Ici, la Semaine Sainte du dimanche des Rameaux au Vendredi Saint. La Vigile pascale et le Saint jour de Pâques seront dans un autre article car ils inaugurent le Temps pascal.

Tous ces moments ont été des moments très forts de notre foi.

(Dans un premier temps, les photos car certains m'en ont demandées :
il suffit de faire un clic droit sur la photo puis de l'enregistrer,
et petit à petit, viendront les vidéos
)


 

 

Samedi 9 avril à 18h

Un immense merci à tous ceux qui rendent nos célébrations si belles par
le fleurissement en lien avec la liturgie, l'animation (chants, musique, lectures, servants et servantes),
les préparations (autel, liturgie, prières... mais aussi ménage...)

Lecture de la Passion de notre Seigneur Jésus Christ

(Pour écouter le texte complet, aller sur Rameaux 2022-10h30)

Dimanche 10 avril à 9h

Après les gâteaux des jeunes des aumôneries pour financer leurs projets
ce jour-là, les jeunes du Néo-catéchuménat avaient fait des gâteaux
pour financer leur projet en Suisse

Dimanche 10 avril à 10h30

Là aussi la célébration des Rameaux a attiré beaucoup de monde


 

Jeudi Saint : célébration de la Cène,

et institution de l’Eucharistie

beaucoup de monde dans chaque célébration, et en particulier
des représentants du MEJ national et des catéchumènes qui, dans la Vigile pascale,
vont recevoir, comme 3 enfants, le Corps du Christ pour la première fois

 

Jeudi Saint, fête des prêtres, ils font revivre chaque jour cette première Eucharistie de Jésus,
donc une homélie particulière pour dire merci à tous ceux qui font que ces Eucharisties sont belles
et qui participent activement à la vie de la paroisse :

« Chacun est précieux aux yeux de Dieu »

 

Le premier geste de Jésus dans cet Évangile : le geste du serviteur.
Mettre le tablier et laver les pieds des disciples d'aujourd'hui,
une invitation pour tous les chrétiens, prêtres, religieux(ses), laïcs, hommes et femmes...

 

Offertoire et un grand MERCI aux servants

 

Les Paroles et les gestes de Jésus par lesquels il se fait nourriture : mystère de l'Eucharistie...

Les hosties consacrées sont ensuite amenées au beau reposoir pour un temps d'adoration


 

 

Vendredi Saint : Chemin de Croix

Dans les deux paroisses

Dans l'église dépouillée de tout ornement, seule la croix est là...

Vendredi Saint : Célébration de la Passion

et vénération de la Croix

 

Récit de la Passion de notre Seigneur Jésus Christ

Jésus meurt sur la Croix

La grande prière de chaque Vendredi Saint pour le monde

puis Vénération de la Croix et Communion

« Voici le bois de la Croix qui a porté le Salut du monde - Venez, adorons »


 

 

De la Pâque juive à la Pâque du Christ,

le père Andréa retrace l'histoire du peuple de Dieu à partir du repas
devant un groupe de Sainte Ursule très intéressé et qui n'a pas hésité à participer

Sur la table, tous les ingrédients de la Pâque juive, et autour, le groupe
comme si c'était une famille juive prête à célébrer la Pâque.

Un bel échange questions-réponses avec les jeunes :

Abraham, Père de la foi, qui commence l'histoire du salut,
Moïse et la libération du peuple hébreux du joug de l’Égypte
avec le repas pris à la hâte, d'où le pain azyme sans levain (que le père Andréa avait fait)
et les herbes amères pour traduire leur dur travail d'esclaves... et le vin pour la promesse :
repas auquel Jésus participait, car il était juif.

Pour les herbes amères, après une petite hésitation et une belle grimace,
tous ont voulu y goûter et les catéchistes n'y ont pas échappé !

 

Mais avec la Pâque chrétienne, seul le pain et le vin restent : Corps et Sang du Christ.

Hélas, c'était l'heure de revenir à Sainte Ursule, surtout pour ceux
qui n'avaient pas encore participé au repas "bol de riz" pour marquer ce Vendredi Saint

(vidéo bientôt)

Mais le pain azyme n'a pas résisté aux gourmands, ainsi que les pierres (pain d'épice)
qui ont aidé à construire les pyramides !!!

Merci père Andréa pour cette catéchèse vivante et merci aux jeunes
pour leur participation active et leurs réponses très pertinentes.