Sainte Thérèse : 9h


Pierre raconte le sens de la crèche de cette année



Nuit de Noël, le 24 décembre

♦ Nuit de Noël à Sainte Thérèse : 18h

Une belle nuit de Noël avec beaucoup de familles et d'enfants
heureux d'accompagner l'arrivée de Jésus dans la crèche après la lecture de l’Évangile.

 

 

Une belle occasion pour le père Amédée de remettre la magnifique chasuble de son ordination,
il y a tout juste 10 ans, chasuble du bon berger et de Marie de la tendresse... tout un programme !

♦ Nuit de Noël à Sainte Bernadette : 20h

avec chorale de la Sainte Famille d'Afrique et des Îles qui invite aussi bien
à rentrer dans la prière qu'à exprimer la joie de croire en ce Dieu d'amour.

Encore beaucoup de monde, de familles, d'enfants et donc beaucoup de joie

 
Pour l'homélie voir "Noël 2021 18h"


Après les annonces, une invitation importante du père Amédée...

Et encore mille mercis à cette magnifique chorale :

A la sortie, le plaisir de se rencontrer, avec en plus une dédicace


et toujours la joie de voir la crèche.

 ♦ Nuit de Noël à Sainte Thérèse : 22h30

Introduction de l'homélie du vicaire général François Bisch : « La joie de la grande fête de Noël devrait nous habiter parce que, non seulement nous contemplons dans les crèches, cet enfant Dieu nouveau-né, mais parce que nous devons penser que cet enfant nouveau-né, chacune de nos âmes en est la crèche ; ce qui signifie de manière très concrète que Dieu, non seulement, vient habiter chez nous, mais il vient nous habiter, il est plus vivant en nous-même que nous-même, c'est de lui que nous vivons, c'est par lui que nous vivons, c'est vers lui que nous allons...


Merci Pierre pour le chant et la flûte, et Robert pour l'orgue, qui ont si bien porté nos prières...

Fin du retour sur cette très belle nuit de Noël



 

Avec les Dominicains
(fin : reprise avec Carême dans laville)

Quelle magnifique retraite de l’avent ! Nous avons préparé nos cœurs pour contempler le Fils de Dieu « né d’une femme » (saint Paul aux Galates 4, 4).
L’équipe d’Avent dans la ville a prié pour vous et avec vous pendant tout ce mois de décembre. Avec les frères dominicains du couvent de Lille, nous avons célébré la messe du 24 décembre à midi spécialement pour vous et vos familles. Nous vous souhaitons encore un joyeux Noël !

Merci pour tous vos témoignages de sympathie qui nous vont droit au cœur et qui sont des encouragements pour notre mission d'évangélisation sur internet. Voici deux messages que nous sommes heureux de partager :
«Un immense MERCI pour votre retraite de l'Avent. C'est une très grande richesse pour la prière. On échange avec un groupe œcuménique à partir des méditations. J’aime aussi beaucoup les laudes avec les frères dominicains de Bordeaux ! En communion bien fraternelle.» sr M. Bernadette
«Merci à Avent dans la ville qui m'a permis dans ma solitude d'avoir un office tous les jours, et la méditation pour me préparer à la venue du Seigneur. Joyeux Noël à toute l'équipe et à bientôt pour le Carême.» Marie

Avec près de 100.000 inscrits, nous avons pu faire rayonner le message de l’incroyable bonne nouvelle auprès d'un large public. Toutes nos retraites en ligne existent grâce à la fidélité de nos donateurs. Pour l’avent, chaque année, nous sommes à l’œuvre dès le mois de juin pour préparer les méditations, enregistrer les prédicateurs et les chanteurs, puis, à partir d’octobre, nous déployons une logistique informatique impressionnante : maquette du site, envoi de centaine de milliers de mails chaque jour, accueil de vos remarques et commentaires... Votre générosité nous est donc vitale...

Donc pour ceux qui veulent les aider : cliquer ici

♦ Samedi 25 décembre : Jour de Noël

Sœur Anne Lécu, médecin en prison et Martin Steffens, jeune philosophe, achèvent leur dialogue passionnant sur Marie dans nos vies par cette invitation : « Ne craignons pas de prendre chez nous, comme le disciple bien-aimé au pied de la croix, Marie, comme notre mère ou notre sœur ». 

Méditation

« Voici ta Mère ! »

Évangile selon saint Jean, chapitre 19, verset 27

Accueillir Marie dans nos vies, c’est ne pas craindre ce que Dieu veut nous donner. Dieu ne nous donne que du bien : « à son fils qui lui demande un œuf, le père donnerait-il un scorpion ? » (Luc 11, 12).
Non seulement nous ne devons pas redouter le don ou l’appel de Dieu, mais Marie nous permet de comprendre que Dieu lui-même n’a pas peur de nous ! Il ne craint pas nos péchés, de nos maladresses.
La preuve, il nous confie son Fils bien-aimé comme un bébé si fragile, à la merci de notre violence, il s’en remet à notre émerveillement, à notre tendresse, à notre amour.

