C’est l’une des deux églises de la paroisse de la Sainte Famille.

Elle a fêté ses 50 ans en 2012. Sa première esquisse date de 1961.

Ses vitraux, très simples et stylisés rappellent nos Pyrénées,
lieu de prière de la « petite bergère » Bernadette.

De la première esquisse du projet à son inauguration … diaporama de la naissance.

La construction de l’église Sainte Bernadette fut en fait une grande aventure. Le 24 avril 1959, l’abbé Bordenave se voyait confié par Mgr Gouyon le ministère d’une paroisse … sans terrain, sans église, sans presbytère ! la paroisse Sainte Bernadette était née.

Abbé Bordenave

La fondation d’une paroisse m’apparut de la part de Dieu comme une annonciation, une offre de vie, je n’avais pas le droit de la refuser… Mais en regardant l’exemple de la Vierge, j’appris que lorsque le Seigneur entre dans une vie, il la désinstalle. Les désinstallations commençaient, c’était l’épreuve du désert.

L’abbé Bordenave s’exprimait en ces termes

Le 9 juin 1959, les chantiers diocésains achètent un terrain dans lequel il y a une petite maison dans laquelle notre curé est hébergé provisoirement.

Les chapelles St Léon et Ste Marie servent alors de lieux de culte provisoires et il devient urgent de construire une salle de catéchisme. Elle est faite en un rien de temps et Mgr Gouyon accepte que la messe y soit célébrée. Pendant ce temps, après de nombreux plans, les architectes MM. Grésy et Hébrart affinent le projet de la future église… Mais avec la générosité des paroissiens (90% du prix payé en 15 ans) et les chantiers diocésains, l’église est construite en 7 mois. Mgr Gouyon la bénit le 30 septembre 1962.

« Il est relativement facile de bâtir une église, il est plus difficile de créer une paroisse. Dresser un mur de pierres est une œuvre d’homme, créer un esprit paroissial est l’œuvre de Dieu.
Une paroisse n’est pas une fin, elle est un moyen. Avant d’être de Sainte Bernadette ou de tel curé, on est de Dieu. le royaume de Dieu ne sera jamais un fief humain pour personne »

Abbé Léon Bordenave

Après 18 ans, l’abbé Bordenave quitte la Paroisse Sainte Bernadette qui ne verra que deux autres curés : L’abbé Courrèges, jusqu’en 2001, et l’abbé Dufau. En 2002 elle devient, avec Sainte Thérèse, une seule et même paroisse : la Paroisse de la Sainte Famille de Pau.

En novembre 2007, le chœur faisait “peau neuve“ avec un nouveau mobilier rempli de symboles

Mgr Molères vint le bénir à la Sainte Catherine

Toute reproduction, même simplement extraite de ces pages, est formellement interdite et reste la propriété de la Paroisse Sainte Famille de Pau.