SteFamille-600x200
PAROISSE SAINTE FAMILLE de PAU

 

Après le récit et la méditation sur les textes du jour, avec cette fête à Cana qui inaugure ce que l’on appelle « la vie publique de Jésus », sœur Vinaya a tenu à revenir sur ses 9 ans dans la paroisse pour en rendre grâce au Seigneur et dire merci à ceux qu’elle a côtoyés. Mais beaucoup ont aussi tenu à lui dire merci avant qu'elle retourne en Inde pour de nouvelles missions, ça fait 19 ans qu'elle en était partie...

 

Elle cite quelqu'un (mais qui ?) : « La grâce de Dieu est la plus belle fleur qui qui jaillit de l'âme, la grâce de Dieu est le fruit de la plénitude de la vie... La grâce de Dieu donne un sens à notre passé, apporte la paix pour aujourd'hui et crée de nouvelles visions pour demain. » Oui, chers frères et sœurs, je suis au seuil d'une nouvelle mission et je suis appelée à suivre le Seigneur dans l'obéissance à l'heure et à l'endroit où il m'appelle et où il m'envoie. Je n'ai pas demandé à venir ici, je n'ai pas demandé à repartir d'ici, mais j'ai dit : "Que ta volonté soit faite..."
C'est donc un principe pour moi d'être reconnaissante envers tous, alors que nous avons marché et partagé ensemble nos chemins de vie, et en particulier nos chemins spirituels et de foi. C'est Dieu qui a voulu que nous apprenions à nous connaître pendant ces neuf années passées de ma permanence au milieu de vous... (suite dans la vidéo)

Revenons avec quelques photos sur ses années de service

Ses débuts dans la paroisse : fin août puis rentrée du catéchisme 2013 avec une belle équipe

Le catéchisme, une longue et belle histoire pour Vinaya,
et tout un art, après le goûter, pour faire prier les enfants dans un très beau silence

 

mais aussi les aider, ainsi que pour les plus petits, lors de la liturgie de la Parole le dimanche,

les accompagner pour les amener vers les sacrements...

et même jouer avec eux : fête de fin d'année du caté, avec les parents, au plateau du Benou

Célébrer et prier en communauté et le partager avec les paroissiens
lors des vêpres, du chapelet, de l'adoration, a toujours été important pour Vinaya et les autres sœurs
comme les célébrations eucharistiques ou le chemin de croix

 

De même dans des moments plus occasionnels, comme avec le groupe "Amitié"
ou dans d'autres groupes avec le père Stervin, pour découvrir d'autres façons de prier...
avec son corps, ou avec des fleurs au moment de l'offertoire...


                                                                       Journée mondiale du Migrant et du Réfugié

Vinaya &tait aussi présente lors de grandes fêtes
comme les 150 ans du Carmel apostolique avec la venue de sa communauté

C'était aussi important pour Vinaya de prendre le temps de la rencontre, de l'amitié, du partage

Et puis il y a eu tous ces moments discrets de service : la sacristie, l'aide dans les temps forts,
la communion, l'accompagnement des personnes à l'hôpital ou ailleurs...