Comment Marie l’a cueilli !

Office des Laudes

♦ Vendredi 24 décembre : Nuit de Noël

Une méditation du frère Philippe Jeannin, couvent Saint-Jacques à Paris,
puis un jeune, un frère, une sœur, un laïc, une femme nous raconte comment Marie l’a cueilli !
Office des Laudes

Méditation

« Tu es le plus beau des enfants des hommes »

Psaume 44, verset 3

Avec Joseph, l’âne et des provisions de route, nous sommes partis de Nazareth nous faire recenser à Bethléem, la cité de David, car Joseph est de sa lignée*. Je suis bien ronde, sur le point d’accoucher. La marche à pied m’épuise, celle à dos d’âne risque de déclencher à tout moment le travail avant l’arrivée en ville. Nous n’en sommes pourtant pas loin, j’ai hâte d’arriver, mais, à défaut d’avoir trouvé place pour dormir, nous devons faire halte dans un champ pour la nuit. Joseph est tout prévenant pour me préparer une couche confortable avec les moyens du bord.

Vers minuit, les contractions me faisaient voir la lune danser. La nuit était douce, le silence était enveloppant. Je n’ai pas eu à pousser, juste le laisser passer… Il ne m’a pas fatiguée, il s’est frayé lui-même son chemin comme s’il avait attendu minuit. Son cri s’est fait entendre. Joseph a vidé sa gourde, nous l’avons lavé, langé.
Je l’ai bercé dans mes bras et Joseph, les larmes aux yeux, chantonnait à voix basse : « D’heureuses paroles jaillissent de mon cœur quand je dis mes poèmes pour le roi d’une langue aussi vive que la plume du scribe ! Tu es beau, comme aucun des enfants de l’homme, la grâce est répandue sur tes lèvres : oui, Dieu te bénit pour toujours. »**

C’est vrai qu’il est beau, le fruit de mes entrailles. Fruit de la Parole. Parole en chair et en os. Regardez-le, prenez-le dans vos bras… Dites-lui quelque chose, faites un vœu, rendez grâce et, avec moi, chantez en chœur  : « Mon âme exalte le Seigneur ! Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! »

* Évangile selon saint Matthieu ch. 1, v. 16.
** Psaume 44, 2-3.

Comment Marie l’a cueilli !

Office des Laudes

 

Avec YouPray
(fin : reprise ici au moment du Carême
ou chaque jour avec l'application)

♦ Lundi 27 décembre

Dernier jour de notre retraite
avec les conseils de Saint Joseph et du Pape François
pour affronter la vie avec courage

Parcours guidé par les méditations du Pape François
Avec les voix de Marie Cazenave et Etienne Dahler

(Uniquement avec l'application)

♦ Dimanche 26 décembre : fête de la Sainte Famille

Prier avec l’Évangile du jour
L'Évangile du jour lu
Le commentaire audio de Mgr Rey
Un chant pour prolonger la méditation

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.
C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Évangile + méditation de Mgr Rey + chant

Dominus regnavitBénédictins de Triors - Studios SM

Pour ma journée :

Le verset du jour : « C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. » Lc 2, 46-47
La grâce à demander : la maturité spirituelle
L'exercice spirituel : aujourd'hui je demande au Seigneur de faire de moi un chrétien adulte, mature et responsable.
L'intention de prière : pour la sainteté des familles

♦ Samedi 25 décembre : Nativité du Christ

Prier avec l’Évangile du jour
L'Évangile du jour lu
Le commentaire audio de Mgr Rey
Un chant pour prolonger la méditation

(Uniquement avec l'application)

 

 Avec Les Carmes de Paris
(fin : reprise ici au moment du Carême)

 ♦ Samedi 25 décembre : Noël, messe de l'aurore

« O Dieu caché sous les traits d’un enfant !
Je te vois rayonnant et déjà triomphant !... »
(Sainte Thérèse)

A l'approche de cette nuit de Noël, peut-être sentons-nous se réchauffer en nous la flamme de vie qui subsiste là où la vie a ses origines (M. Montessori) ? Peut-être retrouvons-nous l’enfance de notre âme ? Aujourd'hui est né le Sauveur ! Dans la paix de Noël, au plus intime de nous-même, le Verbe en nous s’enfante, réveillant nos aurores. Réjouissons-nous !
En cadeau de Noël, nous sommes heureux de vous offrir la poésie de sainte Thérèse "Oh je voudrais chanter Marie pourquoi je t'aime". Sa mélodie réalisée par les frères carmes d'Avon a accompagné notre retraite. Vous pourrez la retrouver également dans un CD des Carmes d'Avon qui sortira en 2022 ...
Nous vous souhaitons à tous un saint et joyeux Noël dans le mystère de l'enfance de Dieu !

Deux beaux textes à méditer
ceux de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et Maria Montessori